Fedora: De X à Wayland !

Après celle de Mark Shuttleworth à propos d’Unity, vint celle de l’abandon de X pour Wayland sur Ubuntu, et l’annonce faite, la semaine dernière, par Adam Jackson sur la mailing-list à propos de Wayland a surpris tout le monde, tant dans la communauté Fedora que dans celle de GNU/Linux.
Revenons sur cette annonce que j’ai essayé de traduire de mon mieux :

Je pense que nous voudrions voir la communauté de Fedora résoudre sa position sur le sujet de sorte qu’il puisse dire aux débeloppeurs de Wayland « si vous continuez sur cette voie, alors pendant que les choses se tiennent, Fedora n’en fera pas une partie de l’installation par défaut ».

Bien, la partie graphique de Fedora repose fondamentalement sur moi, Kevin Martin, et Dave Airlie, et puisque nous traînions aux Linux Plumbers Conference la semaine dernière et avons parlé de ceci, voici le consensus approximatif que je pense que nous avons atteint :

Wayland n’est pas utilisable par défaut encore. Il sera probablement empaqueté dans F15 comme quelque chose avec lequel vous pourrez jouer. Nous n’avons pas même une liste complète de critères de transition encore, encore moins un calendrier pour le changement par défaut. Mais il est susceptible de se produire par la suite parce que c’est une victoire sérieuse pour beaucoup de choses, et les désavantages sont assez négligeables en dépit de la crainte du poulailler.

Qu’est-ce que Wayland ?

Expliquons un peu de quoi on parle.

Le développement de Wayland a été initié par Kristian Høgsberg, l’un des membres de l’Intel OSTC (Open Source Technology Center)1.
Wayland est un logiciel libre publié sous Licence MIT.
Wayland utilise les technologies récentes du noyau Linux comme le DRM, KMS et GEM, dans le but de fournir un serveur d’affichage minimal, léger et performant.
Wayland est considéré comme un potentiel futur remplaçant du serveur X.Org, mais peut également héberger des serveurs X et GDM.
Le premier déploiement de Wayland devrait se produire au sein du projet MeeGo, développé par Intel et Nokia.
La distribution Ubuntu envisage sérieusement de l’intégrer en vue de remplacer X.Org

Il était prévu que Wayland soit, déjà, empaqueté pour Fedora 15, ce qui vient d’être fait car il a d’ores et déjà été packagé.
Cà rigole pas, c’est dire si Wayland est définitivement très important pour Fedora/Red Hat aussi.
Mais il ne sera pas encore le serveur graphique par défaut mais le deviendra à plus ou moins court terme.
Mais, car il y a un mais, celà pose aussi, et surtout de nombreux soucis et bien des interrogations, car tout est bâti et repose sur X.
Les environnements de bureau comme Gnome et KDE, les pilotes graphiques, et quand on sait que les plans de Nvidia sont de ne pas supporter Wayland ( du moins pour le moment ), un tel changement est énorme car il va susciter un nombre colossal de travaux et mises à jour logicielles.

Wayland, solution d’avenir ?

Shuttleworth, et Fedora/Red/Hat, ont t’il raison de vouloir switcher à terme sur Wayland et de laisser tomber Xorg un peu vieillissant ?
Celà prendra quelques années avant de laisser tomber complètement X, le temps de tout mettre à jour, d’avoir des pilotes graphiques libres au point, tant sur la stabilité, que la fiabilité et avec contrôle de la consommation si possible.
Et là il y a du boulot, même si dans mon cas je suis satisfait du pilote libre nouveau qui permet d’avoir la 3D.

Maintenant, X se fait un peu vieillissant, du neuf est toujours bon, il faut savoir innover et avancer.
Et dans ces cas là, vous le savez aussi bien que moi, il y en a(ura) toujours pour critiquer à l’avance les futures avancées et progrès.
Souvenons nous par exemple de Pulse Audio, ce n’est pas si vieux !
Tout le monde a crié au loup sur toutes les boards de toutes les distros, et finalement aujourd’hui tout le monde en est content.
Certes comme je l’ai dit, celà représente une somme considérable de travail pour développer et tout mettre à jour, mais paris ne s’est pas fait en un jour non plus.
Cessons de critiquer sans savoir comment ce sera, comment çà se passera.
Attendons de voir, laissons le temps au temps.
Peu importe pourquoi Canonical a fait ce choix, que Fedora/Red Hat a suivi aussi, il y a évidemment du marketing derrière tout çà, mais au final l’utilisateur sera gagnant, et même s’il y aura quelques ratés, tout le monde y gagnera probablement en confort, et dans l’utilisation de sa distro.
On refait bien les peintures chez nous de temps en temps, et j’en suis à penser que cette évolution sera, au final, bénéfique pour tout le monde.
Quoi qu’il en soit le changement est en marche, il demandera du temps, à nous de tester, proposer pour arriver à quelquechose qui, je l’espère, convaincra plus d’utilisateurs à venir sur GNU/Linux.
J’en reparlerai sûrement quand il y aura plus d’infos sur Wayland chez Fedora.

Quelques liens à propos de Wayland :

  • Fedora, like Ubuntu, to dump X for Wayland
  • Fedora To Eventually Move to Wayland, Too
  • The Fedora Plans For Wayland
  • 17 réponses à “Fedora: De X à Wayland !

    1. Perso, je ne suis pas fan de PulseAudio. Le son est bien mieux géré sur les BSD par exemple. Ou alors il suffit de voir OSS… (mais j’ai pas eu le temps de jouer avec tout ça. :p)

      Quant à Wayland : pourquoi pas ? :)

    2. Vive le progrès, oui, mais tout casser pour repartir sur de nouvelles bases pour quels bénéfices concrets?

      La roue n’a pas subi de modification depuis des millénaires, même si elle se fait, elle aussi, vieillissante.

      X ne permet-il pas d’envisager l’avenir? Pourquoi partir sur un nouveau projet au lieu d’améliorer l’existant?

      Le changement, ok, mais parler de switch sur une technologie encore au stade d’alpha me semble un peu téméraire.

      Et pour ce qui est de la bascule vers PulseAudio, je ne sais crois pas qu’il ait été nécessaire d’adapter les programmes pour autant (sauf sans doute les seules couches serveur). Une solution qui imposerai une ré-écriture des couches clientes (c’est ce que je comprends à la lecture de ton article), et donc un double développement X et Wayland, ne me semble pas promise à un grand avenir.

      Wait and see.

    3. Apparemment Shuttleworth essaye de convaincre les dev de X à bosser sur Wayland…
      Celà peut être bénéfique pour X, qui sait. Il est trop tôt pour le dire mais Wayland peut être un avenir, çà reste à voir.
      Pour pulse audio c’était juste une image, un exemple, pas plus.
      Maintenant quand les deux plus grosses maisons, Canonical et Red Hat, poussent pour switcher sur Wayland, il doit y avoir de grosses raisons, et perspectives, financières dans un premier temps.
      Wayland est déjà packagé pour Fedora, imagine !
      Je n’irai pas le tester mais çà souligne les désirs de ces deux maisons.
      Elles ont les arguments, donc les moyens financiers pour convaincre.
      Après pour l’utilisateur lambda, j’attends de voir, je ne suis pas pressé.
      Est-ce que ce sera bien ou pas, je ne sais pas.
      Le progrès fait toujours peur au départ, çà peut être une réelle avancée !
      Je suis toujours quelqu’un de positif.
      Comme tu dis, wait and see ;)

    4. Le problème de Xorg c’est que toute la gestion des composants électronique interne et ainsi que des périphériques est à revoir. En l’état actuel, il est impossible de switcher « à chaud » d’une carte graphique à l’autre. On ne peut pas utiliser la seconde carte graphique en même temps que la première si aucun écran n’est connecté sur une de ses sorties, etc… . Sans oublier les perfs pour les application plein écran comme les jeux vidéo qui pourraient être meilleur.

      Quitte à devoir ré-écrire une bonne partie de Xorg, autant reprendre de 0, non? Et pourquoi pas réunir les deux projets plus tard. Ce serait cool d’avoir un gestionnaire d’affichage graphique qui peut à la foie tourner en mode unitaire (seul) sur un poste de travaille, fournir un mode serveur activable pour permettre à d’autres gestionnaires d’affichage graphique, eux en mode client, de se connecter. Ce serait encore mieux de se baser sur le protocole de Spice pour ces connections à distance avec un compatibilité avec le protocole X pour certains cas. Bref, les possibilités de ce qui peut être fait dans le dév de Wayland sont énormes étant donné qu’on part de zéro.

    5. Merci pour vos points de vue éclairés. M’est avis, au final, que le salut, pour une adoption rapide et large est facile, est une rétro compatibilité avec X pendant au moins la première version majeure.

    6. Je pense que tu es dans le vrai.
      Les dev de Xorg vont switcher sur Wayland et au final il y aura un  » mix  » entre Xorg et Wayland.
      Plus Wayland peut-être mais il est clair qu’on doit tenir compte de tout.
      Il y a un chantier phénoménal à réaliser et je trouve plus intéressant de participer que de critiquer.
      Au final les gagnants, ce sera nous !
      Et NOUS, nous les sommes en quelque sorte les  » porte-paroles  » des prochains utilisateurs de GNU/Linux.
      Cà représente BEAUCOUP de travail et donc d’inquiétudes, je le comprends, mais pour une fois pourquoi ne pas voir le côté positif du coup marketing de Shuttleworth.
      Il sait pertinement ce qu’il fait et pourquoi il le fait.
      Lui, comme Red Hat, y ont un intérêt financier évident, MAIS ils savent que les vrais bénéficiaires, bêta-testeurs, utilisateurs, ce sera NOUS !!
      Cà a toujours été comme çà.
      Je ne suis pas quelqu’un de négatif, donc je préfère voir le côté positif des choses, ceci dit pour aller dans ton sens, je reste ( très ) prudent par nature.
      Cà suscite beaucoup de bouleversements mais et si nous étions gagnants ?
      Shuttleworth ne s’est pas trompé de combat, ce n’est pas contre Microsoft qu’il faut lutter mais contre Apple !!
      Et çà il l’a bien comrpis, c’est bien pourquoi il essaye de rivaliser avec Ubuntu, en en faisant un Apple-like  » libre « .
      Pas Fou le type !
      Le VRAI rival est Apple pas Microsoft, si toutefois il doit y avoir un rival.
      Je ne pense pas que Linux gagnera quelquechose à être number one même si tout Linuxien en rêve.
      Etre libre c’est souvent rester dans l’ombre tout en étant précurseur.
      C’est ce que nous sommes.
      Que ce soit X ou Wayland, il faut aussi savoir avancer, Shuttleworth le fait pour une raison précise, au final les gagnants ce peut être nous.
      Mais dans tes réflexions tu n’as pas tort.
      Il y aura je pense une  » période d’adaptation  » mi X mi Wayland.
      Une sorte de transition en douceur.
      Mais dis toi bien que si Red Hat/Fedora a déjà packagé Wayland sur Fedora 15 c’est qu’il y a une ( forte ) raison valable, non ?
      Ah et merci pour ton commentaire et réflexion korbé ;)

    7. Ajax n’a **rien** annoncé du tout !

      Il a dit « un jour on y passera ouais ». C’est pas une annonce, c’est juste une évidence.

      Il a lourdement insisté dans plusieurs emails sur cette même conversation sur le fait que :
      – c’est pas encore prêt
      – on a aucune idée de quand est-ce qu’on commencera à imaginer y passer
      – on a encore même aucune idée des **critères qu’on va utiliser pour décider** si on est prêts à y passer ou non
      – c’est tout sauf prêt
      – le paquet qui sera dispo dans F15 (en cours de review) servira probablement à rien d’autre qu’à être là, vu que y a encore rien de prêt

      Ne tire pas de conclusions hâtives et lit **l’intégralité** d’un thread plutôt que d’en tirer juste une seule information, parce que là, c’est du vent que tu déguises en annonce officielle.

    8. Ce n’est pas prêt –> C’est évident et personne n’a dit que çà l’était…
    9. Je cite : « Wayland n’est pas utilisable par défaut encore. Il sera probablement empaqueté dans F15 comme quelque chose avec lequel vous pourrez jouer. Nous n’avons pas même une liste complète de critères de transition encore, encore moins un calendrier pour le changement par défaut. Mais il est susceptible de se produire par la suite parce que c’est une victoire sérieuse pour beaucoup de choses, et les désavantages sont assez négligeables en dépit de la crainte du poulailler.»
    10. Je ne tire conclusion hâtive, je rapporte des faits et donne mon sentiment, pas plus.
      Si on s’en tient à ce qu’il dit, Fedora y passera un jour, quand, comment nul ne le sait.
      Shuttleworth fait le forcing avec les dev de X pour les inciter à bosser sur Wayland, je ne pense pas que Red Hat/Fedora laissera Canonical prendre trop d’avance, même si celà représente un travail considérable.
      Il parle bien aussi de consulter la communauté Fedora sur le sujet.
      S’il est empaqueté c’est bien qu’il y a une raison, même si çà n’est pas au point du tout pour le moment.
      Il n’y aucun déguisement, juste des faits rapportés par d’autres sites entre autres.
      Bref…
      • Je cite :

        Non, tu traduis.

        Si on s’en tient à ce qu’il dit, Fedora y passera un jour,

        Tout le monde s’en doutait depuis le jour où Wayland a été annoncé : dès le début Wayland a été présenté comme l’avenir de la stack graphique sous Linux.

        quand, comment nul ne le sait.

        Conclusion, circulez, y a rien à voir.

        Shuttleworth fait le forcing avec les dev de X pour les inciter à bosser sur Wayland

        Source ?

        Note que je t’accuse pas de mensonge sur ce point, j’ai juste rien vu passer qui ressemblerait ne serait-ce qu’à un engagement de la part de Canonical de travailler dessus. Tout ce que j’ai vu, c’est une annonce de Mark sur le fait qu’ils y passeraient « un jour » (idem donc, tous ceux qui ont un jour entendu parler de Wayland s’en doutaient depuis bien longtemps).

        S’il est empaqueté c’est bien qu’il y a une raison, même si çà n’est pas au point du tout pour le moment.

        Oui, il y a une raison, comme pour n’importe quel paquet : quelqu’un a, un jour, eu envie de le packager.

        Que tu traduises et redescendes les discussions des développeurs aux utilisateurs, c’est louable. Ce que je te reproche, c’est de faire ça sur un ton sensationnaliste, comme si c’était une « breaking news ». Les mails d’Ajax (même si tu n’en cites qu’un seul) n’ont absolument rien apporté de nouveau par rapport à ce qu’on savait déjà au niveau de la volonté de switcher (ils sont évidemment très informatifs sur des détails techniques, le monsieur sachant de quoi il parle ;).

        Bien au contraire, ces emails se voulaient en fait rassurants : une flamewar avait éclaté sur la liste, certains esprits chagrins ne connaissant que peu Wayland étant monté très vite dans les tours parce qu’ils croyaient que Fedora allait switcher bientôt. Ajax a en fait démenti.

        En conclusion, tu as traduit :
        « Doucement les gars, on va effectivement y passer un jour, mais clairement pas tout de suite ! »

        Par :
        « C’est pas pour tout de suite, mais c’est sur qu’on y passera ! »

        Tu vois la différence ?

    11. Très bon article de mon point de vue, clair et explicite (c’est pas toujours évident de comprendre des sujets techniques comme celui ci).

      Comment cela se passe pour les drivers ? Je suppose que quand les développeurs ont demandés :  » On développe pour X ? Et si jamais un autre venait ? » on leur a répondu que ce serait quand les poules auraient des dents.

      Mine de rien ce jour est arrivé et maintenant on est bien embété j’ai l’impression.

      • Comment cela se passe pour les drivers ? Je suppose que quand les développeurs ont demandés : » On développe pour X ? Et si jamais un autre venait ? » on leur a répondu que ce serait quand les poules auraient des dents.

        Mine de rien ce jour est arrivé et maintenant on est bien embété j’ai l’impression.

        Pas tant que ça : une grosse partie des drivers est repassée dans le kernel, là où elle aurait toujourd due être (le fameux kernel-based modesetting aka KMS).

        Certes il y a encore la partie X à porter à Wayland, mais c’est déjà beaucoup moins de travail que si la migration avait été faite à l’époque où **tout** était dans X.

        Les seuls qui seront donc vraiment embêtés sont les développeurs de drivers non KMS, principalement les drivers propriétaires ATI et Nvidia.

        Mais les drivers Intel, Radeon et Nouveau sont déjà full-KMS, supportent la 3D, et surtout, ils sont développés par les développeurs kernel et X, pas par une entité indépendante qui n’en fait qu’à sa tête, donc les parties manquantes (principalement les performances 3D et le power management) avancent à une vitesse spectaculaire.

        Au final si on veut faire avancer le libre, à un moment il va falloir arrêter d’attendre ceux qui ne jouent pas le jeu et oser sauter le pas.

    12. Au final si on veut faire avancer le libre, à un moment il va falloir arrêter d’attendre ceux qui ne jouent pas le jeu et oser sauter le pas*.

      *A condition que les drivers ne chauffent pas autant ! J’ai essayé Nouveau, ma carte a pris 15° instantanément.

    13. Good day I was luck to come cross your theme in google
      your topic is impressive
      I learn much in your Topics really thanks very much
      btw the theme of you website is really admirable
      where can find it

    14. hello I was luck to find your website in bing
      your topic is quality
      I learn a lot in your subject really thank your very much
      btw the theme of you blog is really wonderful
      where can find it