A propos des apéros géants via Facebook

Sujet brûlant du moment n’est-il pas ?
Tout le monde en parle, médias presse, télévision, internet, journaux et donc dans la vie réelle.
Je précise de suite que mon avis est complètement subjectif et assumé.
On ne me fera pas de reproche là-dessus comme çà 😉

Pendant des années, et jusqu’à ce que ces apéros géants arrivent, la société dite « bien pensante » reprochait aux jeunes d’être accros à leur PC et au net.
Et d’être totalement déconnectés du monde.
Moi qui ai pratiqué, et géré, des forums pendant dix ans, mais aussi l’Irc pendant autant de temps, je me souviens être tellement accro que je mangeais quand la faim était trop forte.
Quand je ne travaillais pas, j’étais en permanence devant mon PC, y passant une bonne partie de la nuit.
Car, en plus, je faisais du graphisme.
C’était si important à mes yeux à l’époque que plus rien d’autre ne comptait !
Plus aucune socialisation ou très peu.
Un g33k dans toute sa « splendeur » comme tant d’autres, et dans toute sa connerie aussi et surtout ( Je ne parle que pour moi – Je ne me permettrai pas de juger les autres ).
Mais malgré tout à cette époque là, avec certains membres de l’ Irc et des forums, nous organisions de temps en temps des barbecues.
Bien avant ces apéros géants.
Il y a bien dix ans de celà !
Ouf un peu d’ Irl, enfin !
Et personne ne nous a jamais rien dit.
Jamais personne n’a cherché à nous récupérer comme on le fait actuellement pour ces apéros.
Certes nos barbecues se passaient toujours dans des lieux privés mais même.

Personnelement je n’aime pas Facebook mais il est fascinant d’observer la réaction des gouvernements quels qu’ils soient dès que quelquechose leur échappe.
Ce sont ceux là même qui clamaient partout, haut et fort, que les jeunes devaient se resocialiser, bien que les progrès techniques et l’ évolution de la société nous poussent à rester devant nos PC, et lorsque des internautes sortent de ce cadre virtuel pour quelquechose de réel, on prend peur, on vient crier au loup !
Il faudrait savoir ce que vous voulez messieurs !
Quand on voit le niveau actuel du gouvernement en place quand il s’agit d’internet, çà ne m’étonne guère.
Prenez des cours avant de dire, et faire, des bêtises plus grosses que vous sur le sujet.
Alors on va me dire qu’il y a toujours des dérives dans ce genre de réunion, que les autorités cherchent à « protéger » la population.
Ils auraient une liste avec noms, adresses, numéros de téléphone, IPs, là ces apéros seraient autorisés bien plus facilement !
Il est affligeant dans cette société qu’il faille toujours, et quelque soit le domaine, cataloguer, étiquetter, numéroter, identifier.
Il faut une autorisation pour se réunir maintenant ?
Il faudra un aussweiss bientôt pour se réunir ou sortir de chez soi à ce rythme.
Je suis allé, pour voir, à celui qui s’est passé chez moi à Rodez, où tout s’est très bien passé !
Il y avait pourtant une majorité de jeunes, mais pas que, et il n’y a pas eu de débordements.
Des débordements il y en a toujours et partout.
Pourtant dans les bals, par exemple sui sont une réunion de personnes aussi, tout se passe bien en général malgré quelques bagarres.
Et dans les manifs, parmi les casseurs qu’ il faut condamner bien sûr, tous sont des civils ?
On sait très bien que non et que, souvent, ce sont des flics en civil, qu’on ne viendra pas embêter après.
Bah non, ils étaient « en mission » !

Il y a, malheureusement, un mort à déplorer dans ces apéros géants mais chacun se doit d’être responsable, envers soi et les autres.
Il convient de ne pas faire n’importe quoi non plus lors de ces apéros géants !
Empêchez les gens de se réunir et ils le feront encore plus en cachette.
Interdisez à un ado, par exemple, de faire quelquechose, il le fera en cachette, on le sait tous.
Et au nom de quoi veux t’on empêcher les gens de se rencontrer et se réunir ?
Personne n’a le droit d’empêcher des personnes de se rencontrer et se réunir.
La méconnaissance engendre la peur, et la peur fait faire et dire n’importe quoi.
Alors messieurs les officiels, au lieu d’interdire, venez participer et discuter.
Les internautes ne sont pas des monstres.
Dans une société de plus en plus virtualisée, où l’on aimerait ( le gouvernement ) que les gens parlent plus entre eux sans se cacher derrière un écran, où le social tient un rôle de plus en plus majeur, je cherche encore à comprendre pourquoi ces mêmes personnes prennent peur losqu’ils décident justement de se rencontrer, se connaître et parler ensemble.
Je suis peut-être très bête, mais dès lors que quelquechose est organisé par des personnes comme vous et moi çà ne va plus.
Il faut obligatoirement que tout soit fait via des associations ou les autorités officielles ?
Heureusement que non !
Enfin pour le moment, on ne sait jamais ce qui peut arriver avec Nicolas !
Et messieurs, si des apéros géants sont organisés dans un lieu privé que ferez-vous ?
Vous ne pourrez rien faire ni dire et vous le savez fort bien.
Apprendre à connaître les autres, c’est aussi apprendre à se connaître soi !
De ces rencontres peuvent naître des amitiés, des échanges de service, des amours pourquoi pas, et bien d’autres choses encore.
Mon avis est purement subjectif mais je l’assume.
Cette société est, quand même, de plus en plus flicée, et çà, ce n’est jamais bon signe.
Heureusement il restera toujours des gens intelligents et réfléchis.
Ouf, tout n’est pas perdu 😉

Advertisements

Une réponse à “A propos des apéros géants via Facebook

  1. Pingback: Tweets that mention A propos des apéros géants via Facebook « Zone Libre -- Topsy.com