Tous en Aveyron – Vistalhar l’Avairon

Les vacances approchant à grand pas, j’ ai décidé de vous parler de mon département afin de vous le faire découvrir, un peu, et vous donner envie, beaucoup, ce païs où il fait bon vivre.
L’ idée m’ en est venue grâce à @florencedesruol et aux questions qu’ elle posée sur la TimeLine de Twitter.
Donc je l’ en remercie 😉
Je tiens à préciser que ce billet n’ est sponsorisé par personne ni rien d’ autre que mon envie de vous faire découvrir et partager mon Département 🙂
On dit de l’Aveyron qu’ il est le plus beau département avec la Corse.
Mais une petite présentation rapide d’abord.

Présentation

Le département de l’Aveyron a été créé en 1790, le 15 Janvier, sur la majeure partie du territoire de l’ancienne province du Rouergue.
L’Aveyron se situe dans le sud du Massif central.
Il tire son nom de la rivière qui le traverse, et compte près de 263000 habitants.
Le département de l’Aveyron est constitué de plateaux rocheux anciens d’une grande variété géologique. Les rivières Truyère, Lot, Aveyron et Tarn y taillent de profondes vallées.
D’une superficie de 8735 km2, c’est le 5ème département français.
La préfecture est Rodez ( Rodés en occitan ), les sous-préfectures sont Millau et Villefranche-de-Rouergue.

L’ Aveyron possède un territoire riche d’un réseau hydrographique particulièrement important ( bassin du Lot, bassin de l’Aveyron et bassin du Tarn), peut être partagé en trois grandes régions : les montagnes, les plateaux et les vallées.
Les collines et les plateaux (le Ségala, la Viadène, le Lagast et les Grands Causses) couvrent 64% du territoire.
Les montagnes arrivent en seconde position avec 34% du territoire aveyronnais : monts d’Aubrac, Palanges, Lévezou, Lacaune.
Enfin, les vallées se partagent les 2% restant.
Le département atteint son point culminant aux Cazalets (plateau de l’Aubrac) avec 1.463 mètres. A l’extrême ouest, les 144 mètres d’altitude de la vallée du Lot constituent le point le plus bas.

Sites Touristiques & Activités

Laissez moi vous présenter quelques lieux de ce département en les détaillant succintement :


Rodez, au coeur du département de l’Aveyron dont elle est la préfecture, la cité historique de Rodez vous séduira par son charme deux fois millénaire.
Chef-d’oeuvre gothique, la cathédrale Notre Dame de Rodez domine la ville du haut de son clocher, d’où l’on peut admirer la vieille ville, ses maisons anciennes et ses jardins.
À découvrir le musée Fenaille, le musée Denys-Puech et les Haras nationaux.


Conques Monument majeur du patrimoine architectural médiéval sur le chemin de Compostelle, l’abbatiale de Conques s’enorgueillit d’abriter sous ses voûtes séculaires, un trésor incomparable de sculptures romanes (tympan du Jugement dernier, chapiteaux historiés) que magnifient depuis peu les vitraux contemporains de Pierre Soulages.
Il est un autre trésor, infiniment précieux, que les hommes ont su rassembler et conserver : ces nombreux reliquaires, recouverts d’or et d’argent, d’émaux, de camées, d’intailles et de pierres précieuses.
Enfin, le bourg médiéval de Conques, venu progressivement se greffer autour de l’abbaye Sainte-Foy, séduit d’emblée par l’authenticité de son patrimoine architectural qui lui a valu le label “ Plus beaux villages de France”.
Conques est classé au patromoine mondial de l’ UNESCO.


Le pays des Bastides Des Gorges de l’Aveyron à la Vallée du Lot se succèdent une mosaïque de terroirs abritant des joyaux d’architecture.
Pays des bastides (Villefranche, Najac, Sauveterre et Villeneuve) et des châteaux (Belcastel et Najac), le Rouergue occidental est également un haut lieu de la préhistoire, dont on retrouve des traces dans les grottes de Foissac.

La Grotte de Foissac comprend un site archéologique chalcolithique et une grotte ornée du Paléolithique supérieur.
Elle se trouve dans la vallée du Lot, sur la commune de Foissac.
Le site a été classé Monument historique.
Découvert en 1959, le réseau souterrain s’étend sur plusieurs kilomètres.
En 1965, l’extrême amont du réseau est enfin mis au jour : cette partie de la cavité renferme de nombreux vestiges archéologiques chalcolithiques datant d’environ 2 700 ans av. J.-C. (sépultures, mobilier lithique et osseux, céramiques et traces de passages multiples). Cette partie a été aménagée et ouverte au public en 1973.
Elle a fait l’objet de recherches archéologiques de 1978 à 1988.
En 2006, la présence de peinture et de gravures du Paléolithique supérieur a été observée dans une autre partie du réseau, dans la salle François Rouzaud (du nom de l’un des archéologues qui a étudié le site et qui y est décédé en 1999)


Le Ségala S’étendant du Lévezou aux vallées du Tarn et de l’Aveyron, cette contrée est surnommée “le pays des cent vallées”, en raison de l’étrange relief “en creux” qui la caractérise.
Pays sauvage et préservé, il séduira les amateurs d’espaces paisibles, ainsi que les passionnés de pêche grâce aux nombreux affluents du Viaur.
Abritant de nombreuses villes actives et accueillantes, le Ségala est dominé par sa perle “Sauveterre de Rouergue”, magnifique bastide aux ravissantes maisons à colombages.


Le Pays de Roquefort Au sud du parc Naturel des Grands Causses, entre Albi et les Gorges du Tarn, cette région est déjà baignée des accents de la Méditerranée.
Des contreforts des monts de Lacaune, au plateau du Larzac en passant par le rougier de Camarès ou les Raspes du Tarn, le Pays de Roquefort est d’abord le royaume de la brebis.
C’est ici que l’on fabrique depuis des siècles le fameux Roquefort, lentement affiné dans les caves naturelles du village.
L’art roman y est également fort bien représenté grâce à l’abbaye de Sylvanès, devenue centre international d’art et de musique sacrée.


L’Aubrac, le Carladez et les grands lacs du nord Aveyron
De l’immensité du plateau de l’Aubrac, aux grands lacs de la Truyère, le Nord-Aveyron inspire harmonie et sérénité.
C’est ici que s’arrête l’Auvergne et que commence le Languedoc.
Chaque pas vous fera découvrir de nouveaux horizons : hauts pâturages et forêts profondes, vallées verdoyantes et grands lacs, villages de caractère plongeant sur le Lot.
Terroir de caractère, il décline subtilement tradition pastorale, produits de qualité, et environnement exceptionnel, idéal pour la randonnée.


Les lacs du Lévezou Vaste plateau verdoyant, séparant la vallée de l’Aveyron et celle du Tarn, le Lévezou est réputé pour ces grands lacs, les plus importants dans le sud de la France.
Aux plaisirs de la baignade et des sports nautiques s’ajoutent les nombreuses possibilités de balades au coeur de l’arrière-pays rural, dans une nature intacte qui fait la joie des randonneurs.
À ne pas manquer : la visite de Micropolis, la Cité des Insectes.
Micropolis, la cité des insectes est un espace dédié à l’entomologiste Jean-Henri Fabre, situé sur le Lévézou, à Saint-Léons, et inspiré par l’élan du film Microcosmos.
Il contient 15 salles qui sont réparties sur 2 400 mètres carrés.
Son but est à la fois de vulgariser la connaissance des insectes en répondant aux questions :

* Qu’est ce qu’un insecte ?
* Comment vivent-ils en société ?
* Quelles relations se créent entre plantes et insectes, entre hommes et insectes ?
* Que voient-ils ?
* Que sentent-ils ?

Mais Micropolis, c’est aussi un espace scientifique avec une station d’expérimentation sur la biodiversité.


Millau Accueillant aujourd’hui des visiteurs du monde entier admirant l’ouvrage exceptionnel du Viaduc le plus haut du monde, Millau est la capitale du Parc Naturel Régional des Grands Causses et la porte d’entrée des magnifiques gorges du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie.
Cette situation idéale en fait également un centre majeur de pratiques d’activités de pleine nature tout au long de l’année.


Le Larzac Templier et la Vallée de la Dourbie Territoire des grands espaces, aux steppes étranges parsemées de rochers ruiniformes, le Larzac s’étend à perte de vue.
Dans cet univers apparemment aride, les vallées de la Dourbie, du Cernon et de la Sorgue constituent des havres de fraîcheur.
Une visite des sites Templiers et Hospitaliers, admirablement conservés, s’impose : un sentier de Grande Randonnée vous permet de rallier chacune des cités.

Les activités de loisirs et touristiques sont très nombreuses.
Citons-en quelques-unes au harad comme la randonnée, le parapente, le canyoning, le canoë, la plance à voile, le bateau, la natation, le vtt, la pêche, la photo, la découverte de sites historiques et des découvertes gastronomiques comme le vin de Marcillac ou les marchés de pays l’été très enrichissantes.
Mais aussi de l’équitation, du cyclotourisme, ski, golf, ulm, vol libre, baptêmes de l’air, escalade, spéléologie, les parcs à thèmes mais aussi des loisirs insolites.
La possibilité de loger dans des conditions de séjours variées comme des locations de vacances Gîtes de France, Clévacances
ou Meublés de Tourisme.
Des séjours en hôtels et en chambres d’hôtes, en location dans des campings ou des villages de vacances, des séjours actifs ou insolites, ou des circuits découverte.

Je vous propose de télécharger ce .pdf Tous en Aveyronqui vous donnera une idée un plus précise.
Si l’envie vous prend de changer de lieu de vacances, n’hésitez pas à vous renseigner et venir nous voir 🙂
On y mange, très, bien.

« C’est tout vert, c’est tout rond.
Avec l’accent qui « roule », c’est l’Aveyron. Demain, vous partez vers le soleil.
Arrêtez-vous à midi moins le quart.
Au carrefour de l’Auvergne, du Sud-Ouest et du Languedoc.
Juste avant la foule du bord de mer.
Là, prenez tout l’espace, prenez tout le temps. Les grands espaces et le temps de vivre.
Oubliez le grand bleu pour le grand vert.
Au-delà des modes qui se démodent, découvrez l’Aveyron ; au-dessus des courants, retrouvez l’émotion des sensations vraies.
Dépensez-vous, marchez, regardez, écoutez. Avec des kilomètres de découvertes à vous offrir, des monuments d’histoires à vous raconter, l’Aveyron vous laisse un authentique goût de vivre. »

Et pour vous faire saliver un peu, quelques vidéos :

L’ Aveyron

La Tradition du cochon en Aveyron

Quelques vidéos supplémentaires disponibles sur cette page
Quelques liens :

– Tous en Aveyron
– Les Offices de Tourisme de l’ Aveyron
– L’ Aveyron sur Wikipedia

A bientôt j’espère 🙂

Publicités

Une réponse à “Tous en Aveyron – Vistalhar l’Avairon

  1. Pingback: Rappel de Zone « Zone Libre