† In Loving Memory Ronnie James Dio †

Il est des billets qui sont si durs à commencer et que l’ on aimerait ne jamais avoir à écrire.
Je savais qu’ il était malade, n’ ayant pas le net à ce moment là, je n’ ai appris qu’ à mon retour que son âme avait quitté son corps.
Même si on pouvait s’ y attendre, le choc fut rude, brutal, violent, comme un mur qui vous arrive en pleine gueule !
C’ est quelqu’ un que j’ ai vu en concert lorsqu’ il était dans Black Sabbath et avec son propre band Dio et que j’ ai eu la chance de rencontrer.
Il était d’ une gentillesse extrême, toujours de bonne humeur, déconnant souvent, très ouvert, une anti-star comme il y en a très peu dans ce milieu.
Une voix reconnaissable entre mille, une des plus grandes voix du Hard-Rock de ces trente dernières années.

Ronald James Padavona ( son vrai nom ) est né le 10 juillet 1942 à Portsmouth, dans l’État du New Hampshire, seul enfant d’une famille italienne.
Il est parti le 16 mai 2010 à l’âge de 67 ans d’un cancer de l’estomac, avant de décéder, il collaborait avec d’autres membres du groupe Black Sabbath – Tony Iommi, Geezer Butler et Vinny Appice -, au projet Heaven & Hell, dont l’unique album studio, « The Devil You Know », est sorti le 28 avril 2009.

Après qu’il ait terminé son cursus scolaire, ses parents le poussent à étudier la pharmacologie à l’Université de Buffalo.
Mais la musique a toujours été sa vocation première.
Il a d’abord joué de la trompette et du cor français et a même enregistré plusieurs singles avec différents groupes au cours de son enfance. Toutefois, il refuse une bourse d’études pour la Juilliard School of Music, souhaitant laisser libre cours à sa passion pour la musique Rock.
Il participe à des petits groupes jusqu’ à ce qu’ il forme un groupe d’abord appelé ‘ The Electric Elves ‘ qui se rebaptisera ‘ Elf ‘.
C’est en tant que chanteur de Elf qu’ il participera à l’ album de Roger Glover ( Bassiste de Deep Purple ), « The Butterfly Ball and the Grasshopper’s Feast ».
Il chante en particulier sur le titre « Love Is All », qui rencontrera un immense succès international.

C’est ce groupe qui rejoindra Ritchie Blackmore pour former Rainbow.
Une collaboration qui durera quatre ans, quatre albums et qui donnera des incontournables comme ‘ Man On The Silver Mountain ‘.

Avec Rainbow, la carrière de Dio connait, selon son propre aveu, un grand changement. Bien qu’il reconnaisse que Rainbow soit avant toute chose le groupe de Ritchie Blackmore, Dio revendique une importante participation dans la réalisation de ses trois premiers albums, « Ritchie Blackmore’s Rainbow », « Rising » et « Long Live Rock’N’Roll »[8]. En désaccord avec l’orientation que Blackmore souhaite donner au projet pour l’ouvrir à un public plus large, Dio met un terme à leur collaboration en 1978, et entreprend de se lancer dans une carrière solo.

En 1979, il rejoint finalement Black Sabbath en remplacement d’Ozzy Osbourne.
Il enregistre avec eux « Heaven and Hell » (1980) et « Mob Rules » (1981).
Là encore des incontournables resteront gravés à jamais comme « Neon Knights », « The Mob Rules », « The Sign Of The Southern Cross » et l’ inévitable « Heaven And Hell ».

Des tensions se font rapidement jour entre les différents membres du groupe, Dio et le batteur Vinny Appice claquant finalement la porte au cours du mois d’octobre 1982, lors du mixage de l’ album « Live Evil » au sujet duquel s’ étaient cristallisés plusieurs désaccords.
Durant son passage au sein de Black Sabbath, Dio popularisa le signe des « cornes » utilisé par les fans de heavy metal.
Il s’agit à l’origine d’un geste de protection spirituelle utilisé par sa grand-mère italienne contre tout personnage malveillant.
Désireux de continuer à travailler ensemble, Ronnie James Dio et Vinny Appice fondent le groupe Dio juste après leur départ de Black Sabbath.
Dans le courant du mois de mai 1982, la nouvelle formation sort son premier album, « Holy Diver ».

Entre les albums studio et les albums live, il n’ y aura pas moins de quatorze albums avec son propre groupe.
Durant la tournée promotionnelle de « Lock Up The Wolves », Ronnie James Dio rencontre de manière fortuite le bassiste Geezer Butler.
Les deux hommes initient une re-formation de Black Sabbath, avec Tony Iommi à la guitare et Appice à la batterie.
Le groupe réunifié donne plusieurs concerts et enregistre en 1992 un album, « Dehumanizer », qui suscitera une importante controverse. Il permet néanmoins une résurrection commerciale de Black Sabbath, en faisant entrer le groupe dans le Top 40 des ventes au Royaume-Uni et en 44ème position dans le classement états-unien Billboard.

En octobre 2006, Black Sabbath se reforme avec Tony Iommi à la guitare, Geezer Butler à la basse, Vinny Appice à la batterie et Ronnie James Dio au chant.
Le groupe reconstitué entame une tournée internationale intitulée « Heaven & Hell », en hommage au premier album enregistré avec Dio.
Pour marquer l’évènement, une compilation reprenant les meilleurs titres des albums « Mob Rules », « Dehumanizer » et « Heaven and Hell », ainsi que trois nouveaux titres originaux paraît le 3 avril 2007 sous le titre « The Dio Years ».
Pour se démarquer d’Ozzy Osbourne, qui reste en principe le chanteur officiel de Black Sabbath, Tony Iommi et Geezer Butler entreprennent de rebaptiser le quartet « Heaven & Hell », ce qui permet en outre de se concentrer sur les seuls titres de la période Dio.
Le batteur originel Bill Ward était initialement impliqué dans ce projet, mais il a finalement été remplacé par Vinny Appice, avec lequel les trois autres membres avaient enregistré deux albums et un live.
En aout 2007, Heaven & Hell publie un double album live, « Live from Radio City Music Hall », enregistré quelques mois plus tôt à New York. L’année suivante, le groupe se consacre à une tournée mondiale de 98 dates.

Heaven & Hell sort son premier album, intitulé « The Devil You Know », le 28 avril 2009.
Acclamé par la critique et marqué par un modeste succès commercial, il devait normalement être suivi d’un second enregistrement dans les mois suivants.
Il s’ ensuit une tournée promotionnelle conclue le 29 aout.

Le 25 novembre 2009, sa femme et manager Wendy annonce qu’ on lui a diagnostiqué un cancer de l’estomac.
Début mai 2010, les concerts de Heaven & Hell prévus durant l’ été sont annulés à cause de son état de santé.
Il meurt le 16 mai 2010 des suites de son cancer à Houston dans le Texas (U.S.).
Il est inhumé a Los Angeles, cimetière Forest Lawn Memorial Park, Hollywood Hills.

Et un petit inédit, Ronnie James Dio avait enregistré avec LE maître, Yngwie Johann Malmsteen, une chanson d’ Aérosmith : « Dream On »

Goodbye my friend, Long Live Rock’n’Roll !!!