Bonjour ,

J’ai beaucoup pratiqué l’Irc ( Internet Relay Chat ), dix ans.
J’ai utilisé pas mal de scripts et Kvirc reste pour moi le meilleur tous O.S confondus, même si j’utilise l’environnement de bureau Gnome, Kvirc est utilisable sur celui-ci.
Nul besoin d’avoir KDE comme environnement.
Je précise que ce tuto fait pour Linux, peut l’être également pour Windows.
Mais attention le script sous l’O.S de Microsoft diffère quelque peu, il risque d’y avoir des réglages à adapter.

Si l’on trouve beaucoup de tutos sur certains scripts irc ( sur windows ) plus difficile à trouver pour Linux ( et j’ai cherché 🙂 )
Un script est une application ( logiciel ) qui permet de venir sur l’irc.
Il y a Mirc tout simple et donc des scripts qui sont ,  » un peu  » , comme Mirc mais avec plus de fonctions.
Sur Linux le langage utilisé à la création d’un script Irc n’est pas le même que sur Windows , voilà pour la petite histoire.

S’il y a beaucoup de scripts sur W$ ( avec des fonctions différentes ) il y en a moins sur Linux , mais citons les :

– xchat ( le plus connu )
– chatzilla ( intégré via firefox )
– konversation ( kde )
– kvirc ( kde )
– ksirc ( kde )

Voilà pour les plus connus , ils n’y sont pas tous , on voit quand même la  » pauvreté  » des scripts sur Linux.
Mais il faut voir que xchat a beaucoup de plugins ( greffons ) et il contente beaucoup de monde.
Perso je n’aime pas , mais bon.

Sûrement du au fait que sur W$ j’utilisais un script nommé Excursion ( que j’avais traduit et modifié un peu ).
Très très complet ( trop même ) j’ai beaucoup cherché le même type de script sur Linux , jusqu’à aujourd’hui à part Kvirc je n’en ai pas trouvé d’autres.

Alors certain(e)s vont me dire oui mais Kvirc on y comprend rien , trop dur à configurer , trop compliqué.
Je dis non !!!
Si l’on cherche à comprendre , si l’on se documente si l’on veut savoir on peut , après faut le vouloir !
Mais bon comme je suis un gentil ( trop ) garçon ou Phantom 😉 je vous ai préparé ce  » petit  » tuto.
Il n’y a pas loin de 70 screenshots , bon si avec çà vous comprenez pas Kvirc lol c’est à n’y rien comprendre 😉

Petite précision importante: Au départ ce tuto avait été fait pour un autre serveur, j’ai modifié le texte pour l’adapter au serveur que j’utilise aujourd’hui (freenode).
Seules les captures d’écran n’ont pas été modifiées mais celà n’influe pas sur les réglages.
Car depuis que les captures d’écrans ont été faites, Kvirc est passé à la version 4.0.0 (du moins sur Fedora).
Mais malgré le changement d’interface pour les réglages (du script et du thème), ceux-ci sont toujours les mêmes.
Donc j’ai gardé les anciens screenshots :-).

On y va c’est parti :

Réglages de Kvirc

Faites paramètres puis dans le menu : Configurer Kvirc.
1ère ligne :
Simple vous rentrez vos infos , perso j’ai mit mon nick sur les 3 lignes.A vous de remplir comme bon vous semble.

Est-il besoin d’expliquer ? Oui un peu ? ok 🙂
Sur Kvirc vous pouvez notifier un avatar pour chaque pseudo , ce qui embellit un peu le script.Choisissez un avatar ( pas trop grand ) on verra plus loin comment régler la taille.

Ici d’autres infos d’identité , le reste dessous ne nous intéresse pas , remplissez donc les lignes de départ et de quit par ce que vous voulez , çà nous suffit.

Maintenant pour rejoindre le chan ( salon ) #fedora-fr qui se trouve sur le serveur freenode il faut s’y connecter.
Hors supposons qu’il n’est pas dans la liste des serveurs proposés.
Qu’à celà ne tienne nous allons le rajouter , comme sur un script W$.Cliquez sur la terre pour ajouter un nouveau réseau , nommez-le freenode puis cliquez dessous sur le petit ordinateur et ajoutez le réseau :
irc.freenode.net ( port 6667 ).
Cliquez sur connecter et vous voilà connecter sur freenode.
Et celà donne le screen ci-dessous.

Comme vu sur le premier screenshot , nous rentrons ici nos infos , pseudo , mot de passe du pseudo , ne pas oublier de cocher mode utilisateur par défaut.

Après l’onglet identité que nous venons de voir on passe au suivant.
Important , si le port n’est pas 6667 mettez donc ce port là.
L’ip laissez par défaut , ensuite l’encodage du texte correspond à la police que vous utiliserez et c’est important car l’encodage n’est pas le même que sur W$.
Mettez donc la même police que sur la capture d’écran., mettez votre pseudo , pour le serveur de proximité laissez par défaut sauf si vous êtes derrière un proxy.

Onglet suivant , être connecté c’est bien mais pour arriver sur le ou les salons que vous voulez à chaque que vous vous connectez sur l’irc , on va rentrer ici les salons voulus.
Mettez le serveur ( irc.freenode.net ) et le ou les chans :
#fedora-fr
Attention à toujours mettre le signe : # devant le nom du chan et respecter la casse ( c’est à dire les majuscules ).
Une fois fait on passe à la suite.

Comme le montre le screenshot on passe à la ligne suivante , cliquez sur le + pour l’ouvrir.
Sur cette première ligne l’on configure comment l’on veut gérer les salons en cas de déconnexion et reconnexion , cochez tout ou ajustez selon vos envies.

Si vous voulez utiliser un serveur de proximité rentrez vos infos ici , sinon on passe à la suite.

Ici nous n’avons besoin de rien , on passe à la suite , sauf si vous voulez utiliser un certificat de sécurité ssl et une clé ssl privée.

L’onglet socket dont nous n’avons pas besoin , on ne remplit pas.

Service d’ident , on en a pas besoin , on ne remplit rien.
On laisse par défaut.

On ouvre la ligne suivante en cliquant toujours sur le + , la ligne IRC.
Cochez comme vous le souhaitez , pour le masque de ban par défaut cliquez sur la petite flèche noire et choisissez le masque de ban que vous préférez.
C’est tout pour ici.

Ici il est important de tout cocher dans le carré du haut sauf éventuellement :

– notices de server et message de diffusion générale et wallops ne concernant surtout que les propriétaires de chans.
Ensuite dans le carré du bas cochez les deux lignes.
Pour les 4 lignes du milieu à vous de cocher ou pas selon vos désirs.

Si vous voulez être averti immédiatement de nouveaux messages privés cochez comme le screen le montre.

La section CTCP :

Le CTCP ( Client To CLient Protocol ) est utilisé pour transmettre des messages de contrôle spéciaux à travers une connexion IRC.
Ces messages peuvent permettre d’obtenir des informations sur les clients ou négocier des transferts de fichiers.
Cochez comme le screen commentez les deux lignes du haut comme vous le souhaitez si vous le voulez ( facultatif )

Vous pouvez autoriser l’anti-spam pour les messages privés ( appelés aussi : pv ) et les notices privées ( fonction : /notice pseudo ).
Attention aux mots que vous mettez dans l’anti-spam , ceci vous pouvez rentrer les mots que vous souhaitez.
Fonction très pratique pour se protéger.

L’anti-flood , vital selon moi , on peut venir flooder ( générer x lignes en x secondes ) votre chan ou le chan ou vous vous trouvez ou directement vous , l’anti-flood est là pour y remédier.
Réglez les secondes et requêtes comme vous le souhaitez afin d’être ni trop dur ni trop cool 😉
Cochez les requêtes qui , selon vous , ne risquent rien.
Pour une protection optimum laissez tout comme sur le screenshot.

L’ignore , permet d’ignorer comme son nom l’indique les messages et notices privées.
Mais sans cocher ceci on peut ignorer un message ou un user en faisant : /ignore pseudo 🙂

Vous vous absentez , rentrez ici , comme vous le voulez , ce que vous voulez en cas d’absence.
Message d’absence par défaut : rentrez la phrase que vous voulez.
Pseudo personnalisé : changez le NotHere par ce que vous voulez , comme :
– Away
– PasLà
– Abs
etc….
A noter que vous pouvez utiliser un pseudo automatique ( Away ) si vous cochez la ligne correspondante.

Le HighLight ( que l’on appele hl sur les chans ) est le surlignage de mots défini par vous.
Si vous voulez savoir si on a prononcé votre nick ou si on vous appele , pratique lorsqu’on fait autre chose en même temps ( et je sais de quoi je parle lol )
Vous pouvez être averti pour votre nick mais pour d’autres mots aussi , à vous de régler comme bon vous semble.
Perso le nick me suffit largement 😉

Un truc un peu geek mais que j’aime bien ( en bon geek qui se respecte ).
Vous voulez savoir depuis combien on a pas parlé sur le chan ou depuis combien de temps vous n’avez pas parlé ?
Cochez comme sur le screen.
On verra plus loin dans le tuto comment , simplement , afficher celà.

Les logs , qu’est-ce que c’est ?
Comme pour msn par exemple vous voulez sauvegarder tout ce qui s’est dit sur les chans , dans les messagez privés , sur les dcc effectués etc ?
C’est ici que çà se passe et c’est très très pratique pour rechercher un conseil , une aide , un lien , croyez-moi.
A noter que vous pouvez gziper cet historique afin qu’il prenne moins de place sur votre hdd.

Une page plus réservée aux propriétaires et modérateurs de chans , ceci dit rien ne vous empêche de remplir comme sur le screen et selon votre volonté.
Si vous voulez que les notifications soient faites dans la fenêtre active ( celle où vous parlez ) cochez comme ici.

Des petits réglages qui ne concernent que les modérateurs et propriétaires de chans.
Si vous êtes modérateur et/ou administrateur d’un chan vous savez donc de quoi je parle , à vous de régler selon vos goûts.
les ban sont les users qui ont été kickés ( sortis d’un chan ) et bannis de ce chan.

Bon une partie important ici qui concerne tout le monde.
Pour être reconnu à chaque fois que vous vous connecté avec le script il faut , ici , cliquez en bas sur :

– éditer une règle.

En premier mettez votre pseudo , ensuite cliquez sur : masque de la Requête de Nickserv et mettez votre mot de passe à la suite d’identify.
S’il n’y a aucune règle dans votre script cliquez sur :

– ajouter une règle et rentrez les paramètres comme sur le screenshot.
et ensuite cliquez sur appliquer.

Gràce à cette règle vous serez reconnu automatiquement à chaque fois que voous vous connecterez avec Kvirc et aucun besoin de faire :
/ns identify mot de passe ( ou /msg nickserv identify mot de passe ).

Le dcc , d’abord on explique ce que c’est ?
DCC : Direct Connect Client.
Donc connection directe à un client , ce qui veut dire que vous pouvez envoyer un fichier , une image , une musique , un son , une application , un texte ou autre directement à celle ou celui que vous voulez.
Sur Kvirc c’est assez dur et très pénible à régler ( j’ y ai passé des moments ).

Alors ATTENTION aux réglages que vous faites !

J’ai beaucoup  » ramé  » pour que les dcc fonctionnent sur Kvirc et je peux dire que j’ai tout essayé.
Alors je vais préciser ma connexion car celà peut dépendre de votre connexion et FAI.
Les réglages appliqués ici me sont propres , ils peuvent cependant fonctionner pour tout le monde en général , donc je conseille vivement de tester ces réglages là avant de tout modifier.

J’étais chez orange ( 8 Mo ) avec un routeur bewan ( pas de livebox ) – Ca a changé je suis aujourd’hui chez Free.
A adapter selon votre configuration !!

J’ai donc tout laissé par défaut ( voir le screenshot ) sans spécifier dans iptables ( le firewall linux ) aucun port et çà marche.
Kvirc est tellement complet qu’il est possible de paramétrer sa connexion spécifique pour que les dcc fonctionnent mais , et c’est son seul défaut aussi , il en devient un peu complexe parfois.
C’est le cas pour les DCC.
On continue la rubrique DCC avec le screenshot suivant.

1er onglet , l’onglet général :

Vous pouvez ( si vous cochez la/les cases correspondantes ) accepter automatiquement le(s) transfert(s) de fichier(s) , réduire la fenêtre quand le transfert commence et reprendre automatiquement ( conseillé ).
Indiquez le répertoire où seront enregistrés vos fichiers , cochez les lignes suivantes selon vos souhaits , les trois dernières sont fortement conseillées.

Sauf si vous savez ce que vous faites , comme je l’ai dit prédemment, les réglages pour que les dcc fonctionnent dans les deux sens ( envoi et réception ) étant très  » chauds  » à effectuer , laissez cette partie comme sur le screenshot.
Ceci dit , suivant vos config matérielles il est possible que vous deviez vous adapter.

Le dcc chat , plus rare , perso je n’accepte pas automatiquement , à vous de voir.
Pour plus de sécurité je préfère ce réglage.
Ceci dit utile pour des réglages avec les bots Irc.

Idem pour le dcc vocal , vérifiez vos périphériques sons.

On change et on passe à l’interface , on clique sur le plus pour ouvrir cette ligne.
Pour les sept premières lignes à cocher selon vos goûts , pour les deux premières il est conseillé de les laisser décochées.

Cocher les les lignes 3 et 4 ce qui évitera pour la ligne 3 si l’on ferme accidentellement une fenêtre de chan d’avoir une confirmation de quit et pour la ligne 4 de ne pas avoir à réarranger les fenêtres lors de la prochaine connexion.
Cochez les 5 lignes du bas dans le carré.

La ligne entrée correspond à l’endroit où vous tapez votre phrase.
Cocher la 1ère ligne , pour les lignes suivantes cochez comme sur le screenshot , vous pouvez cocher la dernière ligne si vous êtes débutants.

La ligne sortie correspond à tout ce qui se passe dans le chan.
Voir les icônes , avoir l’heure dans le chan ( très pratique lorqu’on relis un log d’il y a plusieurs jours/semaines ) et autres petits réglages bien pratiques.
Cochez les 3 dernières lignes , bien pratiques.

Les icônes justement , Kvirc permet de voir dans la fenêtre du chan des smileys ce qui égaye un peu plus le chat.
Et vous pouvez en rajouter bien entendu , cependant seuls les utilisateur(trices) de Kvirc les verront.

Si vous voulez que le notifieur soit actif ( conseillé ) laissez tout décocher.

La liste des utilisateurs sont ceux qui seront à droite dans le(s) chan(s) où vous vous trouvez.
Vous pouvez voir les icônes , l’indice d’activité des utilisateurs , mais aussi les avatars , les bulles d’aide etc…
Pour ce faire réglez comme sur le screenshot.

Le son sous Kvirc , selon votre config matérielle , choisissez le moteur de votre choix ( Arts , oss , esd …. ) , Arts étant conseillé.
Pour le player à vous de choisir entre xmms , rhythmbox amarok ou autre.
Nous verrons plus tard que grâce à un add-on celà prend toute son impportance , celà fera partie des bonus de ce tuto Kvirc.

Vous pouvez avoir certains sons lors de certaines actions dans Kvirc , notamment en cas de message(s) privé(s) , en cas de nouveau(x) message(s) dans ce pv ( message privé ) , en cas de kick d’un chan ou pour surligner certaines phrases dans le chan.
Perso j’ai mit des sons au format .au mais d’autres formes de sons sont possibles et importables.
On en trouve partout sur le net.
Et celà rend un peu plus fun ce script.

Les intercepteurs d’url , lorsqu’une url est donnée sur un chan , laissez par défaut sauf si vous savez ce que vous faitez.
Notez bien ces lignes en .txt quelquepart dans votre /home au cas où 🙂

Les types de médias reconnus dans Kvirc , vous pouvez en rajouter d’autres selon vos goûts et besoins.

L’encodage du texte c’est à dire la police que vous utiliserez dans le chan , pour être sûr d’avoir tous les caractères ( comme sur W$ ) préférez l’iso-8859-15.
Pour la langue laissez en détection automatique.

L’on a vu au début de ce tuto que chaque peuso ( dont le vôtre ) pouvait avoir un pseudo.
Ici se trouvent les réglages pour les avatars.
Cochez tout si vous voulez voir les avatars et régler la taille selon vos souhaits.

Si vous voulez et aimez scripter , les réglages se trouvent ici.
Perso , pour le moment j’ai laissé cocher par défaut , ceci dit la ligne :
– Envoyer les commandes inconnues via /RAW est à cocher si elle ne l’est pas.
Pour les autres lignes régler selon vos souhaits , si vous ne scriptez pas laissez par défaut.

Kvirc vous permet de personnaliser la barre d’outils , de l’arranger selon vos souhaits et d’y apporter votre touche personnelle.
Faites un clic droit au niveau de la barre d’outils ( là où il y a les icônes ) puis barre d’outils puis personnaliser.
Quand vous serz là vérifiez que toutes les lignes au-dessus de personnaliser sont cochées.
Là une fenêtre va s’ouvrir , arrangez votre barre d’outils par glisser/déposer.
A noter que vous pouvez les les faire glisser ( à droite ou à gauche ) les ranger par thèmes mettre des séparateurs….
Enjoy.

Réglages du Thème de Kvirc

L’on va maintenant s’occuper du thème de Kvirc et pour çà faites paramètres :

Configurer le thème

La 1ère ligne si elle est cochée met les pseudos ( dans la fenêtre du chan ) sous un fond en couleur , perso je n’aime pas , cochez si vous voulez tester ce que çà donne.

Je préfère que les pseudos aient la couleur qui correspond à leur niveau sur le chan ( propriétaire , admin , op , hop , voice , simple user ).
Pour le reste cochez comme vous le souhaitez testez pour trouvez la configuration que vous préférez.

Vous pouvez télécharger d’autres thèmes sur le site Officiel de Kvirc mais il est très facile , une fois tous les réglages du thème effectués , d’enregistrer ceci et de le sauvegarder comme thème et c’est ici que çà se passe.

Une fois tous vos réglages terminés cliquez donc sur sauvegardez le thème actuel , donnez lui un nom ainsi si vous devez déinstaller/réinstaller Kvirc vous pourrez retrouvez votre thème.
Et si vous en faites un beau le proposer sur le site Kvirc.

La ligne entrée correspond à l’endroit où vous tapez vos phrases.
Donnez lui les couleurs voulues , la police que vous souhaitez ou mettez y un fond si vous préférez.

Vous pouvez , ici , utiliser une police globale pour tout le script et ne pas afficher les icônes dans les popups.

On peut activer une fausse transparence et mettre son propre fond d’écran ici.
Et c’est très intéressant car si vous mettez le fond d’écran que vous avez sur votre bureau , par exemple , lorsque vous déplacez une fenêtre de chan , celle-ci  » suit  » le fonc d’écran dessous.
Et celà permet d’avoir un thème Kvirc bien à soi.

De plus vous pouvez même utiliser le bureau de KDE pour la transparence , là il vous faudra de bons réglages couleurs pour les polices , entre autre , à tester si vous le souhaitez.

La zone de fond MDI

La barre d’Applets ou barre d’outils , là aussi réglages couleurs et de police.

Ici les réglages couleur de tous les évènements de ce qui va se passer sur le chan ( actions , kick , kickban , notices , votre texte etc…… )
Et donc la possibilité de mettre une couleur à des dévènements bien précis.

Attention à bien régler vos couleurs suivant le fond d’écran que vous avez choisi si tel est le cas et si vous avez activez la fausse transparence , réglages à vraiment affiner si vous utiliser le bureau de KDE pour la transparence.

Les couleurs standard par défaut de Kvric , à régler selon vos goûts.

On clique sur le + de barre des tâches.
Cochez selon vos goûts , il est conseillé malgré tout de tout cocher.

Cochez en haut show header et réglez les couleurs comme vous le voulez.
A noter que vous pouvez y mettre une image de fond.

Adaptez là encore vos réglages comme vous le souhaitez.

La liste des utilisateurs qui sont à droite ( en général ) , donc ceux qui sont dans un chan , réglez les couleurs suivant les niveaux et adaptez suivant les réglages précédents que vous avez fait.

Bonus

On va terminer ce tuto par une petite série bonus , des réglages divers pour Kvirc

On commence ici par les addons de Kvirc
Cliquez sur l’add-on installé puis configure et changez les paramètres de l’add-on.
Pour choisir un addon sur le site choisissez votre version de Kvirc ( cliquez sur : a propos de Kvirc ) et vous voilà dans la page des addons.
Je vais pas tout vous détailler mais juste vous expliquer le twins media player qui permet de signifier dans un chan ce que l’on écoute avec xmms, rhythmbox ou amarok par exemple.
Pour installe un addon cliquez sur installer un addon , allez le chercher cliquez dessus ( dans le dézipper pour la plupart !! ) et hop c’est tout.

Configurez l’addon ensuite comme vous le souhaitez.
Voici ce que çà peut donner avec un autre screenshot ci-dessous.

Cliquez sur les petites flèches pour voir apparaître des menus pour chaque fenêtre de chan.
Menus qui permettent d’avoir et d’afficher pour la ligne du haut :

– Encodage du texte en privé , scinder la vue d’un chan verticalement ou horizontalement , les bans et exceptions de ban , les exceptions d’invitation active les momdes du chan ( que seul le propriétaire pourra changer ) , crypter un texte , voir la journalisation et pour la ligne du bas voir l’historique , les icônes , un menu de commandes ( avec aide en anglais ) et un editeur multilignes pratique pour copier/coller un grand nombre de lignes.

Ceci dit il est préférable ( afin de ne pas se faire bannir ) si l’on envoie trop de lignes à la fois de faire un clic droit à l’endroit où l’on tape sa phrase et faire copier lentement , c’est plus sûr.

Un autre p’tit truc faites paramètres , configurer les servers puis cliquez en bas sur avancée.
Là cliquez sur l’onglet : à la connexion.
Si par exemple vous êtres propriétaire de plusieurs chans ou co-propriétaire et si vous voulez être reconnu en tant que tel à chaque connexion rentrez donc ici la phrase comme sur le screenshot.

Voilà pour la fin ( provisoire ) de ce petit tuto qui a pas mal dégrossi ce script j’espère.Pour les fanas de scripting il est bien sûr possible d’éditer les actions , alias , évènements RAW etc….. et même de tester certains scripts puisqu’un testeur de script est inclus.
Cool non ?
Il y a encore pas mal de choses à découvrir dans ce script que je vous laisse parcourir à votre guise , je ferai sûrement un petit rajout un de ces quatre.
En espérant que ce tuto vous plaira.
Tuto réalisé par moi-même , si vous voulez redistribuer ce tuto merci de préciser l’auteur et le site d’origine et merci de me demander par mail ( ou sur Twitter : Phantom_13 ) pour l’envoi de ce tuto en précisant une adresse email valide.


Creative Commons License

Ce tuto est mis à disposition sous un
contrat Creative Commons.

Publicités