[Billet non sponsorisé]

Qwant

Vendredi, c’est le jour des trolls ?
Depuis quelques jours je vois, ici et là, une « campagne » anti @Qwant@mastodon.social / @Qwant_FR@twitter.com ?
Des puristes, extrémistes ?
Que nenni ma bonne dame !
Des jamais contents.

Vous savez, ceux qui se plaignent tout le temps et ne sont jamais contents.
Des libristes qu’on dit, mais la catégorie jamais satisfaits !
Toujours à critiquer tout, tout le temps. Qui ne dira jamais que tel logiciel ou service est bien.
Non il y a touojours à critiquer, c’est tellement plus constructif.

On reproche, ci et là, à Qwant d’ appartenir à un « magnat de la presse », que ses services sont propriétaires et – le magnat de la presse – de possèder des réseaux d’annonceurs, de posséder plusieurs sites avec des trackers et qui souhaitait être payé par google pour indexer le contenu de ses sites de presse.
On critique mais sans citer une source au passage, et on mélange tout.
C’est plus pratique et çà va plus vite.

Je me souviens d’une époque où tout le monde réclamait un moteur de recherches français, et aujourd’hui qu’on en a un, çà ne va toujours pas ?
Qwant n’est pas parfait mais j’ai envie de dire qui l’est ?
Toi le troll qui critique à tout va ?
Il me semble que Qwant s’améliore de plus en plus et que la volonté de transparence soit bel et bien réelle; Un partenariat avec #Mozilla ne s’acquiet pas comme çà je pense !

Il devrait y avoir plus de Qwant justement !
Et là chacun va défendre son clocher aka moteur de recherches, évidemment !
A grands renforts d’ arguments crédibles pour leurs auteurs.
« C’est moi qui dit vrai ! Non, c’est moi. Tu déconnes, je te dis que c’est moi ! »
Bref, inintéressant.

« Nul n’est censé ignorer la loi ! » donc nul n’est censé ignorer la politique de vie privée de Qwant.
Si personne ne va lire, il ne faut pas se plaindre après.
Comme pour tous les autres services.

Personne n’est obligé, non plus, de se connecter à Qwant, comme pour les autres moteurs de recherche.
Il faudrait lire les CGU aussi !
Ah je viens de dire un gros mot !
Mandieu les CGU ! #OhWait

Nous avons le choix dans les moteurs de recherche qui protègent la vie privée, nous les connaissons toutes et tous les searx, duck duck go, startpage et consorts.
Chacun est libre d’utiliser ce qu’il veut.
Souvent même suivant les recherches on utilise tel ou tel moteur.
Ou plusieurs pour comparer les résultats.

Mais la confiance, parfois aveugle, que vous faites à tel moteur de recherche parce que c’est libre, c’est top, vous n’êtes pas allé lire les CGU non plus au demeurant !
C’est sûr qu’un moteur de recherche français qui fait de la pub pour contrer Google
c’est pas bien !
Ouhouhouhouuuu…
Super résistant avec sa baguette, son camembert, son litre de rouge et son béret ?!
Cà me fait penser à celles et ceux qui se disent libristes et utilisent iphone, imachin, itruc.
Ou qui sont en dual boot avec Windaube « parce que j’en ai besoin pour [inscrivez la raison]»
Crédibilité = null(e)

Je ne suis pas là pour faire l’apologie de Qwant mais pour critiquer certains comportements qui finalement sont nuisibles au logiciel libre, à l’open source, à la Privacy (et plus si affinités).
Je salue – et félicite – Qwant pour ce qu’ils font et je n’ai pas peur de dire que, non seulement, je l’utilise tous les jours (avec d’autres) mais que je les soutiens.
Un moteur de recherche 100% libre et respectueux de la Privacy, ok !
Sur quel modèle économique et quel ROI ?
Les dons ? Crowdsourcing ? Autre ?
Ce n’est pas viable, malheureusement.
Si des distros comme Fedora, Ubuntu et d’autres existent c’est qu’il y a une société derrière, qui fait de l’argent et qui permet à celles-ci d’exister.
Celà n’empêche pas ces distros d’être libres et de privilégier la Privacy entre autres.

Alors chacun pensera ce qu’il voudra, sera d’accord avec moi ou pas, je terminerai en citant Philippe Néricault (nom de scène Destouches) :

« La critique est aisée, mais l’art est difficile »

 

 

Publicités