J’aurai vu..

Quand j’y repense là tout de suite, et si je me retourne, dans ma vie j’en aurai vu des évènements !
Dans le désordre.
J’aurai vu les assassinats de John Fitzgerald Kennedy, Martin Luther King, j’aurai vécu Mai68, vu le Président Anouar El Sadate se rendre en Israël pour la paix avec la Palestine, vécu le Printemps Arabe #tunisie #egypte #libye et vu tomber Ben Ali, Mubarak, Kadhafi…
J’aurai vu le Révérend Jackson pleurer à l’annonce de l’élection de Barak Obama…

J’aurai vécu l’épisode de la place Tien An Men et Solidarnosc.
J’aurai vu Nelson Mandela LIBRE et devenir Président de l’ Afrique du Sud et l’ Apartheid supprimé.
Rien que çà, çà paraît impensable !
J’aurai vu Joan Baez soutenir Mme Angela Davis #BlackPower #BlackPanthers #Woodstock, vécu la révolution Rock’n’Roll, le Punk, la Funk…
Et j’aurai vu des êtres humains SUBLIMES tant ils étaient BEAUX !!
Soeur Emanuelle, l’ Abbé Pierre, Coluche, Gandhi par exemple.
J’aurai vu la Palestine reconnue comme membre à part entière de l’ UNESCO !!
J’aurai vu, ENFIN, le peuple se soulever et s’indigner un peu partout dans le monde !
J’aurai vu la création des Restos du Coeur.
J’aurai connu et rencontré Bon Scott, Freddie Mercury…
J’aurai vu des artistes révolutionné la musique, Vince Taylor, Elvis Presley, Michaël Jackson, Eddie Van Halen..

Non je ne parlerai pas des guerres, des famines, des maladies, des virus fabriqués par les labos pharmaceutiques, sinon j’écris un livre.
Juste relater des évènements qui m’ont touché personnellement et pour diverses raisons qu’il n’est pas nécessaire d’évoquer ici.
Comme çà sans réfléchir.
J’aurai vu des femmes EXCEPTIONNELLES de courage et d’abnégation, Catherine Destivelle, Michèle Mouton, Aung San Suu Kyi, Jeannie Longo…
J’aurai vu un peu de tolérance apparaître timidement, mariages gays/lesbiens, religions..
Et j’ai rencontré des personnes exceptionnelles grâce à Twitter !!!
Des personnes avec qui j’ai partagé, ri, pleuré, vibré, lutté, aimé…
Des personnes qui ont du coeur, et donc du courage !!
Des personnes belles et que j’aime profondément…
Je ne donnerai aucun nom, car donner des noms c’est exclure les autres, et hors de question que j’exclus qui que ce soit.

J’en oublie sûrement et je m’en excuse à l’avance, j’ai juste relaté ce à quoi je pensais là tout de suite, sans réfléchir…
A vous de me dire ce que j’aurai pu oublié.
J’aurai vu et il me reste tant à voir… ☮

Une petite vidéo pour symboliser ces quelques pensées, je vous avoue que c’est ce qui m’a fait le plus réfléchir 😉

Confession sur des révoltes

Il faut que je vous fasse une confession.
Je ne sais pas si tout le monde se rend bien compte des moments, et bouleversements, que l’on vit en ce moment !
Et pourtant il y en eut d’autres dans le passé.
Je me souvient du haut de mes quinze ans, la tête déjà dans le métal, le rock et le blues, la politique ne m’ intéressait pas le moins du monde.

Ce qui se passait dans le monde, très peu, il n’ y avait que ma musique, mes copines et copains.
Le reste…
Je ne vous fais même pas de dessin.
Et un jour de 1977, quatre ans après la guerre de Kippour, un homme, Anouar El-Sadate fut le premier chef d’ état Arabe à se rendre en terre juive, en Israël..
Pour la première fois de ma vie, je me suis assis entre mes parents dans le salon, et ce jour-là, je me suis dit :
« Et si c’ était la Paix ? »

Certes aucun homme politique n’ est tout blanc ou tout noir, mais il fut un homme de paix et prix Nobel de la Paix pour les accords de Camp David.
Et ce jour là, qui fut retransmis en direct à la télé, je ne l’ai jamais oublié et il restera toujours dans mon coeur.
L’ évènement du vingtième siècle pour moi, avec l’ assassinat de Martin Luther King.
Et aujourd’ hui, si l’on m’avait dit un jour, que je vivrai ces révolutions, en Tunisie tout d’abord, puis en Egypte, en Libye, en Syrie…
Jamais, ô grand jamais, je ne pensais que celà puisse arriver un jour, et jamais je n’aurai imaginé dans mes rêves les plus profonds vivre çà.

Grâce aux retransmissions en direct d’ AlJazeera English, j’ai lutté, vibré, scandé, pleuré avec elles et eux.
Je ne sais pas si le monde se rend compte de ce qui se passe et de la portée que celà va avoir.
Avant de parler de politique il convient de faire un peu d’histoire et de géographie succinte.
Il y a très longtemps il n’ y avait qu’ un seul continent, un seul peuple, une seule couleur de peau, pas de religion et nous venons toutes et tous de là !!
C’est le berceau du monde.
Beaucoup l’ ont oublié.
Ces peuples sont des êtres humains avant tout, chaque peuple a le droit à la dignité, au respect, à l’amour, à pouvoir marcher, lire, parler, s’ exprimer, à la religion en toute liberté.
Je suis un humaniste profond et/ou profond humaniste, à vous de choisir, bouddhiste aussi, et pour moi un peuple qui se soulève, se révolte pour sa liberté a le droit à tous les honneurs, le respect, l’ aide, l’ entraide, le partage et bien plus encore.
Je ne veux parler ici que de ces peuples et pas des intérêts économiques en jeu, ce n’est ni mon domaine, ni mon rayon, ce qui m’ intéresse avant tout et surtout est l’ être humain.

Si on vous avait dit il y un an, Kadhafi sera renversé, Ben Ali, Mubarak, l’auriez-vous cru ?
Non, tout comme moi.
Je serai toujours de toutes les luttes, de tous les combats, pour le respect des droits de l’ homme, pour l’ humanisme, pour la liberté.
Parce que la couleur de peau n’ existe pas, ce sont nos différences qui font notre richesse.
Personnellement ces révolutions me touche, profondément, je n’ai pas honte à avouer que certains soirs, en suivant ma TimeLine Twitter et en étant informé par diverses sources, les larmes coulent.
Mais ce sont des larmes de joie et d’ espoir.
Personne n’ a l’ air de se rendre compte que la face du monde va changer avec ces peuples, enfin, libres.
Ce qui se passe en Libye me touche plus personnellement car c’est Muammar Gaddafi qui a tué dans un attentat mon grand-père, aviateur dans l’ armée de l’ air puis dans le civil, en 1963 sur le Mont Kenya.
Mais mon « intérêt » personnel passe après.

Je terminerai cette confession, éxutoire quelque part, en disant qu’il faudra du temps à ces peuples pour trouver un certain équilibre, nous avons mit combien de temps en France ? #1789
Mais nous sommes et serons là, pour les aider et soutenir dans la plus belle quête qui soit: La Liberté !!
Et c’est beau un peuple qui se soulève pour cette cause.
Hasta La Libertad Siempre !
Je pense qu’un homme qui s’ appelait Henri Grouès, doit être de tout coeur avec vous:

Commentaires fermés sur Confession sur des révoltes Publié dans Actu, Coups de coeur

Campagne des Restos du Coeur 2011

Il est des billets qui ne se commandent pas et qui partent du coeur, sans jeu de mots !
Le 4 et le 5 Mars les Restos du Coeur lancent une grande opération de Collecte Alimentaire en association avec Danone et Carrefour.

Plutôt que bien des lignes, je laisse la parole à Olivier Berthe Président des Restos du Coeur :

Lettre_de_Carrefour

Lettre_de_Danone

Je ne sais ce qu’en penserait Michel Colucci que j’ai eu le bonheur de rencontrer une fois, une seule fois, juste avant le début des Restos, mais je sais que plus que jamais sans vous, sans nous et tous les partenaires qui donnent, sans tous les bénévoles qui passent leurs journées pour les autres, beaucoup ne mangeraient pas à leur faim.
Il y a des gens, et des entreprises comme Carrefour et Danone, qui ont du coeur, pensent aux autres et le montrent.
Nous aussi pensez à toutes celles et ceux qui ont besoin, demain celà peut VOUS arriver !!
Pensez-y !!
J’espère que vous toutes et tous, bloggeurs, bloggeuses, diffuserez aussi ce message.
Si vous avez besoin du Kit, faites moi un mail ou me le demander sur Twitter 🙂
N’oubliez pas le concert des Enfoirés le 11 Mars sur TF1.
ON COMPTE SUR VOUS !!!

Liberté, liberté, j’appele ton nom !

Il y en a tant dans le monde, des dictatures, des dictateurs, des opprimés, des oppresseurs, et des infos rares, beaucoup trop rares, quand elles nous parviennent !
Allez donc essayer d’avoir des infos sur la Birmanie.
Tant de massacres légaux ignorés que l’on ne découvre pas toujours.
Combien de meutres présidentiels non justifiés…
Alors, moi petit français basique, blanc de peau mais pas de coeur, malgré une situation « précaire » je me sens privilégié, dans un premier temps, par rapport à ce qui se passe ailleurs et un peu con, en 2ème lieu, de ne pouvoir rien faire sinon transmettre des infos, échanger, partager, soutenir.
Je me sens « mal » d’être là dans mon confort pendant que des êtres humains se soulèvent, se battent, se motivent, se révoltent sans plus distinction de couleur de peau, d’ethnie, de classe sociale.
J’aimerai partager, physiquement, être à leurs côtés, les aider, les soutenir, souffrir et vivre çà avec eux de l’intérieur.
Qu’y a t’il de plus beau qu’un peuple qui se soulève main dans la main pour un même combat, pour une cause commune.
Et quelle cause !!

Qu’y a t’il de plus beau, hormis le sourire d’un enfant, que cette volonté de liberté et de démocratie ?
Qu’y a t’il de plus beau qu’un peuple uni qui scande sa désapprobation de la dictature qu’ils subissent ?
Dans mon coeur il n’y a qu’une seule couleur, celle de l’amour et de la liberté.
Comment peut-on rester dans son salon sans bondir et avoir les larmes aux yeux quand on voit ce qui se passe en Tunisie, en Egypte en ce moment ?
D’autres pays suivent le mouvement, doucement certes mais l’idée est là.
N’oublions pas que lorsque sur Terre il n’y avait qu’un seul continent, il n’y avait qu’un seul et même peuple !
Je ne vais pas vous faire une leçon d’humanité ( je devrais peut-être ), mais des êtres humains se battent, meurent, pour un droit essentiel, fondamental et inaliénable !
N’ayons pas la mémoire courte non plus qu’il y a 222 ans ( donc en 1789 ) nous avons su nous révolter, nous unir, nous battre, mourir pour, finalement, gagner.

Je maudis cette société égoïste et égocentrique.
Il pourrait y avoir une révolution dans le quartier d’en face que çà ne changerait pas la vie de certains !
Des enfants meurent pour la LIBERTE !!
Alors OUI cette révolution me touche, profondément, en tant qu’être humain, humaniste, bouddhiste.
Peut-être parce que mes grands-parents, et donc ma mère petite, ont vécu longtemps à Mecnès au Maroc ( mon grand-père était aviateur ).
Peut-être, pour plein d’autres raisons trop longues à expliquer ici.
Si on m’avait dit un jour que je suivrai AlJazeera English à la télé…
Comme quoi il faut TOUJOURS être ouvert et ne pas avoir d’oeillères !
Je pense à vous toutes et tous, à tous les Diego qui luttent. se révoltent, se battent, crient, pleurent, meurent et gagnent aussi, désolé les larmes m’emportent…
J’écoute cette journaliste qui a été bombardée de cocktails molotovs, je vois ces enfants dans la rue scander le départ du Dictateur, que pourrais-je faire d’autre à part être ému, touché, scandalisé ?
N’oubliez pas mes ami(e)s, la Liberté n’a qu’une seule voie : Celle du Coeur ♥
Ne lâchez rien, n’écoutez pas les voies de la désinformation, ne vous laissez pas récupérer, soyez et restez libres !!
Mais on ne va pas finir sur une « mauvaise » note, on va terminer en chanson.
Et avec quelqu’un que vous connaissez et, j’espère, aimez.

Et un poème en prime :

Liberté de Paul Eluard
Liberté

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J’écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.
Paul Eluard
in Poésies et vérités 1942
Ed. de Minuit, 1942

Un petit message tout particulier à nos ami(e)s Linuxien(ne)s d’Afrique, du Maghreb, du moyen et proche orient, j’espère que tout le monde va bien.
Ne me dites pas Merci, je n’ai rien fait à part prendre un peu de mon temps pour témoigner ce que je ressens.
Et j’aurai pu dire tellement plus.
Si vous avez besoin de vous exprimer, cherchez un blog open, contactez-moi, ce sera avec grand plaisir.
« Hasta la Libertad Siempre »

L’APRIL, Framasoft et La Quadrature du Net ont besoin de nous !

Petit billet car on les connaît, tout le monde en parle, elles soutiennent, promouvoient, défendent, informent sur le Logiciel Libre, l’Open Source et GNU/Linux, mais tout à un coût dans la vie.
Et pour la bonne continuité de leurs fonctionnements respectifs elles bont besoin de nous pour arriver à continuer à exister.
Il faut préserver celà et leur montrer que tout ce qu’elles font n’est pas vain et que nous sommes là pour elles.


– APRIL.org


– La Quadrature du Net


Framasoft

Trois petits clics pour de grandes causes et des assos indispensables au paysage du logiciel libre et de l’open source.
On compte sur vous ! 🙂

Nawfel ou l’ histoire d’ un génie !

Vous le savez peut-être, ou pas, mais la musique était, est et sera toujours ma première maîtresse.
Celle avec qui je vibre, je danse, je ris, je pleure, je vis, je meurs, celle qui m’ enchante, m’ emmène loin plus haut, tout là-haut.
J’ai dans mon passé animer des émissions musicales sur des radios, j’ai même participé à un magazine musical alors qu’il était encore un Fanzine : Hard Force
Vous verrez dans la liste des rédacteurs un certain Stéphane L……, c’est moi 😉
C’ est bien de parler sur le net, ou ailleurs, mais j’ aime bien prouver ce que je dis 🙂

Alors des artistes j’ en ai rencontré, pas mal.
Des grands, des doués, des chiants, des super gentils, des pénibles et inintéressants, et des géants qu’ on pense inaccessibles et qui passent l’après-midi avec vous, comme ce souvenir avec Freddie Mercury et Brian May ( Queen ).
Des découvertes il y en eut.
Mais à force de « naviguer » dans la musique depuis l’ âge de onze/douze ans, il est rare, très rare personnellement que je prenne une claque comme on dit.
Et il y a des rencontres improbables.
Auxquelles on ne s’ attend pas, qui vous prennent comme çà par surprise et qui vous scotche au mur.
Un coup de batte de baseball ferait le même effet !
Un jour de 1999, je découvre un album éponyme, d’ un jeune français du nom de: Nawfel

La claque vient vite très vite quand j’ écoute l’ album, car il l’a enregistré à l’ âge de treize ans !!
Hein ?
Oui oui, j’ai bien dit treize ans.
Et pas n’importe où s’ il vous plaît, cet album a été enregistré au Sunset Sound Factory Hollywood Californie !!
Rien que çà…
Que des pointures dans un album constitué de reprises: Timmy Thomas, Stephen Stills, Booker T., Hendrix, Aretha Franklin par exemple.
Les guitares qu’ utilise Nawfel sur cet album sont: 1962 Fender Stratocaster, Fender Stratocaster Plus, 1978 Fender Telecaster.
Et pour vous donner un petit exemple rapide, voici une très courte vidéo où Nawfel joue sur un trottoir de Frisco ( San Francisco ) à l’ âge de dix ans.
Je n’ en dit pas plus.

Cà calme non ?
Vous voulez en savoir un peu plus sur Nawfel ?
Je vous propose déjà de lire ce billet sur liberation.fr et aussi cette interview sur laguitare.com
Pourtant Nawfel vous le connaissez !
Comment non, pourtant si vous l’ avez vu, il a joué à quatorze ans devant 500 000 personnes avec une aisance et une facilité plus qu’ étonnante.
A le voir on lui donnerait quarante ou cinquante ans de carrière, et pourtant il n’ a que quatorze ans à ce moment là.
Vous ne vous souvenez pas ?
Rappelez-vous, il a été invité par Johnny himself.
Les images qui vont bien ci-dessous :

Cà y est vous vous rappelez maintenant ?
Ce qu’ il y a d’ hallucinant, hormis son génie, son talent, son aisance c’ est que le guitariste de Johnny n’ ose même plus faire un solo de peur d’ être ridicule.
Mais il y a plus fort, beaucoup plus fort que çà encore.
C’ est possible ?
Oui oui 😉
Il a été invité par Deep Purple, déjà rien que çà….
Mais surtout au prestigieux Festival de Jazz de Montreux !!
Et le guitariste de Deep Purple, Steve Morse qui est des quinze ou vingt meilleurs guitariste de la planète, finit, lui aussi, par s’ incliner devant le génie et le talent de Nawfel.
Et vous verrez dans la vidéo de « Black Night » le duel de guitares avec Steve Morse justement.
Au début c’ est celui-ci qui « dirige » le duel, très vite Nawfel prend le dessus et l’ on voit parfaitement Steve Morse halluciné.
La preuve en images avec le son qui va bien:

Smoke On The Water

Black Night

Quand on en arrive à un tel niveau, il n’ y, à mon sens, plus de mots ou de qualificatifs, juste à s’ asseoir, écouter, profiter et RESPECT.
Il a sorti un deuxième album intitulé:  » War Of Sound  » que vous pouvez écouter sur Deezer

Et une petite vidéo pour se faire plaisir:

Celle qui suit date de 2008, un concert au caveau des oubliettes:

Et accompagné par un autre très grand guitariste: Jean-Félix Lalanne:

Quand je parlais de génie, je ne mentais pas n’ est-ce pas 😉
Alors suivant vos périgrinations estivales, si jamais un jour vous voyez un concert de Nawfel, ne le loupez pas vous le regretteriez.
Mais attention, claque garantie !
Le talent et le génie ont ceci de particulier qu’ en fait il n’ y a rien à dire car on ne sait quels mots employés tant celà paraît désuet.
Il aurait fait passer un Jimi Hendrix pour un débutant.
Si vous voyez ses albums n’ hésiter pas à vous les procurer, frissons et sensations garanties.
Un dernier mot ?
Enjoy and feel the music 😉

† In Loving Memory Ronnie James Dio †

Il est des billets qui sont si durs à commencer et que l’ on aimerait ne jamais avoir à écrire.
Je savais qu’ il était malade, n’ ayant pas le net à ce moment là, je n’ ai appris qu’ à mon retour que son âme avait quitté son corps.
Même si on pouvait s’ y attendre, le choc fut rude, brutal, violent, comme un mur qui vous arrive en pleine gueule !
C’ est quelqu’ un que j’ ai vu en concert lorsqu’ il était dans Black Sabbath et avec son propre band Dio et que j’ ai eu la chance de rencontrer.
Il était d’ une gentillesse extrême, toujours de bonne humeur, déconnant souvent, très ouvert, une anti-star comme il y en a très peu dans ce milieu.
Une voix reconnaissable entre mille, une des plus grandes voix du Hard-Rock de ces trente dernières années.

Ronald James Padavona ( son vrai nom ) est né le 10 juillet 1942 à Portsmouth, dans l’État du New Hampshire, seul enfant d’une famille italienne.
Il est parti le 16 mai 2010 à l’âge de 67 ans d’un cancer de l’estomac, avant de décéder, il collaborait avec d’autres membres du groupe Black Sabbath – Tony Iommi, Geezer Butler et Vinny Appice -, au projet Heaven & Hell, dont l’unique album studio, « The Devil You Know », est sorti le 28 avril 2009.

Après qu’il ait terminé son cursus scolaire, ses parents le poussent à étudier la pharmacologie à l’Université de Buffalo.
Mais la musique a toujours été sa vocation première.
Il a d’abord joué de la trompette et du cor français et a même enregistré plusieurs singles avec différents groupes au cours de son enfance. Toutefois, il refuse une bourse d’études pour la Juilliard School of Music, souhaitant laisser libre cours à sa passion pour la musique Rock.
Il participe à des petits groupes jusqu’ à ce qu’ il forme un groupe d’abord appelé ‘ The Electric Elves ‘ qui se rebaptisera ‘ Elf ‘.
C’est en tant que chanteur de Elf qu’ il participera à l’ album de Roger Glover ( Bassiste de Deep Purple ), « The Butterfly Ball and the Grasshopper’s Feast ».
Il chante en particulier sur le titre « Love Is All », qui rencontrera un immense succès international.

C’est ce groupe qui rejoindra Ritchie Blackmore pour former Rainbow.
Une collaboration qui durera quatre ans, quatre albums et qui donnera des incontournables comme ‘ Man On The Silver Mountain ‘.

Avec Rainbow, la carrière de Dio connait, selon son propre aveu, un grand changement. Bien qu’il reconnaisse que Rainbow soit avant toute chose le groupe de Ritchie Blackmore, Dio revendique une importante participation dans la réalisation de ses trois premiers albums, « Ritchie Blackmore’s Rainbow », « Rising » et « Long Live Rock’N’Roll »[8]. En désaccord avec l’orientation que Blackmore souhaite donner au projet pour l’ouvrir à un public plus large, Dio met un terme à leur collaboration en 1978, et entreprend de se lancer dans une carrière solo.

En 1979, il rejoint finalement Black Sabbath en remplacement d’Ozzy Osbourne.
Il enregistre avec eux « Heaven and Hell » (1980) et « Mob Rules » (1981).
Là encore des incontournables resteront gravés à jamais comme « Neon Knights », « The Mob Rules », « The Sign Of The Southern Cross » et l’ inévitable « Heaven And Hell ».

Des tensions se font rapidement jour entre les différents membres du groupe, Dio et le batteur Vinny Appice claquant finalement la porte au cours du mois d’octobre 1982, lors du mixage de l’ album « Live Evil » au sujet duquel s’ étaient cristallisés plusieurs désaccords.
Durant son passage au sein de Black Sabbath, Dio popularisa le signe des « cornes » utilisé par les fans de heavy metal.
Il s’agit à l’origine d’un geste de protection spirituelle utilisé par sa grand-mère italienne contre tout personnage malveillant.
Désireux de continuer à travailler ensemble, Ronnie James Dio et Vinny Appice fondent le groupe Dio juste après leur départ de Black Sabbath.
Dans le courant du mois de mai 1982, la nouvelle formation sort son premier album, « Holy Diver ».

Entre les albums studio et les albums live, il n’ y aura pas moins de quatorze albums avec son propre groupe.
Durant la tournée promotionnelle de « Lock Up The Wolves », Ronnie James Dio rencontre de manière fortuite le bassiste Geezer Butler.
Les deux hommes initient une re-formation de Black Sabbath, avec Tony Iommi à la guitare et Appice à la batterie.
Le groupe réunifié donne plusieurs concerts et enregistre en 1992 un album, « Dehumanizer », qui suscitera une importante controverse. Il permet néanmoins une résurrection commerciale de Black Sabbath, en faisant entrer le groupe dans le Top 40 des ventes au Royaume-Uni et en 44ème position dans le classement états-unien Billboard.

En octobre 2006, Black Sabbath se reforme avec Tony Iommi à la guitare, Geezer Butler à la basse, Vinny Appice à la batterie et Ronnie James Dio au chant.
Le groupe reconstitué entame une tournée internationale intitulée « Heaven & Hell », en hommage au premier album enregistré avec Dio.
Pour marquer l’évènement, une compilation reprenant les meilleurs titres des albums « Mob Rules », « Dehumanizer » et « Heaven and Hell », ainsi que trois nouveaux titres originaux paraît le 3 avril 2007 sous le titre « The Dio Years ».
Pour se démarquer d’Ozzy Osbourne, qui reste en principe le chanteur officiel de Black Sabbath, Tony Iommi et Geezer Butler entreprennent de rebaptiser le quartet « Heaven & Hell », ce qui permet en outre de se concentrer sur les seuls titres de la période Dio.
Le batteur originel Bill Ward était initialement impliqué dans ce projet, mais il a finalement été remplacé par Vinny Appice, avec lequel les trois autres membres avaient enregistré deux albums et un live.
En aout 2007, Heaven & Hell publie un double album live, « Live from Radio City Music Hall », enregistré quelques mois plus tôt à New York. L’année suivante, le groupe se consacre à une tournée mondiale de 98 dates.

Heaven & Hell sort son premier album, intitulé « The Devil You Know », le 28 avril 2009.
Acclamé par la critique et marqué par un modeste succès commercial, il devait normalement être suivi d’un second enregistrement dans les mois suivants.
Il s’ ensuit une tournée promotionnelle conclue le 29 aout.

Le 25 novembre 2009, sa femme et manager Wendy annonce qu’ on lui a diagnostiqué un cancer de l’estomac.
Début mai 2010, les concerts de Heaven & Hell prévus durant l’ été sont annulés à cause de son état de santé.
Il meurt le 16 mai 2010 des suites de son cancer à Houston dans le Texas (U.S.).
Il est inhumé a Los Angeles, cimetière Forest Lawn Memorial Park, Hollywood Hills.

Et un petit inédit, Ronnie James Dio avait enregistré avec LE maître, Yngwie Johann Malmsteen, une chanson d’ Aérosmith : « Dream On »

Goodbye my friend, Long Live Rock’n’Roll !!!