Category: Coups de gueule


Big Brother

En 1949 sortait le mythique ‘1984’ de George Orwell, on pensait ceci fou et impossible, et pourtant..
Pourtant le projet Indect est là, réel et bien existant, même s’il ne devrait voir le jour qu’en 2014.
Mais Indect qu’est-ce exactement ?
Littéralement Indect est Système d’information intelligent soutenant l’observation, la recherche et la détection pour la sécurité des citoyens en milieu urbain.
Voilà voilà tout est dit, et je repense aux « télécrans » de 1984, aux « Temps modernes » de Charlie Chaplin : Charlot est rappelé à l’ordre par l’écran géant où apparaît son patron, qui le « voit » à travers et le suit des yeux.
L’ idée n’ est, hélas, pas nouvelle.

Ce programme de recherche, appelé Projet Indect, vise à développer des programmes informatiques qui agissent comme des « agents » pour surveiller et traiter les informations provenant de sites web, forums de discussion, serveurs de fichiers, peer-to-peer et les ordinateurs, même individuels.
Ses principaux objectifs comprennent la « détection automatique des menaces et un comportement anormal ou à la violence.
Les principaux résultats attendus du projet #Indect sont :

[1] Installation test du système de détection de menaces dans les zones métropolitaines
[2] Dispositifs utilisés pour le traçage d’objets mobiles
[3] Moteur de recherche pour la détection rapide et la recherche sémantique de documents basée sur les technologies de tatouage numérique ()
[4] Système de traçage des activités criminelles et détection des menaces sur Internet
[5] Protection de l’intégrité des données et de la confidentialité par le biais de technologies de tatouage numérique et d’algorithme de chiffrement.

Et comme l’ écrit Stéphanie Marthely-Allard sur le blog Mediapart, je cite :
« Les informations collectées seront traitées par des programmes qui seront en mesure de comprendre et d’enregistrer les relations entre les individus ainsi que les diverses organisations aux quelles ils appartiennent.
Avec en prime, la création automatique de dossiers sur les individus et les différentes oragnisations.
Autant dire que notre vie privée ne l’est plus du tout.
Il en ressortira une méga base de données extrêment détaillée et pointue de chacun d’entre nous.
Il y est même question d’inclure le fichier ADN des Européens ainsi que leurs goûts et préférences !!! »

Celà me fait penser à la Police de la Pensée d’ Orwell, car dans « 1984 » « Le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. »
En sommes-nous si loin ?
Votre vie privée vous intéresse-t’ elle ou bien tant que çà ne vous touche pas physiquement vous vous en moquez ?
Avez-vous bien conscience de ce qui se trame ?

Et pour info complémentaire, lire ce .Pdf publié par le Parti Pirate qui contient des descriptions détaillées des fonctions prévus d’un système de surveillance universel.
Car les drones aussi vont faire de la surveillance, grâce aux UAV, et collecter des données qui seront transmises aux agents dans le domaine de « cartes vectorielles numériques » à « prévoir l’emplacement des utilisateurs mobiles et pour appuyer le suivi des mesures de contrôle. »
On nous traite comme on traite des enfants, et nous ne sommes plus des enfants !!
Une société répressive est une société qui a peur. Nous n’ avons pas peur !!
Plus on répresse et plus on créé un autre monde, underground, libre et beaucoup plus puissant, et organisé, qu’on ne le pense.
Alors je vous invite à regarder ce communiqué de presse Anonymous sur Indect #OpIndect

Je vous laisse juge et en penser ce que vous voulez, mais réfléchissez à Indect plus ACTA, SOPPA, PIPA etc…
Si çà ne vous fait pas peur, réagir, je me demande où est votre conscience et quel est pour vous la notion de liberté ?
Je ne veux pas d’un monde à la  » 1984  » et vous ?
« Liberté, liberté chérie combats avec tes défenseurs.. »
« On peut tout baîlloner par la force, sauf un esprit libre ! » S.L

Publicités

Indignation Ordinaire

Mesdames, messieurs les politiques, journalistes, çà va, pas d’hémorroïde ?
Pas de coït anal encore douloureux ?
Non parce que çà risque de faire mal au cul un peu…
Je suis sympa je préviens, j’aurai pu ne pas prévenir.

Je suis tellement choqué, scandalisé, outré, dégoûté, par votre comportement à VOMIR !!!

Les locaux de Charlie Hebdo, que j’adore au demeurant, sont partiellement brûlés, le site defacé, mais il n’y a pas de victimes.
Et fort heureusement.
Pendant ce temps, le matin, une femme a accouchée dans la RUE, dans la RUE !!!
Son bébé est mort.
Elle était en état de précarité, dans ce pays on laisse une femme enceinte vivre dans la rue ?
On est au ? 21ème siècle ?
Ah bon ?
Mais où vivons-nous ?
Comment peut-on laisser un être humain dans de telles conditions ?
Comment peut-on préférer de Charlie Hebdo que de cette femme ?
OU EST VOTRE HUMANITE ?
Evidemment, les journalistes, sur Twitter et partout ailleurs, au lieu d’alerter sur de telles choses, on préfère parler de Charlie Hebdo, évidemment, un confrère attaqué c’est plus important qu’une vie humaine !!
Vous êtes une HONTE pour la france et pour la presse.

Quand aux politiques ils sont où ?
Ah mais Madame pour Charlie Hebdo, Claude Guéant se déplace, pour une femme enceinte qui accouche dans la rue, quelqu’un du Gouvernement a bougé, parlé, prit position ?
Au contraire de celà, silence radio !!
Evidemment quand on s’en fout, on ne dit, et ne fait, rien !!
Et Benoist Apparu, il a fait quoi pour essayer de les reloger ?
A ce jour, là encore, silence radio !

Et vous vous prétendez nos représentants ?
Vous représentez juste tout ce qui me fait gerber dans la politique, quand à la presse, laissez-moi rire, quand Charlie Hebdo est attaqué on « joue les indignés, çà va tellement biens aux bobos qui croient tout savoir et n’ont rien compris.
Mais vous êtes où quand d’autres journalistes d’autres pays sont enfermés, tués injustement ?
On vous entend ? NON!

Alors ce soir toutes et tous vous allez manger au resto, marcher dans la rue, croiser des SDF, mais çà ne changera pas votre mentalité..
Vous savez ce que c’est qu’être HUMAIN, ce que veut dire « Etre Humain » ?
Non, car vous ne vous souciez que de votre GUEULE, aider, partager, avoir de l’humanité, c’est moins important que de montrer qu’on existe.
Inffluents ? Vous n’influencez personne, même pas vous !!
Braves petits toutous…
On aboie quand il faut, on se couche quand il faut, bien sage, pas bougé.
Et quand un être humain a cruellement besoin d’aide, justement on ne bouge pas, tellement on est suffisants et on pète plus haute que son cul !!

Vous me faites gerber toutes et tous, j’aurai voulu que MONSIEUR Henri Grouès voit celà aujourd’hui…
J’ai mal quand je vois autant d’ inhumanité dans un monde dit « civilisé » qui est centré sur son nombril et le fric.
Mal et honte, outré, scandalisé, je n’ai pas assez de mots.
Je vais arrêter là, je pourrai en faire un livre, avec preuves à l’appui, mais pas ce soir, ce soir il y a des gens qui comptent sur moi.
Alors les trolls de tous poils, défoulez-vous, je ne répondrai qu’aux commentaires intelligents et qui font avancer le débat, même si je ne suis pas d’accord avec elles/eux.

Ah, henri grouès, vous savez qui c’est, j’espère…

Alors Mesdames, Messieurs les journalistes, politiques, j’espère que vous dormirez bien ce soir !

« Profite de la guerre car la paix sera terrible » Bernie Bonvoisin Trust

Ce premier billet de 2011, pour vous souhaiter à toutes et tous, une excellente Année, qui, je l’espère sera riche en réussite, bonheurs mais surtout la santé.
Une année qui sera plus que jamais très importante dans le domaine des Logiciels Libres, de l’Open Source et de GNU/Linux.
Car, comme beaucoup d’entre nous, je me pose beaucoup de questions.

La HADOPI, LOPPSI 2 et l’ACTA sont là et il me semble qu’il serait préférable de se réunir, de s’unir, réfléchir aux moyens d’action plutôt que de s’indigner sans rien proposer.
L’APRIL et la Quadrature du Net, FDN sont là bien évidemment, sans oublier les autres assos comme Framasoft par exemple.
Quel sera l’avenir des Creative Commons pour les développeurs, mainteneurs, créateurs, artistes etc.. ?
Que dit la Free Software Foundation sur ce sujet et que compte-t’elle faire ?

Guillaume Champeau en parle régulièrement sur Numerama, de même que Bluetouff sur son blog ou encore Fabrice Epelboin sur ReadWriteWeb France, sans compter tous les billets qui paraissent sur le Planet Libre.
Et il faut y inclure toutes les Associations des plus grosses distros, que ce soit Ubuntu, Fedora notamment.
Pourquoi tout ce monde ne se réunirait-il pas pour discuter, réfléchir ensemble et essayer, au final, de proposer des solutions ( tables rondes, entretiens ministériels par exemple, courriers par exemple ) et tenter de démontrer à ces personnes là à quel point elles sont dans l’erreur.
Je reste persuadé, à tort ou à raison, que la réunion de tous ces acteurs et des actions réfléchies et bien déterminées peuvent, au moins, permettre d’obtenir des tables rondes.
Alors c’est vrai, celà nécessite des moyens, du temps, chacun à sa vie, son job…
Donc on laisse faire et on attend 2012, en espèrant que… ?

Je suis bon conscient qu’ils ne vont pas supprimer ces lois, ne rien faire me semble tellement…
Il y a des assos d’un côté, des sites web de l’autre, les assos des distros, même si tout le monde est plus ou moins en relation, chacun reste dans son coin, alors personne n’a eue l’idée, ne serait-ce que par mail, de contacter les autres en disant :
« Tiens si on se réunissait tous un jour pour discuter et voir ce qu’on peut faire et proposer ensemble pour HADOPI ET LOPPSI 2 »
Comme toujours, en france, on réagit au lieu d’essayer d’agir avant !
Alors non, je n’ai pas la science infuse, mais quelques idées parfois et la naïveté de croire qu’ensemble on peut tout.
Au moins essayer, même si celà ne fonctionne pas, rien à regretter.
Là, je ne sais pas si on a tout tenté…
Ne croyez pas que je tape sur X ou Y, ce n’est pas mon but, mais je trouve dommage qu’on reste là sans rien essayer, ni faire !
Si effectivement, le Président de la République a prévu une table ronde sur le sujet, je me dis ( bêtement ) que c’est le bon moment pour réfléchir et voir ensemble ce que l’on peut faire et proposer.

Oublions les clivages trollesques de savoir quelle est la meilleure distro, nous sommes toutes et tous acteurs/parties prenantes dans le Logiciel Libre, l’Open Source et GNU/Linux, et les enjeux sont bien plus importants que celà ( Neutralité du Net – Article La Quadrature du NetArticle ReadWriteWebArticle Numerama ), rien n’est jamais perdu, surtout si ensemble nous savons agir et proposer du concret, à force d’exemples précis.
Bien entendu il est plus facile d’écrire que d’agir, mais écrire c’est déjà proposer, c’est émettre une idée ( ou plusieurs ) et la partager avec tout le monde.
Certains de ses acteurs bougent de leur mieux mais, et si on le faisait tous ensemble, telle une seule asso, unis ?

Il en va de nos libertés, basiquement je me disais que lorsqu’on touche aux libertés, il va forcément y avoir une union et une réaction forte, et bien plus grande que celle qui consiste, pour la plupart, à s’indigner et râler derrière son écran.
Attendre 2012 en souhaitant/espérant que ces « lois » soient supprimées/revues/refaites, si toutefois il y a changement de Président, est une gageure en soi.
Il faut défendre la Neutralité du Net et les Logiciels Libres, les Licences Libres et donc nos libertés.
2011 sera une année importante, qu’il ne faut pas louper à mon sens.
Je souhaite que cette année soit une année de réflexion, d’actions et de propositions à faire.
Il faut toujours suivre son coeur et son instinct dit-on, dont acte 🙂
Très Bonne Année Libre à toutes et tous.
« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté… [Henri Jeanson] »

Je sais qu’avec ce billet beaucoup vont monter au créneau, à grand renfort d’ arguments, pour me démontrer que j’ ai tort, que je suis dans l’ erreur et pour troller aussi, sûrement.
Mais c’ est le jeu ma pauvre lucette, si on joue on en accepte les règles et j’ assume tout.
Je sais que je ne vais pas me faire que des amis, pourtant je ne suis pas là pour « taper gratuitement » comme on pourrait le croire/penser.
Ce n’ est pas mon but et je ne verrai pas l’ intérêt d’ un tel billet !
Il y a un sentiment de ras le bol général déjà, et un phénomène qui se propage depuis plusieurs mois sur beaucoup ( trop ) de blogs, qu’ ils soient français ou étrangers.
Je ne fais que constater des faits, relatés un peu partout sur le web et les réseaux sociaux.
Que ce soit sur Twitter, les blogs ou les forums de toutes natures et horizons.

Alors là on va me dire que je suis sur Fedora et que c’est « normal » que je réagisse comme çà.
Là vous vous trompez complètement !
On se fout de savoir les distros que j’ utilise, celà ne rentre pas en ligne de compte.
Je m’explique, ce billet n’ est motivé par aucune jalousie d’ aucune sorte et comme je l’ ai dit un peu plus haut, ceci ne sont que des constatations.
Quand un blog, par exemple, publit un billet sur un how-to, le fonctionnement et l’ installation d’une application, comment améliorer telle ou telle chose et j’ en passe, c’ est systématiquement sur Ubuntu !!
Et que les blogs soient français ou étrangers.
On donne la façon d’ installer, utiliser sur Ubuntu et jamais, ou trop rarement, en supplément comment installer sur les autres distros principales.
Pour celle/celui qui utilise autre chose qu’ Ubuntu : Débrouille toi !!
Trop de blogs ont tendance à prendre Ubuntu pour la seule distro qui existe.
Elle est la plus utilisée donc on ne publit que pour elle.
On verouille, on bloque même si c’ est plus ou moins consciemment, les autres distros sont dessous c’est pas grave !

Pourtant quand on voit que Canonical réfléchit à une version OpenCore, donc propriétaire d’ Ubuntu, çà devrait faire réfléchir même si çà n’ étonne pas.
Mais je voudrai pas m’ écarter de mon sujet, on sait les distances qu’ il y a entre la FSF et Canonical et que Shuttleworth « propriétarise » doucement Ubuntu.
Mais le propos n’ est pas là.
Ubuntu est, pour le moment, une distro comme les autres.
La seule chose qu’ on peut lui reconnaître est qu ‘elle vulgarise Linux et incite les internautes à utiliser autre chose qu’ un système d’ exploitation propriétaire et fermé.
Oui oui je parle de Microsoft et Apple !
Mais c’ est tout !
Il y a un certain nombrilisme dans la blogoshpère Linuxienne, on ne voit, pense et parle que d’ Ubuntu !!!
Tellement fiers qu’ Ubuntu soit No 1 qu’on oublie les autres distros, par lesquelles, souvent, on est passé aussi.
Et si Ubuntu devient propriétaire et propose un « modèle » à la Mandriva, une version propriétaire enrichie et une version light plus basique, vous allez faire quoi ?
Retournez votre veste ?

Je ne combats personne, qu’ on ne se trompe pas, je n’ en veux à personne ni ne cible personne en particulier !
Je cible juste un fait qui en gonfle plus d’ un !
Et nous utilisons des distros différentes, certains sont sur frugalware, archlinux, pclinuxos, slackware etc…
Perso je pense que cette sur-médiatisation d’ Ubuntu se retournera contre elle, surtout quand on voit ce à quoi tend Canonical et donc Mark Shuttleworth.
Réfléchissez quelques instants, si on ne faisait que parler de Fedora, Archlinux, Frugalware, vous réagiriez comment ?
Et certaines aimeraient bien ( auraient bien besoin ? ) que l’ on parle un peu plus d’ elles et çà serait bénéfique à toute la communauté Linuxienne.
Quand on commence à se renfermer sur soi-même sans regarder ce qu’ il se passe autour, ce n’ est jamais bon signe.
Une grosse partie de la blogoshère Linuxienne est devenue une blogoshère Ubuntienne….
Chancun fait ce qu’ il veut, ceci dit quand on se dit open source et donc open mind, il serait bien, je trouve, de pas penser qu’ Ubuntu et de plus penser GNU/Linux !
Chacun n’a qu’ à faire pareil pour sa distro préférée et c’ est le meilleur moyen de se sectariser !

Et je vais faire mon propre mea-culpa, à l’ avenir avant de publier un billet sur telle ou telle application, je me renseignerai pour savoir comment installer celle-ci, et/ou si elle est présente dans les dépôts des distros les plus usitées.
Pas compliqué quand même de se renseigner sur Twitter, sur le forum ou de lire le wiki de la distro.
C’ est sûr tout le monde a sa propre vie, on va au plus simple, on ne pense qu’ à la distro que l’ on utilise, quand aux autres…
Elles sont supposées, à tort, d’ être plus pointues donc d’ avoir des utilisateurs plus avertis qui savent comment faire.
FAUX, de plus en plus d’ utilisateurs, par exemple, viennent sur Fedora ( c’ est un exemple et je ne parle que de ce que je connais ) sans être passé par Ubuntu.
Et ils ne savent pas tout, même si le wiki est très bien fait !
Demandez à @Kenshin__ qui ne vous dira pas le contraire.
Il me semble que nous sommes GNU/Linuxiens AVANT d’ être utilisateurs de telle ou telle distro !
Et trop de bloggeurs l’ oublient !!!
Etre GNU/Linuxien c’ est, avant tout, un certain état d’ esprit et une mentalité.
Certains billets que je vois passer sur le planet-libre par exemple, certains comptes Twitter que je follow ont cette mentalité, mais il y en a trop peu.
Ubuntu n’ est ni le centre du monde, ni la reine des distros.

Une distro comme Fedora est, au moins, aussi simple à installer et utiliser qu’ Ubuntu.
Beaucoup plus stable et une gestion des dépôts beaucoup plus simple.
Je ne parle que de ce que je connais.
Quelqu’ un comme Devil505 fait beaucoup, per exemple, pour Frugalware et c’ est bien !
Archlinux aussi et c’ est très bien.
J’ aime m’ intéresser aux autres distros, et si Archlinux et Frugalware en font partie, même si Mandriva et OpenSuse ont des difficultés ce sont des distros qu’ on ne peut occulter.
Le monde .bsd, Freebsd notamment m’ intéresse beaucoup aussi.
Scléroser la blogoshpère Linux en ne parlant que d’ Ubuntu dessert la communauté Linuxienne plus qu’ elle ne la sert.
Se regarder le nombril n’est jamais bon.
Savoir tendre la main et penser aux autres est bien plus productif.
« Communiquer, c’ est s’ enrichir »

Non je ne suis ni rétrograde, à peine un peu mélancolique et/ou nostalgique parfois mais comme bon nombre d’entre nous je pense, mais je me pose une question quand même.
Une question déjà maintes fois évoquées, tant dans la presse papier, que radio, télévisuelle ou autre.
Tous les progrès sont-ils bons ?
Vivons nous ces progrès ou les subissons nous ?
Vaste question !

Je voudrai m’arrêter sur un phénomène à la mode, si si, la géolocalisation !
Proposée à outrance un peu partout sur le web, notamment avec ‘Big Brother Google’ qui s’introduit partout chez vous de plus en plus, mais aussi via certains widgets proposés aux possesseurs d’un Ipad, Iphone mais par les opérateurs de téléphonie mobile.
Il y a des progrès utiles, vitaux, notamment dans le domaine de la science et certains qui, c’est vrai, facilitent grandement notre quotidien.
Mais quid de notre vie privée, de notre liberté ?
Certains sur le net me font, doucement, rire quand même !
Ils « prônent » l’ Open Source, le Logiciel Libre, voire même Linux donc en théorie opposé à tout enfermement logiciel et à l’idée d’être espionnés, surveillés en permanence.
Et pourtant ils sont parfois en complète contradiction avec ce qu’ils disent.
Comment peut-on alors utiliser des appareils qui permettent de savoir où vous êtes en permanence ?
Ce n’est pas être Libre à mon sens !
Certain(e)s vont se sentent visé(e)s mais j’ai l’habitude dire ce que je pense, que çà plaise ou pas.

Je n’ai nulle envie, ni besoin, d’être surveillé, géolocalisé en permanence !
Je vais où je veux, comme je veux, quand je veux, avec qui je veux, faire ce que je veux, voir qui je veux et personne n’a à savoir ce que je fais.
Hormis mes proches, personne !
Beaucoup refusent un monde à la ‘Big Brother’ mais ils font l’inverse en acceptant d’être géolocalisé !
Y a pas un p’tit souci quand même là ?
Alors imaginons robert qui trompe sa femme, ou nicole qui trompe robert peu importe, on imagine aisément les résultats.
Le patron qui vous surveille, le conjoint, la police, le gouvernement, échelon, le FBI et j’en passe….
Et votre liberté ?

Dès qu’il y a un gadget dans cette société avilie par le paraître, l’argent et la superficialité on fonce, on court, on fait même la queue devant les magasins la nuit pour se le procurer.
Et pour votre liberté qu’êtes vous prêt à faire ?
Quand on vous implantera les puces sous la peau qui contiendront notre carte d’identité, notre carte vitale, nos comptes bancaires ( rigolez pas çà existe déjà au japon ! ) et qu’on vous scannera comme on le fait pour les animaux pucés, notamment les chiens et les chats, vous réagirez comment ?
La géolocalisation permanente est l’ennemi de la liberté de chacun, mais çà fait bien, ‘à la mode’, on va dire.
Vos ami(e)s, vos proches savent où vous êtes.
« Ah il/elle est pas loin, il/elle arrive ! »
C’est sûr si on se perd, on va vous appeler pour vous aider à vous diriger.
Avant on utilisait un organe essentiel : la langue !
On parlait aux gens, aujourd’hui on parle à des machines !
Tu parles d’une communication, faussement réelle, réellement virtuelle.

Avez-vous vraiment envie que tout le monde sache où vous vous trouvez en permanence ?
Quand je vois passer certains tweets sur la géolocalisation, çà me fait presque froid dans le dos!
La Liberté n’a pas de prix, aucun !!
Et, je le répète, je n’ai ni envie ni besoin qu’on sache où je suis, quand, à quelle heure, avec qui et ce que je fais.
C’est ce monde là que vous voulez ?
N’avez vous pas l’impression d’etre déjà suffisament géolocalisé ?
Ne serait-ce qu’avec les téléphones portables, les voitures de plus en plus bourrées d’électronique par exemple.
Il faut en plus activer/utiliser une application qui permet de savoir où vous vous trouvez en temps réel ?
On va me prendre pour un rétrograde, nostalgique ou tout ce que vous voulez, mais j’aime ma LIBERTE !!
Etre espionné, surveillé, géolocalisé en permanence c’est sans moi.
Je n’aime pas me sentir enfermé dans quoi que ce soit !
Alors les produits de la pomme à la mode, je n’en parle même pas.
Et puis il est vrai que les ami(e)s, la famille n’ont que çà à faire de la journée surveiller où vous vous trouvez.
Même pour savoir si gérard est en réunion ou au bois voir les putes, chacun(e) fait ce qu’il veut, à chacun(e) d’assumer ses responsabilités.

Alors faites comme bon vous semble mais réfléchissez un peu.
Je ne critique personne, chacun fait comme il veut, je ne donne qu’un avis personnel.
On va me dire qu’on ne peut aller contre le progrès et qu’il faut savoir s’adapter et vivre avec.
Ah mais oui mon bon monsieur, toi qui sait tout.
Tous les progrès ne sont pas bons très cher, et ma liberté c’est aussi de refuser ceux qui me sont néfaste !
Cher ami, ta liberté ne finirait-elle pas ou la mienne commence ?
Je suis aussi libre que je le peux et j’entends le rester.
Je ne vois ni l’intérêt ni le progrès d’être géolocalisé en permanence.
A part une utilité momentanée en cas de catastrophe naturelle, pour les kidnappings d’enfants là oui, après pour le reste…
Mais il est vrai que l’homme blanc aime se sentir  » protéger  » et qu’il aime s’entourer de barrières ( toutes les maisons ont des clotûres par exemple ), la géolocalisation doit  » rassurer  » quelquepart je présume.
Personnellement les barrières m’étouffent.
De plus en plus on s’insinue dans votre vie, j’en cite deux comme çà vite fait.
Google, Facebook.
Où est le respect de la vie privée ?
Alors en plus il faut être géolocalisé sur son beau joujou gadget-à-la-mode-t’as-vu-je-suis-hype-moi-aussi ?
Non merci, ma liberté n’a pas de prix.
Je préfère être un ringard libre qu’être ‘à la mode’ mais enfermé 🙂