Category: Linux


Aux Qwantrolls !

[Billet non sponsorisé]

Qwant

Vendredi, c’est le jour des trolls ?
Depuis quelques jours je vois, ici et là, une « campagne » anti @Qwant@mastodon.social / @Qwant_FR@twitter.com ?
Des puristes, extrémistes ?
Que nenni ma bonne dame !
Des jamais contents.

Vous savez, ceux qui se plaignent tout le temps et ne sont jamais contents.
Des libristes qu’on dit, mais la catégorie jamais satisfaits !
Toujours à critiquer tout, tout le temps. Qui ne dira jamais que tel logiciel ou service est bien.
Non il y a touojours à critiquer, c’est tellement plus constructif.

On reproche, ci et là, à Qwant d’ appartenir à un « magnat de la presse », que ses services sont propriétaires et – le magnat de la presse – de possèder des réseaux d’annonceurs, de posséder plusieurs sites avec des trackers et qui souhaitait être payé par google pour indexer le contenu de ses sites de presse.
On critique mais sans citer une source au passage, et on mélange tout.
C’est plus pratique et çà va plus vite.

Je me souviens d’une époque où tout le monde réclamait un moteur de recherches français, et aujourd’hui qu’on en a un, çà ne va toujours pas ?
Qwant n’est pas parfait mais j’ai envie de dire qui l’est ?
Toi le troll qui critique à tout va ?
Il me semble que Qwant s’améliore de plus en plus et que la volonté de transparence soit bel et bien réelle; Un partenariat avec #Mozilla ne s’acquiet pas comme çà je pense !

Il devrait y avoir plus de Qwant justement !
Et là chacun va défendre son clocher aka moteur de recherches, évidemment !
A grands renforts d’ arguments crédibles pour leurs auteurs.
« C’est moi qui dit vrai ! Non, c’est moi. Tu déconnes, je te dis que c’est moi ! »
Bref, inintéressant.

« Nul n’est censé ignorer la loi ! » donc nul n’est censé ignorer la politique de vie privée de Qwant.
Si personne ne va lire, il ne faut pas se plaindre après.
Comme pour tous les autres services.

Personne n’est obligé, non plus, de se connecter à Qwant, comme pour les autres moteurs de recherche.
Il faudrait lire les CGU aussi !
Ah je viens de dire un gros mot !
Mandieu les CGU ! #OhWait

Nous avons le choix dans les moteurs de recherche qui protègent la vie privée, nous les connaissons toutes et tous les searx, duck duck go, startpage et consorts.
Chacun est libre d’utiliser ce qu’il veut.
Souvent même suivant les recherches on utilise tel ou tel moteur.
Ou plusieurs pour comparer les résultats.

Mais la confiance, parfois aveugle, que vous faites à tel moteur de recherche parce que c’est libre, c’est top, vous n’êtes pas allé lire les CGU non plus au demeurant !
C’est sûr qu’un moteur de recherche français qui fait de la pub pour contrer Google
c’est pas bien !
Ouhouhouhouuuu…
Super résistant avec sa baguette, son camembert, son litre de rouge et son béret ?!
Cà me fait penser à celles et ceux qui se disent libristes et utilisent iphone, imachin, itruc.
Ou qui sont en dual boot avec Windaube « parce que j’en ai besoin pour [inscrivez la raison]»
Crédibilité = null(e)

Je ne suis pas là pour faire l’apologie de Qwant mais pour critiquer certains comportements qui finalement sont nuisibles au logiciel libre, à l’open source, à la Privacy (et plus si affinités).
Je salue – et félicite – Qwant pour ce qu’ils font et je n’ai pas peur de dire que, non seulement, je l’utilise tous les jours (avec d’autres) mais que je les soutiens.
Un moteur de recherche 100% libre et respectueux de la Privacy, ok !
Sur quel modèle économique et quel ROI ?
Les dons ? Crowdsourcing ? Autre ?
Ce n’est pas viable, malheureusement.
Si des distros comme Fedora, Ubuntu et d’autres existent c’est qu’il y a une société derrière, qui fait de l’argent et qui permet à celles-ci d’exister.
Celà n’empêche pas ces distros d’être libres et de privilégier la Privacy entre autres.

Alors chacun pensera ce qu’il voudra, sera d’accord avec moi ou pas, je terminerai en citant Philippe Néricault (nom de scène Destouches) :

« La critique est aisée, mais l’art est difficile »

 

 

Publicités

Comme le site le précise, Fedy vous permet d’installer les codecs multimedia, ainsi que d’autres logiciels non inclus dans les repos de Fedora.

Exemple, quannd on ouvre Fedy pour la premère fois :

Pour installer Fedy :

su - sh -c 'curl https://www.folkswithhats.org/installer | bash'

Mais ce logiciel donne aussi la possibilité d’installer des outils de développement, des thèmes aussi :

Fedy vous autorise également à faire des réglages sur Fedora (attention à ce que vous faites !), n’ésitez pas à faire des backups avant toute modification :

Celles et ceux qui le souhaite ont, avec le dernier onglet, le choix d’installer Flash, Java par exemple :

Je sais que tout ceci est installable soit via Gnome Logiciels et/ou en ligne de commande, cependant je trouve que c’est une excellente alternative pour installer certains composants essentiels pour certain(e)s.
Je pense en priorité aux débutants qui arrivement fraîchement sur Fedora et ne connaissent pas la distro.

Un petit soft bien utile à partager autour de vous et qui faciletera, je l’espère, de futurs arrivant(e)s sur Fedora.

Linuxement vôtre.

TuxRéveilComme disait André Gide « Le plus beau sommeil ne vaut pas le moment où l’on se réveille »…
Ce blog, tenu par Stéphane depuis 2010, se réveille donc aujourd’hui de son plus beau sommeil.

Secondé par Christine, aka Kinux, l’orientation de ce blog demeure inchangée, à savoir des articles dédiés principalement (mais pas que…) à la Culture Libriste (à savoir les logiciels libres).

Deux libristes pour tenir ce blog, c’est deux fois plus de chances d’élargir son horizon sous des regards divers et des analyses différentes. Un seul objectif résumé sous cet adage : « La culture est la seule chose qui s’accroit lorsqu’on la partage ».
Nous sommes maintenant deux en Zone-Libre pour partager avec vous, Chers lecteurs, notre Culture libriste.

(kinux)

 

J’ai eu envie de « transformer » le Questionnaire de Proust et l’adapter au thème de GNU/Linux et de l’ Open Source.
Je ne sais si celà a déjà été fait ou pas, je me suis dit que celà pouvait être intéressant à faire, en tout cas de voir ce que celà pouvait donner.
Je me suis, librement, inspiré du-dit questionnaire pour le « détourner » et en faire un questionnaire orienté GNU/Linux et Open source 🙂
Celui-ci ne sera sûrement pas parfait, mais comme une application que l’on développe tout est améliorable.

  • Quelle est votre application préféree ?
  • Quelle est la qualité de l’Open Source que vous préférez ?
  • Quelle est la qualité de GNU/Linux que vous préférez ?
  • Qu’appréciez vous le plus chez vos ami(e)s Linuxiens(nes) ?
  • Le défaut principal, selon vous, de l’Open Source
  • Le défaut principal, selon vous, de GNU/Linux
  • Votre occupation préférée sur GNU/Linux ?
  • Votre rêve de bonheur pour GNU/Linux
  • Quel logiciel aimeriez-vous voir sur GNU/Linux ?
  • Quelle application représente le mieux l’Open Source ?
  • Qui a le plus fait pour la « démocratisation » de GNU/Linux ?
  • Que détestez-vous le plus dans GNU/Linux ?
  • A part moi-même qui voudrais-je être dans le monde de GNU/Linux ?
  • Votre ou vos « héros » du monde de l’Open Source et GNU/Linux
  • Vos distributions favorites
  • Le nom d’une application qui vous fait rire
  • Ce que vous détestez particulièrement chez certains libristes
  • Le fait qui vous a marqué dans le monde GNU/Linux
  • Qu’aimeriez vous pouvoir faire pour GNU/Linux et l’Open Source ?
  • Les erreurs des nouveaux qui vous inspirent le plus d’indulgence
  • Les erreurs des nouveaux qui vous inspirent le moins d’indulgence
  • Votre devise concernant GNU/Linux

J’ai essayé d’être assez complet et de coller au questionnaire, même si ce n’est pas toujours évident.
Amusez-vous bien 😉

Ce premier billet de 2011, pour vous souhaiter à toutes et tous, une excellente Année, qui, je l’espère sera riche en réussite, bonheurs mais surtout la santé.
Une année qui sera plus que jamais très importante dans le domaine des Logiciels Libres, de l’Open Source et de GNU/Linux.
Car, comme beaucoup d’entre nous, je me pose beaucoup de questions.

La HADOPI, LOPPSI 2 et l’ACTA sont là et il me semble qu’il serait préférable de se réunir, de s’unir, réfléchir aux moyens d’action plutôt que de s’indigner sans rien proposer.
L’APRIL et la Quadrature du Net, FDN sont là bien évidemment, sans oublier les autres assos comme Framasoft par exemple.
Quel sera l’avenir des Creative Commons pour les développeurs, mainteneurs, créateurs, artistes etc.. ?
Que dit la Free Software Foundation sur ce sujet et que compte-t’elle faire ?

Guillaume Champeau en parle régulièrement sur Numerama, de même que Bluetouff sur son blog ou encore Fabrice Epelboin sur ReadWriteWeb France, sans compter tous les billets qui paraissent sur le Planet Libre.
Et il faut y inclure toutes les Associations des plus grosses distros, que ce soit Ubuntu, Fedora notamment.
Pourquoi tout ce monde ne se réunirait-il pas pour discuter, réfléchir ensemble et essayer, au final, de proposer des solutions ( tables rondes, entretiens ministériels par exemple, courriers par exemple ) et tenter de démontrer à ces personnes là à quel point elles sont dans l’erreur.
Je reste persuadé, à tort ou à raison, que la réunion de tous ces acteurs et des actions réfléchies et bien déterminées peuvent, au moins, permettre d’obtenir des tables rondes.
Alors c’est vrai, celà nécessite des moyens, du temps, chacun à sa vie, son job…
Donc on laisse faire et on attend 2012, en espèrant que… ?

Je suis bon conscient qu’ils ne vont pas supprimer ces lois, ne rien faire me semble tellement…
Il y a des assos d’un côté, des sites web de l’autre, les assos des distros, même si tout le monde est plus ou moins en relation, chacun reste dans son coin, alors personne n’a eue l’idée, ne serait-ce que par mail, de contacter les autres en disant :
« Tiens si on se réunissait tous un jour pour discuter et voir ce qu’on peut faire et proposer ensemble pour HADOPI ET LOPPSI 2 »
Comme toujours, en france, on réagit au lieu d’essayer d’agir avant !
Alors non, je n’ai pas la science infuse, mais quelques idées parfois et la naïveté de croire qu’ensemble on peut tout.
Au moins essayer, même si celà ne fonctionne pas, rien à regretter.
Là, je ne sais pas si on a tout tenté…
Ne croyez pas que je tape sur X ou Y, ce n’est pas mon but, mais je trouve dommage qu’on reste là sans rien essayer, ni faire !
Si effectivement, le Président de la République a prévu une table ronde sur le sujet, je me dis ( bêtement ) que c’est le bon moment pour réfléchir et voir ensemble ce que l’on peut faire et proposer.

Oublions les clivages trollesques de savoir quelle est la meilleure distro, nous sommes toutes et tous acteurs/parties prenantes dans le Logiciel Libre, l’Open Source et GNU/Linux, et les enjeux sont bien plus importants que celà ( Neutralité du Net – Article La Quadrature du NetArticle ReadWriteWebArticle Numerama ), rien n’est jamais perdu, surtout si ensemble nous savons agir et proposer du concret, à force d’exemples précis.
Bien entendu il est plus facile d’écrire que d’agir, mais écrire c’est déjà proposer, c’est émettre une idée ( ou plusieurs ) et la partager avec tout le monde.
Certains de ses acteurs bougent de leur mieux mais, et si on le faisait tous ensemble, telle une seule asso, unis ?

Il en va de nos libertés, basiquement je me disais que lorsqu’on touche aux libertés, il va forcément y avoir une union et une réaction forte, et bien plus grande que celle qui consiste, pour la plupart, à s’indigner et râler derrière son écran.
Attendre 2012 en souhaitant/espérant que ces « lois » soient supprimées/revues/refaites, si toutefois il y a changement de Président, est une gageure en soi.
Il faut défendre la Neutralité du Net et les Logiciels Libres, les Licences Libres et donc nos libertés.
2011 sera une année importante, qu’il ne faut pas louper à mon sens.
Je souhaite que cette année soit une année de réflexion, d’actions et de propositions à faire.
Il faut toujours suivre son coeur et son instinct dit-on, dont acte 🙂
Très Bonne Année Libre à toutes et tous.
« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté… [Henri Jeanson] »