Category: Actu


Aux Qwantrolls !

[Billet non sponsorisé]

Qwant

Vendredi, c’est le jour des trolls ?
Depuis quelques jours je vois, ici et là, une « campagne » anti @Qwant@mastodon.social / @Qwant_FR@twitter.com ?
Des puristes, extrémistes ?
Que nenni ma bonne dame !
Des jamais contents.

Vous savez, ceux qui se plaignent tout le temps et ne sont jamais contents.
Des libristes qu’on dit, mais la catégorie jamais satisfaits !
Toujours à critiquer tout, tout le temps. Qui ne dira jamais que tel logiciel ou service est bien.
Non il y a touojours à critiquer, c’est tellement plus constructif.

On reproche, ci et là, à Qwant d’ appartenir à un « magnat de la presse », que ses services sont propriétaires et – le magnat de la presse – de possèder des réseaux d’annonceurs, de posséder plusieurs sites avec des trackers et qui souhaitait être payé par google pour indexer le contenu de ses sites de presse.
On critique mais sans citer une source au passage, et on mélange tout.
C’est plus pratique et çà va plus vite.

Je me souviens d’une époque où tout le monde réclamait un moteur de recherches français, et aujourd’hui qu’on en a un, çà ne va toujours pas ?
Qwant n’est pas parfait mais j’ai envie de dire qui l’est ?
Toi le troll qui critique à tout va ?
Il me semble que Qwant s’améliore de plus en plus et que la volonté de transparence soit bel et bien réelle; Un partenariat avec #Mozilla ne s’acquiet pas comme çà je pense !

Il devrait y avoir plus de Qwant justement !
Et là chacun va défendre son clocher aka moteur de recherches, évidemment !
A grands renforts d’ arguments crédibles pour leurs auteurs.
« C’est moi qui dit vrai ! Non, c’est moi. Tu déconnes, je te dis que c’est moi ! »
Bref, inintéressant.

« Nul n’est censé ignorer la loi ! » donc nul n’est censé ignorer la politique de vie privée de Qwant.
Si personne ne va lire, il ne faut pas se plaindre après.
Comme pour tous les autres services.

Personne n’est obligé, non plus, de se connecter à Qwant, comme pour les autres moteurs de recherche.
Il faudrait lire les CGU aussi !
Ah je viens de dire un gros mot !
Mandieu les CGU ! #OhWait

Nous avons le choix dans les moteurs de recherche qui protègent la vie privée, nous les connaissons toutes et tous les searx, duck duck go, startpage et consorts.
Chacun est libre d’utiliser ce qu’il veut.
Souvent même suivant les recherches on utilise tel ou tel moteur.
Ou plusieurs pour comparer les résultats.

Mais la confiance, parfois aveugle, que vous faites à tel moteur de recherche parce que c’est libre, c’est top, vous n’êtes pas allé lire les CGU non plus au demeurant !
C’est sûr qu’un moteur de recherche français qui fait de la pub pour contrer Google
c’est pas bien !
Ouhouhouhouuuu…
Super résistant avec sa baguette, son camembert, son litre de rouge et son béret ?!
Cà me fait penser à celles et ceux qui se disent libristes et utilisent iphone, imachin, itruc.
Ou qui sont en dual boot avec Windaube « parce que j’en ai besoin pour [inscrivez la raison]»
Crédibilité = null(e)

Je ne suis pas là pour faire l’apologie de Qwant mais pour critiquer certains comportements qui finalement sont nuisibles au logiciel libre, à l’open source, à la Privacy (et plus si affinités).
Je salue – et félicite – Qwant pour ce qu’ils font et je n’ai pas peur de dire que, non seulement, je l’utilise tous les jours (avec d’autres) mais que je les soutiens.
Un moteur de recherche 100% libre et respectueux de la Privacy, ok !
Sur quel modèle économique et quel ROI ?
Les dons ? Crowdsourcing ? Autre ?
Ce n’est pas viable, malheureusement.
Si des distros comme Fedora, Ubuntu et d’autres existent c’est qu’il y a une société derrière, qui fait de l’argent et qui permet à celles-ci d’exister.
Celà n’empêche pas ces distros d’être libres et de privilégier la Privacy entre autres.

Alors chacun pensera ce qu’il voudra, sera d’accord avec moi ou pas, je terminerai en citant Philippe Néricault (nom de scène Destouches) :

« La critique est aisée, mais l’art est difficile »

 

 

Publicités

On s’amuse bien sur Mastodon.. Tous les vendredis, c’est le #TeamVieux à  21h00 précise : Steve et Kinux se lâchent un chouilla sur les styles musicaux suivants :

  • le Hard
  • le Rock
  • le Gothique
  • le Punk
  • la New Wave

Cet été, nous avons inauguré 🙂 Ce hashtag a désormais :

  • sa marraine en la personne de Tris Acatrinei (elle fut la 1ère à inaugurer un petit délire qui va s’installer régulièrement : prendre les manettes du hashtag sur Mastodon, après avoir pris soin de répondre à un questionnaire – publié ici – )
  • sa mascotte incarnée par une petite chatte facétieuse dénommée Baffie, présente sur Mastodon : elle aime bien le Rock en rapport avec les chats (comme les Stray Cats par exemple, ou les Cure avec la chanson LoveCats…).

interview

Afin de faire perdurer cette petite nouveauté, le DJ qui a été sélectionné vendredi dernier fut piks3l 🙂

 

Partons à la découverte de son Interview… 

1° – Peux-tu faire une courte présentation de toi ?

Je suis Piks3l, j’ai travaillé pendant 3 ans chez La Quadrature du Net. Sinon, je suis un peu activiste sur le côté.

– Quand et comment as-tu découvert Mastodon ?

En Novembre 2003, grâce à altavista.

En vrai, un peu comme tout le monde durant le printemps 2017 quand il y a eu une grande vague de libristes francophones qui ont débarqués dessus. J’ai suivi le mouvement. 

– Connais-tu le #TeamVieux ?

Yep !

– Quel est ton genre musical préféré ?

Si je devais en citer un, ça serait le « fusion ». Je considère que c’est un genre à part entière, il naît du mélange de plein de genres différents et je trouve ça magnifique.

– Si tu devais résumer ces 50 dernières années avec seulement 2
genres musicaux, ce serait lesquels ?

D’abord le jazz, car c’est un genre qui traine ses basques partout sur la planète et qui évolue énormément. Il raconte beaucoup de choses sur la vie des gens, leurs luttes, leurs histoires. Depuis le swing de la Seconde Guerre Mondiale aux envolées de Chick Corea ou Miles Davis, y a beaucoup de chemin. 

Ensuite ça serait le metal. Mais plus dans sa vision de la musique. La vision « heavy » de la musique. Le metal, c’est avant tout un genre musical intense, qui recherche cette intensité par le jeu, la vitesse, le son etc. On retrouve ça aussi dans l’electro, même dans le jazz ou la musique orchestrale (« classique »).

Quand le jazz est plus un genre musical du voyage, de l’histoire, le metal est celui de l’intensité, de la puissance. Je crois que c’est ça qui résume les 50 dernières années pour moi.

– Si tu te retrouvais sur une île déserte, tu emporterais avec
toi, quel album/groupe ?

Tu sais que c’est une de mes questions brise-glace en soirée ? (rires)

Je crois que ça serait « Omega » de Enrique Morente et al. C’est un projet de 1996 où le chanteur flamenco, Enrique Morente, a décidé de rassembler ses potes du milieu flamenco et notamment le groupe punk de Grenade, Lagartija Nick, pour faire un album fusion entre le punk/rock et le flamenco. Le résultat est absolument immense, c’est grandiose, c’est intense. Entre des reprises de Leonard Cohen (qui a aussi participé au projet mais de loin) et des textes du poète Garcia Lorca, c’est un album qui raconte des histoires avec intensité. Encore aujourd’hui, il est considéré comme une des pierres angulaires du flamenco alternatif et a donné lieu à un genre en soi, le « flamenco-rock » ou « flamenco fusion » dont beaucoup de groupes plus contemporains se revendiquent.

– As-tu un moment privilégié dans la journée, pour écouter de
la musique ?

Si je pouvais, j’écouterai de la musique toute la journée. Attends, non, j’écoute de la musique toute la journée ! Disons qu’il y a des genres que je privilégie au casque, d’autres aux enceintes, question d’ambiance.

– Donne-moi ton Top10 musical

J’aime bien croire que un top 10, c’est pas quelque chose de figé. Le mien, ce sont les albums qui m’ont le plus marqués depuis que j’écoute de la musique de façon acharnée.

1) Omega – Enrique Morente et al. (1996)

2) Pandora’s Piñata – Diablo Swing Orchestra (2011)

3) So Many Nights – The Cat Empire (2007)

4) Siempre soñé saber sobre nadie negó nunca nada – Hora Zulú (2012)

5) Concierto – Jim Hall (1975)

6) Una Década – Canteca de Macao (2014)

7) Monsters in Love – Dionysos (2005)

8) The Ruff Guide to Genre-Terrorism – Sonic Boom Six (2006)

9) Ausserwelt – Year of No Light (2010)

10) Break syndical – Les Cowboys Fringants (2002)

Mention spéciale : L’Opéra du Pauvre – Léo Ferré (1983)

C’est pas très #TeamVieux tout ça… 

– Quel est le concert/festival qui t'’a le plus marqué ?

Pfiou ! C’est difficile ça. Le groupe qui m’a plus retourné et que je ne connaissais pas quand je l’ai vu, c’est Year of No Light. Après, les lives de Dionysos sont épiques. The Cat Empire, c’est très dansant et magique. Franchement, j’ai vu quasi tous les groupes de mon top10 en live (sauf 1, 2, 5, 6) et tous sont excellents dans leur genre. 

10° – « la musique est un cri qui vient de l’intérieur » … C’est de qui?

Dio ?

mastodon1On ne présentera pas ici Mastodon… plusieurs articles lui ont été consacrés :

Cependant, depuis la fin mai (si ma mémoire est bonne), un petit délire se déroule tous les vendredi soir (principalement) à 21h00 précise : le #TeamVieux

késako ? Oh.. juste un petit délire musical dédié au Rock, au Hard, au Punk, au Gothique (Cold Wave) et New Wave… Ce #TeamVieux, mené de front par Steve et Kinux, quelques-uns se sont engoufrés dans la brèche et nous prêtent main forte soit par leur participation soit par leur suivi. Et ils ont raison : cela permet de découvrir ou re-découvrir des pépites musicales. Un mastonaute a même prévu une astuce pour ceux qui ont du mal à suivre : c’est ici !

Qu’ils en soient tous remerciés ❤ et quitte à délirer ensemble sur la musique, autant continuer jusqu’au bout : soyons désinvoltes ! n’ayons l’air de rien (*)poussons le délire jusqu’à donner les manettes du #TeamVieux à un invité : à charge pour lui de répondre à une interview (publiée ici) et de préparer un Playing List pour le fameux #TeamVieux

(*) oui, désolée ! Celle-là, il fallait que je la place !

Et qui fut le cobaye ? Celui (ou celle) chargé(é) d’inaugurer ce nouveau concept du #TeamVieux ? Oh… une copine url ! La dénommé Tris Acatrinei (du Projet Arcadie )

Mais c’est qu’elle s’en est bien tirée notre Tris !… que ce soit avec sa programmation ou même son interview ! Bravo ! Let there be Rock !!

interview

#TeamVieux Interview Tris

Alors je voudrai remercier au nom de @kinux et en mon nom notre première invitée, créatrice du Projet Arcadie : https://projetarcadie.com/ j’ai nommé @Tris !
Bonsoir et merci d’être là !

1° – Peux-tu faire une courte présentation de toi ?

Tris : Une gus dans son salon qui fait des choses avec Internet 🙂

2° – Quand et comment as-tu découvert Mastodon ?

Tris : Découvert en avril 2017 car Bortzmeyer a fait de l’entrisme pour que je m’y inscrive et j’y passe beaucoup plus de temps depuis que je n’ai plus de compte Twitter perso

3° – Connais-tu le #TeamVieux ?

Tris : Je crois que c’est le hashtag utilisé pour compléter la radio de Mastodon avec des classiques de la musique.

4° – Quel est ton genre musical préféré ?

Tris : Le rock, définitivement même si je ne crache pas sur les autres genres.

5° – Si tu devais résumer ces 50 dernières années avec eulement 2 genres musicaux, ce serait lesquels ?

Tris : Le rock et l’électro. Le rock car il a fait plein de « petits » (le punk, le folk, le heavy metal, le dark, le symphonic, etc.) et l’électro car la technologie a permis de créer des sons qui n’existaient pas dans la nature ou a permis la reproduction de son très spécifique.

6° – Si tu te retrouvais sur une île déserte, tu emporterais avec toi, quel album/groupe ?

Tris : C’est rude là. Evanescence je pense car dans l’intégrale du groupe, on retrouve à peu près toutes les familles du rock.

7° – As-tu un moment privilégié dans la journée, pour écouter de la musique ?

Tris : Je sors assez peu de chez moi mais clairement, il est exclu de prendre les transports en commun sans musique, sinon, je tue quelqu’un. Donc, j’ai toujours mon lecteur MP3 et mon casque, ainsi des écouteurs de secours et il y a quelques morceaux dans mon téléphone portable. J’ai mon morceau de prédilection avant les plateaux TV aussi (le n°10 de mon top 10) car il m’aide à me concentrer, à être calme. Je me le suis aussi passé avant ma conférence à PSES, bref, à chaque fois que j’ai besoin d’être zen, je sors Tomandandy.

8° – Donne-moi ton Top10 musical

Tris : Là c’est facile :

1/Sweet Dreams – Manson
2/No reflection – Manson
3/Living Dead Girl – Rob Zombie
4/Dream On – Aerosmith
5/Ousider – A perfect Circle
6/The end of Heartache – Killswitch Engage
7/White Rabbit – Collide
8/Contagious – Searchligth
9/Scenotaph – .Emmanuel
10/Flying Through The Air – Tomandandy

9° – Quel est le concert/festival qui t’a le plus marqué ?

Tris : Je n’aime pas du tout la foule donc je n’ai jamais foutu les pieds dans un festival ou un concert 🙂

10° – « la musique est un cri qui vient de l’intérieur » … C’est de qui ?

Tris : Sans tricher avec un moteur de recherche, je ne sais pas :-/

Interview pendant l’émission

– Steve12L : Tu nous parles du No 10 Tomandandy avant de le lancer ?

– Tris : Avec plaisir @Steve12L cette chanson de Tomandandy est très particulière pour moi car je me la passe à chaque fois que je dois faire un média en direct. Elle m’apaise 🙂

– Steve12L : Malgré tes activités débordantes, quel est ton rapport à la musique ? Une bulle nécessaire et une musique pour état ?

– Tris : un ami fidèle : indispensable quand je dois mettre le nez dehors

– Steve12L : il y a, je trouve, une vraie corrélation entre ta PlayList et les films que tu aimes. PL très Resident Evil ! Presque « Matrixienne » si j’ose comme PL, qu’en penses-tu ?

– Tris : En fait @Steve12L tous les morceaux de mon Top 10 sont extraits de BO de films d’horreur : beaucoup de Resident Evil mais aussi Tchernobyl Diaries, 31, la fiancée de Chucky avec un double clin d’oeil

– Steve12L : Une question qui me tient plus à coeur et je te laisse profiter de ta soirée : En tant qu’ancienne assistante parlementaire as-tu connu notre fameux député Patrick Roy, défendeur du métal et du Hellfest s’il en était ? Et s’il était là que lui dirais-tu ?

– Tris : Non malheureusement @Steve12L car il est décédé avant que j’arrive à l’AN mais j’ai fait perduré son esprit à ma façon : je mettais du Marilyn Manson à fond dans mon bureau, ce qui fait que la moitié du 101 a dû profiter de mes goûts musicaux

Tris Merci encore au nom de @kinux et en mon nom d’avoir accepté le challenge ! You rocks ! Et quand tu veux venir le vendredi soir, tu connais le chemin. 👍 #TeamVieux

TuxRéveilComme disait André Gide « Le plus beau sommeil ne vaut pas le moment où l’on se réveille »…
Ce blog, tenu par Stéphane depuis 2010, se réveille donc aujourd’hui de son plus beau sommeil.

Secondé par Christine, aka Kinux, l’orientation de ce blog demeure inchangée, à savoir des articles dédiés principalement (mais pas que…) à la Culture Libriste (à savoir les logiciels libres).

Deux libristes pour tenir ce blog, c’est deux fois plus de chances d’élargir son horizon sous des regards divers et des analyses différentes. Un seul objectif résumé sous cet adage : « La culture est la seule chose qui s’accroit lorsqu’on la partage ».
Nous sommes maintenant deux en Zone-Libre pour partager avec vous, Chers lecteurs, notre Culture libriste.

(kinux)

 

Big Brother

En 1949 sortait le mythique ‘1984’ de George Orwell, on pensait ceci fou et impossible, et pourtant..
Pourtant le projet Indect est là, réel et bien existant, même s’il ne devrait voir le jour qu’en 2014.
Mais Indect qu’est-ce exactement ?
Littéralement Indect est Système d’information intelligent soutenant l’observation, la recherche et la détection pour la sécurité des citoyens en milieu urbain.
Voilà voilà tout est dit, et je repense aux « télécrans » de 1984, aux « Temps modernes » de Charlie Chaplin : Charlot est rappelé à l’ordre par l’écran géant où apparaît son patron, qui le « voit » à travers et le suit des yeux.
L’ idée n’ est, hélas, pas nouvelle.

Ce programme de recherche, appelé Projet Indect, vise à développer des programmes informatiques qui agissent comme des « agents » pour surveiller et traiter les informations provenant de sites web, forums de discussion, serveurs de fichiers, peer-to-peer et les ordinateurs, même individuels.
Ses principaux objectifs comprennent la « détection automatique des menaces et un comportement anormal ou à la violence.
Les principaux résultats attendus du projet #Indect sont :

[1] Installation test du système de détection de menaces dans les zones métropolitaines
[2] Dispositifs utilisés pour le traçage d’objets mobiles
[3] Moteur de recherche pour la détection rapide et la recherche sémantique de documents basée sur les technologies de tatouage numérique ()
[4] Système de traçage des activités criminelles et détection des menaces sur Internet
[5] Protection de l’intégrité des données et de la confidentialité par le biais de technologies de tatouage numérique et d’algorithme de chiffrement.

Et comme l’ écrit Stéphanie Marthely-Allard sur le blog Mediapart, je cite :
« Les informations collectées seront traitées par des programmes qui seront en mesure de comprendre et d’enregistrer les relations entre les individus ainsi que les diverses organisations aux quelles ils appartiennent.
Avec en prime, la création automatique de dossiers sur les individus et les différentes oragnisations.
Autant dire que notre vie privée ne l’est plus du tout.
Il en ressortira une méga base de données extrêment détaillée et pointue de chacun d’entre nous.
Il y est même question d’inclure le fichier ADN des Européens ainsi que leurs goûts et préférences !!! »

Celà me fait penser à la Police de la Pensée d’ Orwell, car dans « 1984 » « Le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. »
En sommes-nous si loin ?
Votre vie privée vous intéresse-t’ elle ou bien tant que çà ne vous touche pas physiquement vous vous en moquez ?
Avez-vous bien conscience de ce qui se trame ?

Et pour info complémentaire, lire ce .Pdf publié par le Parti Pirate qui contient des descriptions détaillées des fonctions prévus d’un système de surveillance universel.
Car les drones aussi vont faire de la surveillance, grâce aux UAV, et collecter des données qui seront transmises aux agents dans le domaine de « cartes vectorielles numériques » à « prévoir l’emplacement des utilisateurs mobiles et pour appuyer le suivi des mesures de contrôle. »
On nous traite comme on traite des enfants, et nous ne sommes plus des enfants !!
Une société répressive est une société qui a peur. Nous n’ avons pas peur !!
Plus on répresse et plus on créé un autre monde, underground, libre et beaucoup plus puissant, et organisé, qu’on ne le pense.
Alors je vous invite à regarder ce communiqué de presse Anonymous sur Indect #OpIndect

Je vous laisse juge et en penser ce que vous voulez, mais réfléchissez à Indect plus ACTA, SOPPA, PIPA etc…
Si çà ne vous fait pas peur, réagir, je me demande où est votre conscience et quel est pour vous la notion de liberté ?
Je ne veux pas d’un monde à la  » 1984  » et vous ?
« Liberté, liberté chérie combats avec tes défenseurs.. »
« On peut tout baîlloner par la force, sauf un esprit libre ! » S.L