Le questionnaire de Proust spécial GNU/linux

J’ai eu envie de « transformer » le Questionnaire de Proust et l’adapter au thème de GNU/Linux et de l’ Open Source.
Je ne sais si celà a déjà été fait ou pas, je me suis dit que celà pouvait être intéressant à faire, en tout cas de voir ce que celà pouvait donner.
Je me suis, librement, inspiré du-dit questionnaire pour le « détourner » et en faire un questionnaire orienté GNU/Linux et Open source 🙂
Celui-ci ne sera sûrement pas parfait, mais comme une application que l’on développe tout est améliorable.

  • Quelle est votre application préféree ?
  • Quelle est la qualité de l’Open Source que vous préférez ?
  • Quelle est la qualité de GNU/Linux que vous préférez ?
  • Qu’appréciez vous le plus chez vos ami(e)s Linuxiens(nes) ?
  • Le défaut principal, selon vous, de l’Open Source
  • Le défaut principal, selon vous, de GNU/Linux
  • Votre occupation préférée sur GNU/Linux ?
  • Votre rêve de bonheur pour GNU/Linux
  • Quel logiciel aimeriez-vous voir sur GNU/Linux ?
  • Quelle application représente le mieux l’Open Source ?
  • Qui a le plus fait pour la « démocratisation » de GNU/Linux ?
  • Que détestez-vous le plus dans GNU/Linux ?
  • A part moi-même qui voudrais-je être dans le monde de GNU/Linux ?
  • Votre ou vos « héros » du monde de l’Open Source et GNU/Linux
  • Vos distributions favorites
  • Le nom d’une application qui vous fait rire
  • Ce que vous détestez particulièrement chez certains libristes
  • Le fait qui vous a marqué dans le monde GNU/Linux
  • Qu’aimeriez vous pouvoir faire pour GNU/Linux et l’Open Source ?
  • Les erreurs des nouveaux qui vous inspirent le plus d’indulgence
  • Les erreurs des nouveaux qui vous inspirent le moins d’indulgence
  • Votre devise concernant GNU/Linux

J’ai essayé d’être assez complet et de coller au questionnaire, même si ce n’est pas toujours évident.
Amusez-vous bien 😉

Stop Indect ! – #OpIndect

Big Brother

En 1949 sortait le mythique ‘1984’ de George Orwell, on pensait ceci fou et impossible, et pourtant..
Pourtant le projet Indect est là, réel et bien existant, même s’il ne devrait voir le jour qu’en 2014.
Mais Indect qu’est-ce exactement ?
Littéralement Indect est Système d’information intelligent soutenant l’observation, la recherche et la détection pour la sécurité des citoyens en milieu urbain.
Voilà voilà tout est dit, et je repense aux « télécrans » de 1984, aux « Temps modernes » de Charlie Chaplin : Charlot est rappelé à l’ordre par l’écran géant où apparaît son patron, qui le « voit » à travers et le suit des yeux.
L’ idée n’ est, hélas, pas nouvelle.

Ce programme de recherche, appelé Projet Indect, vise à développer des programmes informatiques qui agissent comme des « agents » pour surveiller et traiter les informations provenant de sites web, forums de discussion, serveurs de fichiers, peer-to-peer et les ordinateurs, même individuels.
Ses principaux objectifs comprennent la « détection automatique des menaces et un comportement anormal ou à la violence.
Les principaux résultats attendus du projet #Indect sont :

[1] Installation test du système de détection de menaces dans les zones métropolitaines
[2] Dispositifs utilisés pour le traçage d’objets mobiles
[3] Moteur de recherche pour la détection rapide et la recherche sémantique de documents basée sur les technologies de tatouage numérique ()
[4] Système de traçage des activités criminelles et détection des menaces sur Internet
[5] Protection de l’intégrité des données et de la confidentialité par le biais de technologies de tatouage numérique et d’algorithme de chiffrement.

Et comme l’ écrit Stéphanie Marthely-Allard sur le blog Mediapart, je cite :
« Les informations collectées seront traitées par des programmes qui seront en mesure de comprendre et d’enregistrer les relations entre les individus ainsi que les diverses organisations aux quelles ils appartiennent.
Avec en prime, la création automatique de dossiers sur les individus et les différentes oragnisations.
Autant dire que notre vie privée ne l’est plus du tout.
Il en ressortira une méga base de données extrêment détaillée et pointue de chacun d’entre nous.
Il y est même question d’inclure le fichier ADN des Européens ainsi que leurs goûts et préférences !!! »

Celà me fait penser à la Police de la Pensée d’ Orwell, car dans « 1984 » « Le Parti a la mainmise sur les archives et fait accepter sa propre vérité historique en la truquant ; il pratique la désinformation et le lavage de cerveau pour asseoir sa domination. »
En sommes-nous si loin ?
Votre vie privée vous intéresse-t’ elle ou bien tant que çà ne vous touche pas physiquement vous vous en moquez ?
Avez-vous bien conscience de ce qui se trame ?

Et pour info complémentaire, lire ce .Pdf publié par le Parti Pirate qui contient des descriptions détaillées des fonctions prévus d’un système de surveillance universel.
Car les drones aussi vont faire de la surveillance, grâce aux UAV, et collecter des données qui seront transmises aux agents dans le domaine de « cartes vectorielles numériques » à « prévoir l’emplacement des utilisateurs mobiles et pour appuyer le suivi des mesures de contrôle. »
On nous traite comme on traite des enfants, et nous ne sommes plus des enfants !!
Une société répressive est une société qui a peur. Nous n’ avons pas peur !!
Plus on répresse et plus on créé un autre monde, underground, libre et beaucoup plus puissant, et organisé, qu’on ne le pense.
Alors je vous invite à regarder ce communiqué de presse Anonymous sur Indect #OpIndect

Je vous laisse juge et en penser ce que vous voulez, mais réfléchissez à Indect plus ACTA, SOPPA, PIPA etc…
Si çà ne vous fait pas peur, réagir, je me demande où est votre conscience et quel est pour vous la notion de liberté ?
Je ne veux pas d’un monde à la  » 1984  » et vous ?
« Liberté, liberté chérie combats avec tes défenseurs.. »
« On peut tout baîlloner par la force, sauf un esprit libre ! » S.L

[Update] Les Encyclopédies Libres – Revue de détail

Dans le monde du libre, hormis les logiciels, applications, distributions linux il y aussi des sites collaboratifs.
L’exemple le plus connu est bien entendu Wikipedia.
Mais il n’y a pas que lui, loin s’en faut.
Et heureusement !

C’est là où l’on voit la force, la richesse que peut donner une communauté, et surtout une communauté issue du monde libre.
Il n’est plus à prouver que les meilleures communautés sont issues du Monde Libre ( Linux, Open Source, Logiciel Libre ).
Je vous arrête de suite, non je parlerai pas des ‘polémiques’ concernant Wikipedia, ce n’est pas le sujet de mon billet ni mon crédo.
Précision étant faite, je continue.
Même s’il n’a pas été le premier, Wikipedia a au moins eu le mérite de mettre un coup de pied dans la fourmilière et de donner des idées à d’autres.
Et ce, pour notre bien à toutes et tous.

La liste ci-dessous n’est en aucun cas exhaustive, je ne prétends pas détenir la meilleure liste du Web, plutôt l’envie de faire partager la mienne.
Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les envoyer, je les rajouterai afin que tout le monde en profite ;).

  • Linuxpedia
  • Wiki libre et indépenant dédié à GNU-Linux et BSD.
  • ———————————————————————————————————————

  • Wikimedia
  • Médiathèque en ligne dont les artisans ne sont pas des artistes rémunérés mais des bénévoles. Le nom « Wikimedia Commons » associe à « Wikimedia » qui est celui de la fondation qui subvient aux besoins d’un ensemble de projets, le mot anglais « commons » (terrains communaux au sens propre, biens communs au sens figuré), signifiant ainsi le partage de contenus entre différentes versions linguistiques de projets de différentes natures. Sont ainsi centralisés des médias libres, utiles aux projets, tels que photographies, dessins, schémas, musiques, textes écrits et parlés, animations et vidéos.
  • ———————————————————————————————————————

  • Wikipedia
  • Encyclopédie libre que tout le monde peut améliorer.
  • ———————————————————————————————————————-

  • Wikisource
  • Bibliothèque libre qui permet de puiser dans ses 55 715 textes, passés dans le domaine public ou publiés sous licence libre.
  • ———————————————————————————————————————

  • Wiktionnaire
  • Dictionnaire libre et gratuit que chacun peut améliorer et actuellement 1 664 805 articles décrivent en français les mots de plus de 700 langues.
  • ———————————————————————————————————————

  • Ekopedia
  • Wiki collaboratif de solutions écologiques partagées. Plus de 5 millions de personnes utilisent Ekopedia pour bâtir une meilleure société.
  • ———————————————————————————————————————-

  • Imslp
  • IMSLP est une bibliothèque contenant des partitions appartenant au domaine public, ainsi que les œuvres de compositeurs souhaitant partager gracieusement leur musique avec le reste du monde.
  • ———————————————————————————————————————-

  • Wikitravel
  • Wikitravel est un projet pour créer un guide de voyage libre, complet, à jour et fiable du monde entier. Nous avons déjà 2 392 destinations, guides et autres articles écrits et édités par des Wikivoyageurs du monde entier.
  • ———————————————————————————————————————-

    Mais il n’y pas que ces sites là, fort heureusement.
    Je vous propose une petite liste que vous pourrez allégrement compléter à votre guise grâce à websearch.about.com qui en a recensé pas moins de 47.

  • The american Presidency Project a été créée en 1999 par l’Université de Californie, Santa Barbara. Si vous voulez en savoir plus sur les présidents américains, c’est la référence : plus de 87.000 documents tous gratuits et disponibles pour le public.
  • The Open Directory Project est un annuaire Web encyclopédique. Des Arts, à Santé en passant par les Sciences humaines et sociales… Une encyclopédie très fouillée.
  • The Open Library est un projet du Internet Archive destiné à cataloguer tous les livres publiés, peu importe leur langue, dans une base de données librement accessible sur Internet. Près de 23.911.021 références bibliographiques dont 1.167.210 en texte intégral et en libre accès.
  • Hyper History 3000 ans d’histoire mondiale présentés de façon interactive par des frises, graphiques et cartes. Il suffit de cliquer sur la période qui vous intéresse.
  • De quoi s’informer librement et s’enrichir, mais la vraie richesse est de partager et d’enseigner aux autres.
    N’hésitez pas à partager ce post et en faire profiter le plus grand nombre.
    Si vous en avez d’autres à me communiquer, n’hésitez pas je les rajouterai et pourquoi pas les recenser sur une page à part.
    Les sources de ce billet sont venues du Carnet d’Ausone et de websearch.about.com que je remercie très sincèrement car l’idée d’un tel billet me trottait dans la tête depuis un moment et il faut parfois peu de choses pour se décider.
    Enjoy 🙂

    Merci à tv, Emmanuel Auray et skippy pour leurs liens

    Feedly & le #newtwitter – La soluce

    Petit article rapide car après avoir été alerté par quelqu’ un d’ autre dans ma TimeLine, et après avoir activé le nouveau Twitter moi aussi hier soir, je constate effectivement que Feedly vous demande de vous logger à Twitter bien que vous y soyez déjà !
    Il faut mettre à jour Feedly et ce, non pas sur la page des add-ons Mozilla mais directement sur la page de feedly.

    Et que vous soyez sur Firefox 3.6.10 ou Firefox 4.0 beta 6 et sur Linux ou Windows celà fonctionne parfaitement.
    Merci à @feedly pour la soluce que je partage avec plaisir et qui vous servira je l’ espère 🙂

    N’ hésitez pas à la partager et en faire profiter tout le monde, bon week-end.

    [How To]: Retrouver vos extensions, thèmes, profil Firefox en un clic

    Petit how to rapide:

    Ce tuto est valable, non seulement, sur toute distribution Linux mais sur Windows aussi.
    Vous avez une certaine quantité de thèmes, d’extensions installées, sans compter tous les réglages que vous avez pu faire dessus, et vous allez installer la nouvelle version de Fedora, Ubuntu, Archlinux ou autre et vous ne voulez pas passer deux heurs à tout réinstaller ?

    Cà m’est arrivé et on y passe autant de temps qu’à installer plus configurer la nouvelle version de sa distribution.
    La soluce est extrêmement simple.
    On va dans son :
    /home/user/mozilla/firefox
    Et on sauvegarde tout son dossier : xxxxxxxxx.defaut

    Une fois votre nouvelle installation faite il ne reste plus, après avoir updaté et mis à jour votre distribution, qu’à copier/coller le contenu du dossier de votre profil dans le dossier correspondant.
    Et vous retrouvez votre firefox identique à la version que vous aviez avant votre nouvelle installation.
    Et çà fonctionne autant pour firefox 3.6.8 et la version 4.0 beta 4.
    Sur Fedora çà fonctionne parfaitement.
    Pratique, rapide et évite bien des tracas, surtout si l’on a pas noté tout ce qu’on avait installé et fait sur firefox.
    Ceci est valable sur tous les navigateurs basés sur firefox, comme seamonkey, flock etc…

    Bulkr – Télécharger vos photos Flickr en un clic

    C’est grâce à @chrislogiste que j’ai découvert Bulkr, une application Adobe Air installable à la fois sur Linux, Windows et Mac.

    Si vous n’avez pas encore installé Adobe Air les .rpm et les .deb sont disponibles sur le site officiel
    Plus besoin de compiler.
    Bulkr permet de télécharger vos photos Flickr et celà très simplement.
    Pour installer Bulkr, rien de plus simple, on clique sur le fichier bulkr-v0.50-beta.air, et celà s’ installe tout seul.
    Attention votre mot de passe root vous sera demandé.
    Pour retrouver l’applicattion dans le menu :
    Applications - Accessoires
    Ensuite voilà ce que çà donne une fois installé.

    Simple non ?
    Bien entendu vous pouvez rechercher par mots-clés, suivant la licence désirée, etc….
    Voici un exemple :

    Même plus besoin d’aller sur le site.
    Dans chaque photo, en cliquant sur le petit + en bas à gauche de chaque vignette, vous avez la possibilité de vois la photo en plus grand.
    Téléchargement dans le répertoire de votre choix.
    Simple, rapide et efficace, n’ en déplaise à mes amis puristes Linuxiens, il y a des applications très intéressantes installables grâce à Adobe Air.

    L’ essayer c’est l’ adopter 🙂
    Testez le et dites moi ce que vous en penser 😉

    A propos des apéros géants via Facebook

    Sujet brûlant du moment n’est-il pas ?
    Tout le monde en parle, médias presse, télévision, internet, journaux et donc dans la vie réelle.
    Je précise de suite que mon avis est complètement subjectif et assumé.
    On ne me fera pas de reproche là-dessus comme çà 😉

    Pendant des années, et jusqu’à ce que ces apéros géants arrivent, la société dite « bien pensante » reprochait aux jeunes d’être accros à leur PC et au net.
    Et d’être totalement déconnectés du monde.
    Moi qui ai pratiqué, et géré, des forums pendant dix ans, mais aussi l’Irc pendant autant de temps, je me souviens être tellement accro que je mangeais quand la faim était trop forte.
    Quand je ne travaillais pas, j’étais en permanence devant mon PC, y passant une bonne partie de la nuit.
    Car, en plus, je faisais du graphisme.
    C’était si important à mes yeux à l’époque que plus rien d’autre ne comptait !
    Plus aucune socialisation ou très peu.
    Un g33k dans toute sa « splendeur » comme tant d’autres, et dans toute sa connerie aussi et surtout ( Je ne parle que pour moi – Je ne me permettrai pas de juger les autres ).
    Mais malgré tout à cette époque là, avec certains membres de l’ Irc et des forums, nous organisions de temps en temps des barbecues.
    Bien avant ces apéros géants.
    Il y a bien dix ans de celà !
    Ouf un peu d’ Irl, enfin !
    Et personne ne nous a jamais rien dit.
    Jamais personne n’a cherché à nous récupérer comme on le fait actuellement pour ces apéros.
    Certes nos barbecues se passaient toujours dans des lieux privés mais même.

    Personnelement je n’aime pas Facebook mais il est fascinant d’observer la réaction des gouvernements quels qu’ils soient dès que quelquechose leur échappe.
    Ce sont ceux là même qui clamaient partout, haut et fort, que les jeunes devaient se resocialiser, bien que les progrès techniques et l’ évolution de la société nous poussent à rester devant nos PC, et lorsque des internautes sortent de ce cadre virtuel pour quelquechose de réel, on prend peur, on vient crier au loup !
    Il faudrait savoir ce que vous voulez messieurs !
    Quand on voit le niveau actuel du gouvernement en place quand il s’agit d’internet, çà ne m’étonne guère.
    Prenez des cours avant de dire, et faire, des bêtises plus grosses que vous sur le sujet.
    Alors on va me dire qu’il y a toujours des dérives dans ce genre de réunion, que les autorités cherchent à « protéger » la population.
    Ils auraient une liste avec noms, adresses, numéros de téléphone, IPs, là ces apéros seraient autorisés bien plus facilement !
    Il est affligeant dans cette société qu’il faille toujours, et quelque soit le domaine, cataloguer, étiquetter, numéroter, identifier.
    Il faut une autorisation pour se réunir maintenant ?
    Il faudra un aussweiss bientôt pour se réunir ou sortir de chez soi à ce rythme.
    Je suis allé, pour voir, à celui qui s’est passé chez moi à Rodez, où tout s’est très bien passé !
    Il y avait pourtant une majorité de jeunes, mais pas que, et il n’y a pas eu de débordements.
    Des débordements il y en a toujours et partout.
    Pourtant dans les bals, par exemple sui sont une réunion de personnes aussi, tout se passe bien en général malgré quelques bagarres.
    Et dans les manifs, parmi les casseurs qu’ il faut condamner bien sûr, tous sont des civils ?
    On sait très bien que non et que, souvent, ce sont des flics en civil, qu’on ne viendra pas embêter après.
    Bah non, ils étaient « en mission » !

    Il y a, malheureusement, un mort à déplorer dans ces apéros géants mais chacun se doit d’être responsable, envers soi et les autres.
    Il convient de ne pas faire n’importe quoi non plus lors de ces apéros géants !
    Empêchez les gens de se réunir et ils le feront encore plus en cachette.
    Interdisez à un ado, par exemple, de faire quelquechose, il le fera en cachette, on le sait tous.
    Et au nom de quoi veux t’on empêcher les gens de se rencontrer et se réunir ?
    Personne n’a le droit d’empêcher des personnes de se rencontrer et se réunir.
    La méconnaissance engendre la peur, et la peur fait faire et dire n’importe quoi.
    Alors messieurs les officiels, au lieu d’interdire, venez participer et discuter.
    Les internautes ne sont pas des monstres.
    Dans une société de plus en plus virtualisée, où l’on aimerait ( le gouvernement ) que les gens parlent plus entre eux sans se cacher derrière un écran, où le social tient un rôle de plus en plus majeur, je cherche encore à comprendre pourquoi ces mêmes personnes prennent peur losqu’ils décident justement de se rencontrer, se connaître et parler ensemble.
    Je suis peut-être très bête, mais dès lors que quelquechose est organisé par des personnes comme vous et moi çà ne va plus.
    Il faut obligatoirement que tout soit fait via des associations ou les autorités officielles ?
    Heureusement que non !
    Enfin pour le moment, on ne sait jamais ce qui peut arriver avec Nicolas !
    Et messieurs, si des apéros géants sont organisés dans un lieu privé que ferez-vous ?
    Vous ne pourrez rien faire ni dire et vous le savez fort bien.
    Apprendre à connaître les autres, c’est aussi apprendre à se connaître soi !
    De ces rencontres peuvent naître des amitiés, des échanges de service, des amours pourquoi pas, et bien d’autres choses encore.
    Mon avis est purement subjectif mais je l’assume.
    Cette société est, quand même, de plus en plus flicée, et çà, ce n’est jamais bon signe.
    Heureusement il restera toujours des gens intelligents et réfléchis.
    Ouf, tout n’est pas perdu 😉