Wyzo 3 – Un nouveau navigateur étonnant !

Une petite exclu çà vous tente ?
Tant mieux 😉
Je pense être le premier à vous en parler.

De quoi s’agit-il ?
Wyzo c’est son nom, est un navigateur internet, mais tout beau, tout neuf, que j’ai testé et qui risque fort de faire parler de lui.
Wyzo est dispo sur Windows, Mac et va l’être d’ici peu pour Linux.
D’où mon billet d’aujourd’hui 😉
J’avais très envie de le tester et de vous faire partager çà, donc mon test d’aujourd’hui est la version Windows sur le PC d’une amie 🙂

Qu’a t’il de différent par rapport à ses ‘confrères’ ?
Wyzo est développé sur la technologie de Mozilla et basé sur le moteur de Firefox disposant de quelques outils complémentaires vraiment intéressants.
En premier lieu, ce navigateur intègre la technologie BitTorrent et peut donc télécharger des fichiers via FireTorrent intégré d’office au navigateur.
FireTorrent s’intègre comme tout logiciel BiTorrent digne de ce nom, pas différence.
Plus fort encore, lorsque vous téléchargez un fichier, le navigateur recherche toutes les sources disponibles (HTTP, FTP, Torrent) et prend tout ce qu’il trouve : vous pouvez ainsi bénéficier de téléchargements extrêmement rapides.
Ajoutez à cette fonction plein de petites choses qui sont habituellement proposées en compléments : CooIiris, pour les murs d’images, Mouse Gesture, pour piloter le navigateur uniquement avec les mouvements de la souris, Quick Switch Tab pour naviguer entre les onglets, etc.
Wyzo permet aussi la navigation privée.
Mais ce n’est pas tout.

Une page d’accueil qui comprend trente trois moteurs de recherche.
Un skin de base qui rappele Google Chrome/Chromium et une rapidité qui risque de faire pâlir certains navigateurs.

Jetons un oeil à ce qui se passe dans outils – modules complémentaires :

Le menu extensions pré-installées par défaut.

Le menu addons que l’on peut installer. FireFTP, Stylish, WOT que des extensions Firefox indispensables.
Continuons ci-dessous avec les plugins pré-installés par défaut ( sur Windows ).

Quand au menu préférences de Wyzo, on s’aperçoit qu’il correspond en tous points à Firefox, au moins personne n’est dépaysé.

Mais Wyzo a d’autres richesses encore.
La page de démarrage comporte maintenant des moteurs de recherche orientés multimedia et vidéos parmi les sites les plus populaires.
Téléchargements accélérés, à l’installation Wyzo vous propose d’importer vos préférences ( favoris et autres ) depuis Internet Explorer, Firefox, Safari, Chrome…
Et apparemment Wyzo est entièrement compatible avec toutes vos addons préférés pour les navigateurs basés sur Mozilla, tels que Firefox…
A vérifier mais çà serait une super nouvelle qui damerait le pion à Flock qui ne permet pas, ou si peu, d’installer les addons Firefox, bien que ce navigateur soir basé dessus aussi.
Bien sûr c’est un tout premier test avec tous les défauts que celà peut comporter.
Wyzo est, en fait, un savant mélange du meilleur de plusieurs navigateurs.
Il me tarde de le tester plus avant sur ma Fedora et d’en faire un rapport plus détaillé dans une utilisation quotidienne.

A tester absolument, faites des retours via les commentaires sur ce billet 🙂
De prime abord, un navigateur qui a de l’avenir, à faire connaître et à tester.
Et un navigateur avec un très joli look.
Zone Libre aime 😉

Le site Officiel Wyzo

Feedly – L’extension Firefox indispensable

A la recherche depuis quelques jours d’une appli ou extension centralisant mes flux RSS, je me suis d’abord tourné vers Sage que tout le monde connaît mais ne me satisfaisait pas du tout.
Adresse des flux non valides etc…
Je n’ai pas insisté.
J’ai testé Liferea mais il me fallait switcher de Firefox à Liferea et inversement, bref pas pratique.
En cherchant hier sur le site de Mozilla d’autres extensions gérant les flux RSS, je suis tombé par hasard sur Feedly.

Une fois installée, l’extension rajoute un joli bouton vert en forme de flux/diamant dans Firefox permettant d’ouvrir la page Feedly.
Ce bouton se trouve dans le screenshot ci-dessus entre celui de Fast Dial et de Firebug.
Screenshot qui vous montre comment se présente la première page.
Vous pouvez choisir de démarrer sur le mode latest, digest ou cover.
Mes RSS favoris ont été ajoutés automatiquement sans avoir rien eu à faire.
On peut en rajouter et supprimer bien entendu.
Les favoris sont rangés sur la droite par catégroies en mode latest.
On peut choisir de visionner une catégorie, et Feedly permet d’avoir toutes les dernières infos dans une seule page !
Un exemple ci-dessous.

Feedly est largement paramétrable, synchronisation avec vos comptes Twitter, Facebook aussi.
J’ai aimé ce côté là de suite.
Très pratique.
Un petit screenshot de la page des préférences :

Mais il y a plus non négligeable qui m’a séduit de suite, Feedly rajoute une petite barre sur le côté de droit lorsque vous consultez un site.
Et elle permet de sauver et partager un article dans Google Reader, de l’envoyer par mail avec Gmail, de le partager sur Facebook et de le Twitter car elle vous donne automatiquement une url raccourcie !
Un petit screenshot :

Je trouve cette extension assez pratique et formidable pour toutes ces raisons.
L’essayer, c’est l’adopter 🙂
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Deep Packet Inspection ou la fin de l’Internet ?

Introduction

De quoi s’agit-il ?
En informatique, le Deep packet inspection ou DPI est l’activité pour un équipement d’infrastructure de réseau d’analyser le contenu (au-delà de l’en-tête) d’un paquet réseau (paquet IP le plus souvent) de façon à en tirer des statistiques, à filtrer ceux-ci ou à détecter des intrusions, du spam ou tout autre contenu prédéfini.

Le DPI, techniquement, ne dispose que d’une adresse IP pour identifier un internaute, ce qui dans 99 % des cas est inopérant puisque ces adresses sont allouées dynamiquement à chaque connexion.
Cependant, toutes les informations sur la fréquentation des sites Web, sur la nature des téléchargements, sur la popularité des applications, sur les volumes et les durées des échanges, sont rendues disponibles par un système de collecte et de traitement utilisant le DPI.

Explications

Sous couvert de vouloir renforcer la sécurité de leurs réseaux, les gouvernements d’Amérique du nord, d’Europe et d’Asie utilisent le DPI pour différents usages comme la surveillance et la censure.
Ainsi, l’Iran utilise un tel système depuis 2008, fourni par Nokia Siemens Networks [¹].
Cette technologie est utilisée dans plusieurs dictatures, comme la Chine et la Tunisie, pour surveiller et censurer internet.
Elle est envisagée très sérieusement en France afin de surveiller la population Française.

Si, en théorie, le DPI n’est/ne sera appliqué que dans des cas bien précis ( publicité ciblée, terrorisme, pédophilie par exemple ), au vu des lois/projets en cours ( ACTA, HADOPI, LOPPSI2 ) on est en droit de se demander jusqu’où peut être appliqué, utilisé ce DPI.
Car il en va de la neutralité du net et de la vie privée.
Pour rappel :
« La neutralité du Net ou la neutralité du réseau est un principe fondateur d’internet qui exclut toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau.
La neutralité du Net assure que les flux d’information ne sont ni bloqués, ni dégradés par les opérateurs de télécommunications, permettant ainsi aux utilisateurs d’utiliser librement l’architecture communicationnelle. ».

Lors des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre de 2009, Benjamin Bayart, pionnier de l’internet en France, a ainsi proposé quatre principes essentiels à la neutralité du Net :

  • * Transmission des données par les opérateurs sans en examiner le contenu.
  • * Transmission des données sans prise en compte de la source ou de la destination des données.
  • * Transmission des données sans privilégier un protocole de communication.
  • * Transmission des données sans en altérer le contenu.
  • Hors les équipements qui composent aujourd’hui la structure physique du réseau permettent aux opérateurs d’avoir un contrôle total et d’établir une gestion discriminatoire.
    Sous couvert de vouloir offrir une sécurité accrue pour les utilisateurs ( on y croit ! ), le DPI permet de tout contrôler, censurer, brider en violation totale des lois.
    Et permet de surveiller chaque internaute.
    Les enjeux en cours qu’ils soient politiques, lobbyistes et autres font que la neutralité du net et les projets en cours ( ACTA, HADOPI, LOPPSI2 ) seront un élément clé des discussions de cette année et certainement des années à venir.

    Nous ne sommes plus très loin d’un Internet à la chinoise en France et en Europe.
    Gageons que les discussions iront dans le bon sens et dans celui de la logique.
    Si le débat vous intéresse n’hésitez pas à soutenir les acteurs importants de ce vaste débat.
    Voir ce post sur les acteurs du libre en france.
    La liberté et le respect de la vie privée sont des droits inaliénables, personne d’entre nous ne veut d’un Internet à la chinoise commandé et dirigé par de grands lobbys qui ne pensent qu’à leur intérêt/portefeuille et qui ne comprennent rien à Internet.
    Je vous conseille très fortement d’écouter podcast sur Oxyradio où l’invité est fabrice epelboin et qui vous en apprendra beaucoup sur ces sujets.

    [¹] Iran’s Web Spying Aided By Western Technology

    Internet et nos libertés – petit rappel d’articles à lire

    Toujours dans la même philosohpie de Zone Libre, un petit rappel de certains articles à voir, revoir si vous ne les avez pas lus.
    Car ils nous concernent toutes et tous, il en va de notre avenir et de nos libertés !
    Ce billet n’est sponsorisé que par mes envies, mes choix et ma volonté.

  • Les sites de Streaming menacés
  • Copie privée de DVD : RealDVD interdit
  • La procédure de labellisation des parefeu bientôt prête ?
  • L’ARCEP invente la « quasi-neutralité » des réseaux
  • Logiciel libre : la guerre mondiale aura bien lieu
  • Neutralité du Net : méfiez-vous des contrefaçons
  • Mise à mort de la Neutralité du Net
  • S’informer c’est apprendre, apprendre c’est savoir, savoir c’est partager, partager c’est communiquer et communiquer c’est s’enrichir.
    Source des articles cités : Numérama, ZDnet, Framablog, La Quadrature du Net, Le Figaro, PCinpact, ReadWriteWeb.

    Les acteurs du Libre en france

    Un p’tit rappel, comme un post-it ou un teasing, autant pour vous que pour moi-même.
    Je ne vous rappelerai pas ce qu’il se passe en ce moment concernant internet et nos libertés, je pars du principe que vous êtes au courant :).
    Il est bon je pense de faire une synthèse des acteurs importants du Logiciel Libre, de l’Open Source et de Linux.
    Synthèse alphabétique bien évidemment.
    Je précise avant qu’on m’en fasse la remarque, je me fiche des clivages entre certains acteurs cités ci-dessous, nos libertés sont en jeu, et j’estime qu’il faut savoit faire fi de certains différents quand l’enjeu devient essentiel.

  • ADULLACT
  • AFUL
  • APRIL
  • CNIL
  • Creative Commons France
  • French Data Network – Benjamin Bayart
  • Free Software Foundation
  • Free Software Foundation France
  • GNU.org
  • Numerama – Guillaume Champeau
  • Quadratue du Net
  • ReadWriteWeb – Fabrice Epelboin
  • Standblog – Le Blog de Tristan Nitot
  • J’espère que je n’ai oublié personne ! ( Si oui signalez le moi par mail ou sur Twitter je corrigerai, merci )
    A l’heure où nos libertés sont/vont être baffouées, il serait de bon ton, déjà, que chacun(e) prenne conscience de ce qui se passe et se trame.
    Car combien d’internautes ont réellement compris ou savent ce qui se passe et est en jeu ?
    Trop peu je pense.

    Hors si vous trouvez toutes ces lois et se qui se passe révoltant, si vous n’avez pas envie que l’on vous prive de vos libertés fondamentales,et si vous souhaitez soutenir le logiciel libre, l’open source et linux.
    Quelles que soient vos motivations, prenez vous en main !
    Actez, bougez, soutenez ces assos, mailez et allez voir vos députés, alertez les !
    Pourquoi ces acteurs du libre ne se regroupent-ils pas en collectif afin de se faire entendre plus efficacement et avoir plus de poids, si tant est que ce soit possible ?

    Je précise que ce billet n’a été sponsorisé que par ma conscience et mon amour de la Liberté !
    Dont acte…

    Le futur et les ordinateurs

    Aujourd’hui tout va vite, très vite ( trop vite ? ) mais c’est inénarrable à notre société.
    Que l’on soit d’accord, on est obligé de le subir et de s’en accomoder.
    Et s’il y a un domaine, celui qui progresse à pas de géant est bien celui qui nous passionne, l’informatique.
    Que ce soit les logiciels, les processeurs, le stockage, l’alimentation, l’affichage et les accessoires notamment.
    Mais l’ordinateur en lui-même change très rapidement lui aussi.

    Les ordinateurs de bureaux sont beaucoup moins prisés, on leur préfère les pc portables, netbooks, téléphones ( dont on se demande si ce sont encore des téléphones ) par exemple.
    Et comme les pc portables seront toujours plus puissants, communicants, sans fil, le problème de l’autonomie deviendra encore plus crucial.
    Et toujours plus innovants, la preuve avec cette vidéo :

    « En Asie, des sociétés comme Toshiba, Samsung, LG et autres travaillent déjà sur des batteries utilisant… de l’eau !
    En cassant cette molécule (H2O), on obtient de l’hydrogène et de l’oxygène, donc une source d’énergie très puissante et totalement non polluante !
    On parle alors de pile à combustible. »

    Il y a fort à parier que l’on verra émerger de plus en plus des écrans souples, tactiles, moins fragiles et plus souples.
    Et celà pourrait donner la vidéo ci-dessous où l’on voit Pranav Mistry qui travaille au MIT et qui présente lors du TED son projet Sixth Sense :

    Impressionant non ?
    Le stockage lui aussi va subir d’importantes transformations/révolutions avec le stockage holographique.
    Il permettra l’enregistrement de données en 3D, c’est-à-dire autant en surface qu’en profondeur, et pas simplement en surface comme c’est le cas aujourd’hui.
    Les capacités d’enregistrement deviennent alors inimaginables, un disque holographique de la taille d’un sucre aurait la contenance de milliers de disques durs classiques !
    Et l’avenir verra aussi apparaître l’ordinateur quantique.

    L’holographie aura aussi un rôle majeur à jouer dans un futur que l’on peut penser assez proche.

    Et « l’extension » probable qui nous servira dans la vie de tous les jours, et ce même si l’on n’aime pas, sera la réalité augmentée.

    Tout va tellement vite que tout devient possible et l’on se demande où çà s’arrêtera !
    Alors certes on nous dira que celà facilitera notre vie, mais on sera également plus surveillés.
    Ceci dit, celà facilitera très certainement les personnes handicapées, malades, âgées et rien que pour celà ce sera un bien.
    Tout n’est pas bon dans les technologies du futur mais certaines sont/seront quand même très pratiques pour un bon nombre d’entre nous.
    Et puis en bons g33ks on ne pourra s’empêcher de tester et d’avoir ces nouveaux appareils même si l’on en a pas besoin.
    Et pourtant la vraie valeur de la vie n’est pas ce qu’on possède mais ce que l’on donne aux autres sans rien attendre en retour.
    Société de consommation quand tu nous tiens 😉

  • A lire un excellent article sur les technologies du futur
  • Dis Monsieur c’était quoi la Liberté ?

    Introduction

    Il était une fois un grand-père qui avait son fils sur les genoux.
    Celui-ci lui posa une question, alors qu’ils surfaient ensemble sur le net après avoir obtenu l’autorisation HDP2064, et après que le grand-père lui ai raconté comment c’était internet avant du temps de son jeune âge, auquel le grand-père ne s’attendait vraiment pas :

    « Dis papy, c’était quoi la Liberté ? »
    Alors le grand-père tenta, avec des mots simples, de lui expliquer comment c’était avant et comment on en était arrivé là.
    Et ce qui n’est encore qu’un pur produit de mon imagination, pourrait bien être réalité d’ici peu.

    Car les droits de l’homme, voilà de quoi il est question.
    Et plus spécifiquement sur le web, car parler de ceux du monde «réel» là n’est pas aujourd’hui le propos (quoi que), concentrons nous déjà sur le web et sur ce qui se passe/prépare.

    Petit rappel, je cite :

    « Les droits de l’homme sont des prérogatives dont les individus ou des groupes sont titulaires, qui commandent à l’État et aux institutions de les respecter et de les faire respecter.

    Les droits de l’homme sont inaliénables (personne ne peut les perdre, temporairement ou définitivement, volontairement ou non) et universels car fondés sur la raison et non sur les particularismes culturels. »¹
    Et la résistance à l’oppression est selon la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, un droit naturel, inaliénable et sacré de l’homme.

    Alors certain(e)s vont dire que je vais un peu loin et/ou un peu fort mais déjà un rappel est toujours bon et vu les évènements actuels qui nous concernent sur le Web, celà ne fait pas de mal.
    Je sais que je ne vais pas me faire d’ami(e)s peut-être mais j’assume ce que je dis ici.

    Si je suis passé à Linux il y a plusieurs années c’est autant pour la philosophie du Logiciel Libre que pour celle de l’Open Source et pour une certaine envie de liberté.
    Et contrôler ce que je fais, installe entre autres.
    Je n’en rappelerai pas le sens du logiciel libre et de l’open source, là n’est pas aujourd’hui le propos (quoi que…), je pars du principe que tout le monde sait de quoi il retourne 🙂

    Je ne vais pas re-rentrer dans les détails de l’HADOPI², de LOPPSI2 et de l’ACTA, d’autres l’ont fait mieux que moi.
    A lire notamment l’excellent papier de Guillaume Champeau sur LOPPSI et le filtrage du web, celui de Fabrice Epelboin sur l’ACTA ( à lire aussi et toujours du même auteur, 2 articles superbes : ACTA et la future HADOPI mondiale et Les pédophiles (eux aussi) sont pour la Loppsi )

    La LOPPSI couplée à l’ACTA ( article du Monde ), sans compter HADOPI nous donne un aperçu sombre de ce qui nous attend pour l’avenir.
    Et pour en avoir une idée qui pourrait être assez proche de la réalité, je vous invite à lire l’article de Korben sur l’ACTA dix ans après.

    Alors oui on va me dire défaitiste ( ce que je ne suis pas sinon je ne ferai pas ce billet là ), mais pourtant c’est ce qui va arriver !
    Et pour mieux comprendre encore au besoin ce qui arrive à grands pas, lire cet autre article de Korben :Big Gouvernement is Watching You.
    Et pour celles et ceux qui auraient lu l’excellent livre de George Orwell paru en 1949 intitulé 1984 dont je cite ici quelques lignes :

    « « Le commandement des anciens despotismes était : ‘Tu ne dois pas.’ Le commandement des totalitaires était : ‘Tu dois.’ Notre commandement est : ‘Tu es.’ » (p.360)

    « Il est temps que vous ayez une idée de ce que signifie ce mot pouvoir. Vous devez premièrement réaliser que le pouvoir est collectif. L’individu n’a de pouvoir qu’autant qu’il cesse d’être individu. […] Le second point que vous devez comprendre est que le pouvoir est le pouvoir sur d’autres êtres humains. Sur les corps mais surtout sur les esprits. Le pouvoir sur la matière, sur la réalité extérieure, comme vous l’appelez, n’est pas important. Notre maîtrise de la matière est déjà absolue. » (p.372-373) »

    On pourrait en citer beaucoup d’autres, on va dire que j’exagère et que je caricature mais c’est franchement vers quoi l’on va si personne ne fait et ne dit rien.
    Il en va de notre liberté à toutes et tous.
    Personnellement je n’ai rien à cacher ( pas de téléchargement illicite ni rien de répréhensible ), je suis Linuxien par goût, choix et envie, c’est contre cet état totalitaire, répressif, abusif où la notion de vie privée n’existe plus que je me bats.

    Imaginez un jour que votre/vos enfant(s) vous demande(nt) : « Dis Papa/Maman, c’est quoi la Liberté ? »
    Que leur répondrez-vous ?
    La liberté et la vie privée sont des droits et celà vaut autant sur le net que dans la vie dite réelle.
    Certes sur les Drois de l’Homme il y a(aurait) beaucoup à dire et à faire mais restons dans notre sujet.

    Qui a envie d’être espionné, surveillé du matin au soir avec un mouchard dans son PC ?
    Personne ne viendra me mettre un mouchard dans mon PC, il n’y en a pas pour Linux en plus, et même s’il y en avait.
    C’est mon PC et personne d’autre que moi n’installe quoi que ce soit dessus.
    Certaine)s se souviendront peut-être du projet Palladium de Microsoft.
    Projet abandonné mais en fait fractionné, un peu sur Vista, un peu sur Seven etc….
    Et quid de Google qui tisse sa toile impunément et tout le monde trouve çà très bien…

    Je n’aime pas Google ( que je n’utilise plus depuis longtemps hormis une seule adresse gmail ), je n’aime pas les monopoles quels qu’ils soient car ils aménent à une certaine forme de totalitarisme.
    Entre Google, l’ACTA, HADOPI et LOPPSI2, l’avenir ne me semble pas bien rose.
    Alors la plupart des internautes lambda n’ont même pas conscience de ce qui se trame ( très peu d’infos dans les journaux TV), de ce que çà implique et de ce qui va en résulter.

    Et s’il faut agir pour nos libertés, il faut le faire non seulement pour nous mais aussi, et surtout, pour les autres.
    Aujourd’hui on veut ( enfin pas nous pauvres internautes ) que l’ACTA vise à imposer à Internet une régulation dictée par les industries américaines du divertissement et par d’autres entreprises européénnes.

    Et nos politiques, ils font quoi là-dedans ?
    Ils servent à quelquechose ou ils sont les pions des plus grandes entreprises privées ?
    On voit/sait bien que l’ACTA, HADOPI et la LOPPSI2 ne vont qu’une seule et même loi, et que ce ne seront pas les gouvernements qui dicteront leur loi mais bien les acteurs privés des industries du disque, cinéma etc….

    Il faut réagir pour empêcher si possible qu’un état façon Big Brother voit le jour.
    Il faut éduquer, communiquer, informer tous(tes) les internautes.
    Je sais que sur le papier il est très facile de «parler» mais il y a plein d’acteurs qui se battent pour internet et une certaine liberté du net.
    Rappelons dans le désordre l’APRIL, La Quadrature du Net, Fabrice Epelboin (ReadWriteWeb), Tristan Nitot, l’AFUL, Framasoft, la FSF entre autres.
    Désolé si j’en ai oublié (merci de me le dire en commentaire je rajouterai).
    Sans compter tous les acteurs du Libre, de l’Open Source, tous les blogs.

    Alors oui effectivement il y a des dérives et il faut contrôler, empêcher certaines choses comme la pédopornographie (là-dessus tout le monde est d’accord je pense), mais de là à en arriver à un état totalitaire et répressif il y a un pas à ne pas franchir.
    Certes il convient de débattre, mais il faut le faire avec les bonnes personnes et trouver les bons moyens pour empêcher certaines choses.
    Et pas avec des lois totalitaires et répressives.
    Le cinéma a établi une affluence record en 2009 et les meilleures ventes de musique ont été les plus téléchargées.
    Alors de qui se moque-t’on ?
    Le « piratage » est un faux problème et on le sait toutes et tous.
    On prend le prétexte de la pédopornographie afin, en fait, de contrôler Internet pour en faire ce qu’ils veulent ( ou plutôt les industries du disque, cinéma et cie).
    L’accès aux sites pornos a été supprimé de l’Assemblée Nationale, çà veut tout dire hein !!
    Cà doit être chaud dans les bureaux de l’hémicycle.
    Et c’est ceux-là qui veulent tout contrôler qui en font le plus, ils nous prennent pour des cons ou quoi?
    Ah c’est vrai, eux ils sont élus, ils ont le droit !!

    Avec ces lois on pourra fermer votre site/blog sans raison.
    En gros si tu ouvres trop ta gueule tu gênes, bon çà c’est pas nouveau !
    Je sais pas vous, mais moi ils me la feront pas fermer.
    Tout çà me rappele une chanson de Trust ( Répression ) extrait de « Marche ou Crève » qui dit :

    « Mon trottoir de départ ne mène nulle part
    C’est devenu un cirque les clowns jouent sans fard
    Comme un blindé les yeux rivés sur le futur
    Je voudrais qu’on me dise je voudrais qu’on m’assure
    Si tu as laissé ta mémoire sur un comptoir
    Méfie toi du passant qui te souris dans le noir
    Pour faire briller la lame de tes intentions
    Sur son visage une seule expression justifie son action »

    Alors après chacun a le choix de faire comme il veut, on dit mieux vaut prévenir que guérir, à vous de voir…
    Perso je ne serai jamais un mouton, et si je dois aller en taule pour mes convictions de Liberté, j’irai !!
    Je préfère me battre, alors avant qu’il ne soit trop tard, informez, éduquez aux autres, à tous les autres qui ne savent pas encore.
    Faites des réunions et informer.
    « Communiquer, c’est s’enrichir » dixit ( Yamakasi ) et communiquer c’est donner de l’amour et c’est en donnant qu’on grandit soi-même.
    Il faut agir tant que l’on peut encore et avant de dire un jour :

    « Merde si j’avais su…. »
    A tous les politiques qui passeraient par là, j’assume mes propos et je suis ouvert au débat…
    Battez-vous, l’Amour comme la Liberté n’a pas de prix !
    Personne n’a le droit de nous ôter un droit essentiel : NOTRE liberté et notre vie privée.
    C’est quand on a perdu quelquechose d’essentiel que l’on sait la valeur qu’il avait !

  • ¹Wikipedia
    ²La Quadrature du Net