Tag Archive: Internet


Une petite exclu çà vous tente ?
Tant mieux 😉
Je pense être le premier à vous en parler.

De quoi s’agit-il ?
Wyzo c’est son nom, est un navigateur internet, mais tout beau, tout neuf, que j’ai testé et qui risque fort de faire parler de lui.
Wyzo est dispo sur Windows, Mac et va l’être d’ici peu pour Linux.
D’où mon billet d’aujourd’hui 😉
J’avais très envie de le tester et de vous faire partager çà, donc mon test d’aujourd’hui est la version Windows sur le PC d’une amie 🙂

Qu’a t’il de différent par rapport à ses ‘confrères’ ?
Wyzo est développé sur la technologie de Mozilla et basé sur le moteur de Firefox disposant de quelques outils complémentaires vraiment intéressants.
En premier lieu, ce navigateur intègre la technologie BitTorrent et peut donc télécharger des fichiers via FireTorrent intégré d’office au navigateur.
FireTorrent s’intègre comme tout logiciel BiTorrent digne de ce nom, pas différence.
Plus fort encore, lorsque vous téléchargez un fichier, le navigateur recherche toutes les sources disponibles (HTTP, FTP, Torrent) et prend tout ce qu’il trouve : vous pouvez ainsi bénéficier de téléchargements extrêmement rapides.
Ajoutez à cette fonction plein de petites choses qui sont habituellement proposées en compléments : CooIiris, pour les murs d’images, Mouse Gesture, pour piloter le navigateur uniquement avec les mouvements de la souris, Quick Switch Tab pour naviguer entre les onglets, etc.
Wyzo permet aussi la navigation privée.
Mais ce n’est pas tout.

Une page d’accueil qui comprend trente trois moteurs de recherche.
Un skin de base qui rappele Google Chrome/Chromium et une rapidité qui risque de faire pâlir certains navigateurs.

Jetons un oeil à ce qui se passe dans outils – modules complémentaires :

Le menu extensions pré-installées par défaut.

Le menu addons que l’on peut installer. FireFTP, Stylish, WOT que des extensions Firefox indispensables.
Continuons ci-dessous avec les plugins pré-installés par défaut ( sur Windows ).

Quand au menu préférences de Wyzo, on s’aperçoit qu’il correspond en tous points à Firefox, au moins personne n’est dépaysé.

Mais Wyzo a d’autres richesses encore.
La page de démarrage comporte maintenant des moteurs de recherche orientés multimedia et vidéos parmi les sites les plus populaires.
Téléchargements accélérés, à l’installation Wyzo vous propose d’importer vos préférences ( favoris et autres ) depuis Internet Explorer, Firefox, Safari, Chrome…
Et apparemment Wyzo est entièrement compatible avec toutes vos addons préférés pour les navigateurs basés sur Mozilla, tels que Firefox…
A vérifier mais çà serait une super nouvelle qui damerait le pion à Flock qui ne permet pas, ou si peu, d’installer les addons Firefox, bien que ce navigateur soir basé dessus aussi.
Bien sûr c’est un tout premier test avec tous les défauts que celà peut comporter.
Wyzo est, en fait, un savant mélange du meilleur de plusieurs navigateurs.
Il me tarde de le tester plus avant sur ma Fedora et d’en faire un rapport plus détaillé dans une utilisation quotidienne.

A tester absolument, faites des retours via les commentaires sur ce billet 🙂
De prime abord, un navigateur qui a de l’avenir, à faire connaître et à tester.
Et un navigateur avec un très joli look.
Zone Libre aime 😉

Le site Officiel Wyzo

Publicités

A la recherche depuis quelques jours d’une appli ou extension centralisant mes flux RSS, je me suis d’abord tourné vers Sage que tout le monde connaît mais ne me satisfaisait pas du tout.
Adresse des flux non valides etc…
Je n’ai pas insisté.
J’ai testé Liferea mais il me fallait switcher de Firefox à Liferea et inversement, bref pas pratique.
En cherchant hier sur le site de Mozilla d’autres extensions gérant les flux RSS, je suis tombé par hasard sur Feedly.

Une fois installée, l’extension rajoute un joli bouton vert en forme de flux/diamant dans Firefox permettant d’ouvrir la page Feedly.
Ce bouton se trouve dans le screenshot ci-dessus entre celui de Fast Dial et de Firebug.
Screenshot qui vous montre comment se présente la première page.
Vous pouvez choisir de démarrer sur le mode latest, digest ou cover.
Mes RSS favoris ont été ajoutés automatiquement sans avoir rien eu à faire.
On peut en rajouter et supprimer bien entendu.
Les favoris sont rangés sur la droite par catégroies en mode latest.
On peut choisir de visionner une catégorie, et Feedly permet d’avoir toutes les dernières infos dans une seule page !
Un exemple ci-dessous.

Feedly est largement paramétrable, synchronisation avec vos comptes Twitter, Facebook aussi.
J’ai aimé ce côté là de suite.
Très pratique.
Un petit screenshot de la page des préférences :

Mais il y a plus non négligeable qui m’a séduit de suite, Feedly rajoute une petite barre sur le côté de droit lorsque vous consultez un site.
Et elle permet de sauver et partager un article dans Google Reader, de l’envoyer par mail avec Gmail, de le partager sur Facebook et de le Twitter car elle vous donne automatiquement une url raccourcie !
Un petit screenshot :

Je trouve cette extension assez pratique et formidable pour toutes ces raisons.
L’essayer, c’est l’adopter 🙂
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Introduction

De quoi s’agit-il ?
En informatique, le Deep packet inspection ou DPI est l’activité pour un équipement d’infrastructure de réseau d’analyser le contenu (au-delà de l’en-tête) d’un paquet réseau (paquet IP le plus souvent) de façon à en tirer des statistiques, à filtrer ceux-ci ou à détecter des intrusions, du spam ou tout autre contenu prédéfini.

Le DPI, techniquement, ne dispose que d’une adresse IP pour identifier un internaute, ce qui dans 99 % des cas est inopérant puisque ces adresses sont allouées dynamiquement à chaque connexion.
Cependant, toutes les informations sur la fréquentation des sites Web, sur la nature des téléchargements, sur la popularité des applications, sur les volumes et les durées des échanges, sont rendues disponibles par un système de collecte et de traitement utilisant le DPI.

Explications

Sous couvert de vouloir renforcer la sécurité de leurs réseaux, les gouvernements d’Amérique du nord, d’Europe et d’Asie utilisent le DPI pour différents usages comme la surveillance et la censure.
Ainsi, l’Iran utilise un tel système depuis 2008, fourni par Nokia Siemens Networks [¹].
Cette technologie est utilisée dans plusieurs dictatures, comme la Chine et la Tunisie, pour surveiller et censurer internet.
Elle est envisagée très sérieusement en France afin de surveiller la population Française.

Si, en théorie, le DPI n’est/ne sera appliqué que dans des cas bien précis ( publicité ciblée, terrorisme, pédophilie par exemple ), au vu des lois/projets en cours ( ACTA, HADOPI, LOPPSI2 ) on est en droit de se demander jusqu’où peut être appliqué, utilisé ce DPI.
Car il en va de la neutralité du net et de la vie privée.
Pour rappel :
« La neutralité du Net ou la neutralité du réseau est un principe fondateur d’internet qui exclut toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau.
La neutralité du Net assure que les flux d’information ne sont ni bloqués, ni dégradés par les opérateurs de télécommunications, permettant ainsi aux utilisateurs d’utiliser librement l’architecture communicationnelle. ».

Lors des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre de 2009, Benjamin Bayart, pionnier de l’internet en France, a ainsi proposé quatre principes essentiels à la neutralité du Net :

  • * Transmission des données par les opérateurs sans en examiner le contenu.
  • * Transmission des données sans prise en compte de la source ou de la destination des données.
  • * Transmission des données sans privilégier un protocole de communication.
  • * Transmission des données sans en altérer le contenu.
  • Hors les équipements qui composent aujourd’hui la structure physique du réseau permettent aux opérateurs d’avoir un contrôle total et d’établir une gestion discriminatoire.
    Sous couvert de vouloir offrir une sécurité accrue pour les utilisateurs ( on y croit ! ), le DPI permet de tout contrôler, censurer, brider en violation totale des lois.
    Et permet de surveiller chaque internaute.
    Les enjeux en cours qu’ils soient politiques, lobbyistes et autres font que la neutralité du net et les projets en cours ( ACTA, HADOPI, LOPPSI2 ) seront un élément clé des discussions de cette année et certainement des années à venir.

    Nous ne sommes plus très loin d’un Internet à la chinoise en France et en Europe.
    Gageons que les discussions iront dans le bon sens et dans celui de la logique.
    Si le débat vous intéresse n’hésitez pas à soutenir les acteurs importants de ce vaste débat.
    Voir ce post sur les acteurs du libre en france.
    La liberté et le respect de la vie privée sont des droits inaliénables, personne d’entre nous ne veut d’un Internet à la chinoise commandé et dirigé par de grands lobbys qui ne pensent qu’à leur intérêt/portefeuille et qui ne comprennent rien à Internet.
    Je vous conseille très fortement d’écouter podcast sur Oxyradio où l’invité est fabrice epelboin et qui vous en apprendra beaucoup sur ces sujets.

    [¹] Iran’s Web Spying Aided By Western Technology

    Toujours dans la même philosohpie de Zone Libre, un petit rappel de certains articles à voir, revoir si vous ne les avez pas lus.
    Car ils nous concernent toutes et tous, il en va de notre avenir et de nos libertés !
    Ce billet n’est sponsorisé que par mes envies, mes choix et ma volonté.

  • Les sites de Streaming menacés
  • Copie privée de DVD : RealDVD interdit
  • La procédure de labellisation des parefeu bientôt prête ?
  • L’ARCEP invente la « quasi-neutralité » des réseaux
  • Logiciel libre : la guerre mondiale aura bien lieu
  • Neutralité du Net : méfiez-vous des contrefaçons
  • Mise à mort de la Neutralité du Net
  • S’informer c’est apprendre, apprendre c’est savoir, savoir c’est partager, partager c’est communiquer et communiquer c’est s’enrichir.
    Source des articles cités : Numérama, ZDnet, Framablog, La Quadrature du Net, Le Figaro, PCinpact, ReadWriteWeb.

    Un p’tit rappel, comme un post-it ou un teasing, autant pour vous que pour moi-même.
    Je ne vous rappelerai pas ce qu’il se passe en ce moment concernant internet et nos libertés, je pars du principe que vous êtes au courant :).
    Il est bon je pense de faire une synthèse des acteurs importants du Logiciel Libre, de l’Open Source et de Linux.
    Synthèse alphabétique bien évidemment.
    Je précise avant qu’on m’en fasse la remarque, je me fiche des clivages entre certains acteurs cités ci-dessous, nos libertés sont en jeu, et j’estime qu’il faut savoit faire fi de certains différents quand l’enjeu devient essentiel.

  • ADULLACT
  • AFUL
  • APRIL
  • CNIL
  • Creative Commons France
  • French Data Network – Benjamin Bayart
  • Free Software Foundation
  • Free Software Foundation France
  • GNU.org
  • Numerama – Guillaume Champeau
  • Quadratue du Net
  • ReadWriteWeb – Fabrice Epelboin
  • Standblog – Le Blog de Tristan Nitot
  • J’espère que je n’ai oublié personne ! ( Si oui signalez le moi par mail ou sur Twitter je corrigerai, merci )
    A l’heure où nos libertés sont/vont être baffouées, il serait de bon ton, déjà, que chacun(e) prenne conscience de ce qui se passe et se trame.
    Car combien d’internautes ont réellement compris ou savent ce qui se passe et est en jeu ?
    Trop peu je pense.

    Hors si vous trouvez toutes ces lois et se qui se passe révoltant, si vous n’avez pas envie que l’on vous prive de vos libertés fondamentales,et si vous souhaitez soutenir le logiciel libre, l’open source et linux.
    Quelles que soient vos motivations, prenez vous en main !
    Actez, bougez, soutenez ces assos, mailez et allez voir vos députés, alertez les !
    Pourquoi ces acteurs du libre ne se regroupent-ils pas en collectif afin de se faire entendre plus efficacement et avoir plus de poids, si tant est que ce soit possible ?

    Je précise que ce billet n’a été sponsorisé que par ma conscience et mon amour de la Liberté !
    Dont acte…