Nawfel ou l’ histoire d’ un génie !

Vous le savez peut-être, ou pas, mais la musique était, est et sera toujours ma première maîtresse.
Celle avec qui je vibre, je danse, je ris, je pleure, je vis, je meurs, celle qui m’ enchante, m’ emmène loin plus haut, tout là-haut.
J’ai dans mon passé animer des émissions musicales sur des radios, j’ai même participé à un magazine musical alors qu’il était encore un Fanzine : Hard Force
Vous verrez dans la liste des rédacteurs un certain Stéphane L……, c’est moi 😉
C’ est bien de parler sur le net, ou ailleurs, mais j’ aime bien prouver ce que je dis 🙂

Alors des artistes j’ en ai rencontré, pas mal.
Des grands, des doués, des chiants, des super gentils, des pénibles et inintéressants, et des géants qu’ on pense inaccessibles et qui passent l’après-midi avec vous, comme ce souvenir avec Freddie Mercury et Brian May ( Queen ).
Des découvertes il y en eut.
Mais à force de « naviguer » dans la musique depuis l’ âge de onze/douze ans, il est rare, très rare personnellement que je prenne une claque comme on dit.
Et il y a des rencontres improbables.
Auxquelles on ne s’ attend pas, qui vous prennent comme çà par surprise et qui vous scotche au mur.
Un coup de batte de baseball ferait le même effet !
Un jour de 1999, je découvre un album éponyme, d’ un jeune français du nom de: Nawfel

La claque vient vite très vite quand j’ écoute l’ album, car il l’a enregistré à l’ âge de treize ans !!
Hein ?
Oui oui, j’ai bien dit treize ans.
Et pas n’importe où s’ il vous plaît, cet album a été enregistré au Sunset Sound Factory Hollywood Californie !!
Rien que çà…
Que des pointures dans un album constitué de reprises: Timmy Thomas, Stephen Stills, Booker T., Hendrix, Aretha Franklin par exemple.
Les guitares qu’ utilise Nawfel sur cet album sont: 1962 Fender Stratocaster, Fender Stratocaster Plus, 1978 Fender Telecaster.
Et pour vous donner un petit exemple rapide, voici une très courte vidéo où Nawfel joue sur un trottoir de Frisco ( San Francisco ) à l’ âge de dix ans.
Je n’ en dit pas plus.

Cà calme non ?
Vous voulez en savoir un peu plus sur Nawfel ?
Je vous propose déjà de lire ce billet sur liberation.fr et aussi cette interview sur laguitare.com
Pourtant Nawfel vous le connaissez !
Comment non, pourtant si vous l’ avez vu, il a joué à quatorze ans devant 500 000 personnes avec une aisance et une facilité plus qu’ étonnante.
A le voir on lui donnerait quarante ou cinquante ans de carrière, et pourtant il n’ a que quatorze ans à ce moment là.
Vous ne vous souvenez pas ?
Rappelez-vous, il a été invité par Johnny himself.
Les images qui vont bien ci-dessous :

Cà y est vous vous rappelez maintenant ?
Ce qu’ il y a d’ hallucinant, hormis son génie, son talent, son aisance c’ est que le guitariste de Johnny n’ ose même plus faire un solo de peur d’ être ridicule.
Mais il y a plus fort, beaucoup plus fort que çà encore.
C’ est possible ?
Oui oui 😉
Il a été invité par Deep Purple, déjà rien que çà….
Mais surtout au prestigieux Festival de Jazz de Montreux !!
Et le guitariste de Deep Purple, Steve Morse qui est des quinze ou vingt meilleurs guitariste de la planète, finit, lui aussi, par s’ incliner devant le génie et le talent de Nawfel.
Et vous verrez dans la vidéo de « Black Night » le duel de guitares avec Steve Morse justement.
Au début c’ est celui-ci qui « dirige » le duel, très vite Nawfel prend le dessus et l’ on voit parfaitement Steve Morse halluciné.
La preuve en images avec le son qui va bien:

Smoke On The Water

Black Night

Quand on en arrive à un tel niveau, il n’ y, à mon sens, plus de mots ou de qualificatifs, juste à s’ asseoir, écouter, profiter et RESPECT.
Il a sorti un deuxième album intitulé:  » War Of Sound  » que vous pouvez écouter sur Deezer

Et une petite vidéo pour se faire plaisir:

Celle qui suit date de 2008, un concert au caveau des oubliettes:

Et accompagné par un autre très grand guitariste: Jean-Félix Lalanne:

Quand je parlais de génie, je ne mentais pas n’ est-ce pas 😉
Alors suivant vos périgrinations estivales, si jamais un jour vous voyez un concert de Nawfel, ne le loupez pas vous le regretteriez.
Mais attention, claque garantie !
Le talent et le génie ont ceci de particulier qu’ en fait il n’ y a rien à dire car on ne sait quels mots employés tant celà paraît désuet.
Il aurait fait passer un Jimi Hendrix pour un débutant.
Si vous voyez ses albums n’ hésiter pas à vous les procurer, frissons et sensations garanties.
Un dernier mot ?
Enjoy and feel the music 😉

Publicités

6 réponses à “Nawfel ou l’ histoire d’ un génie !

  1. Pingback: Tweets that mention Nawfel ou l’ histoire d’ un génie ! « Zone Libre -- Topsy.com

  2. Je ne parle que rarement de moi, je ne suis pas là pour être mis en avant.
    Et mytho c’est pas dans mes gênes mais tu le sais sur le net, comme dans la vie, çà va très (trop) vite.
    Mais Marillion, Lee Aaron, Dorothée Pesch (Warlock), Deep Purple, Scorpions, tous les groupes de hard francais comme satan jokers que je connaissais très très bien et bien d’autres ont fait partie de mon paysage et tant d’autres.

    Je ne retiendrai de tout cà que deux rencontres: freddie mercury et bon scott à londres….
    No more comments.
    Thanks amigo 😉

  3. Tu veux dire que t’as rencontré les Scorpions ? Klaus Meine et son équipe ?

    (C’est mon p’tit frère qui serait jaloux, il les vénère ^^)

    Ça devait être sympa de bosser pour un tel magasine 🙂

    En tout cas, merci pour cette découverte, j’ai fait passer ton article à un ami gratteux, il va adorer, c’est certain ! 😉

  4. Merci Amigo 😉
    Bosser dans Hard Force était un pur bonheur oui, c’est clair, pour scorpions j’ai des photos de cette époque encore.
    Klaus, rudolf, mathias sont vraiment super gentils.
    Le frère de rudolf, mickaël (UFO, MSG) et leur soeur barbara (VIVA) aussi 🙂
    Me reste des photos de fish aussi ancien chanteur de marillion 🙂
    Avec la radio c’ était une époque bennie oui.
    Y a plein d’ anecdotes à raconter, pt’être un jour who knows 😉